Retour sur TLMEP et l’absence de sous-titres

 

Après avoir publié mon billet sur l’absence de sous-titres français durant un segment en anglais de Tout le monde en parle, on m’a fortement suggéré de faire une plainte auprès de l’ombudsman de Radio-Canada. Ce que j’ai fait, mais on a transféré ma plainte auprès du service à l’auditoire.

J’ai reçu ce matin un courriel de la personne responsable, et je vais en citer un bout ici :

Nous vous confirmons qu’il y aurait effectivement dû avoir le sous-titrage lors de la diffusion du segment de l’entrevue avec Céline Dion. Nous avons malheureusement rencontré des difficultés techniques et le sous-titrage qui était prévu n’a pas suivi lors du transfert de l’émission de la salle de montage à la diffusion de l’émission.

Nous souhaitons tout comme vous que ce genre de difficultés ne surviennent jamais, mais ne sommes malheureusement pas à l’abri de pépins techniques tels que celui survenu dimanche dernier.

Je suis très à l’aise avec ça. De toute façon, si c’était un oubli au lieu d’une difficulté technique comme on me l’annonce il me serait impossible de le savoir. Alors, je me dis que ma plainte a fait ce qu’elle avait à faire.

Certains pourraient me dire que je me suis énervé pour pas grand chose, mais à mon sens il vaut mieux réagir pour rien que de se vautrer dans le je-m’en-foutisme. Et avec la question linguistique au Québec, je crois qu’il faut renverser cette tendance.

Mais il y aurait de l’espoir, selon la personne derrière le compte Twitter @triathlon_du_fr :

@renartleveille C’est subtil, mais depuis quelques mois, + de gens osent payer le prix d’afficher leur parti pris pour le français!

J’en prends note.

Ce contenu a été publié dans Actualités, français, opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Retour sur TLMEP et l’absence de sous-titres

  1. reblochon dit :

    C’est en leur montrant qu’on surveille qu’on va leur donner l’envie de faire gaffe.

  2. Yano dit :

    Excellente initiative d’avoir contacter l’ombudsman. Tu as mon admiration pour ta défense du français, vraiment.

  3. Yano dit :

    …et je souligne le billet idéal pour écrire « contacter » au lieu de « contacté ». On va dire que c’est la faute du correcteur de mon Iphone, ok?

  4. Nicole dit :

    Beaucoup de bruit pour rien!
    Selon moi, ce qui est déplorable, ce n’est pas de porter plainte comme tu l’as fait, au contraire c’était la chose à faire. Mais c’était de porter des accusations avant de connaître le véritable problème.

    Mais c’est typique, il est plus facile d’adopter un comportement où les gens sont présumés coupables plutôt que présumés innocents. On a la gachette facile! ;o)

  5. Yano,

    merci!

    Bien sûr, ton iPhone! Tu sais que tu peux enlever le correcteur automatique? 😉

    Nicole,

    tu as l’accusation facile en disant que je porte des accusations… La réalité ressemble plus à avoir fait un lien entre cette absence de sous-titres à TLMEP et le fait réel que Radio-Canada passe son tour parfois, particulièrement au Téléjournal.

  6. Vince dit :

    On attend que tu fasses un billet sur les futurs occupants du Carré Victoria, cher Renart.

  7. Nicole dit :

    @Renart
    Excuse-moi, mais je ne t’accuse de rien, j’ai bel et bien écrit que je trouve ça déplorable que tu aies tiré pratiquement des conclusions concernant Radio-Canada et ses sous-titres manquants à l’occasion.

    Et puis si tu juges que le fait que je dise que c’est déplorable, soit une accusation facile, à mes yeux ta critique était plutôt directe et sans nuance. Juste le titre de ton billet, est un beau jeu de mot et ne peut être on ne peut plus clair. Dire que les gens s’en foutent c’est clairement présumé qu’ils sont coupables et conscients de l’être! Et ce n’est pas juste à l’égard de Radio-Canada, je l’ai senti aussi à l’égard de tous les téléspectateurs qui ne s’en sont pas rendu compte ou qui n’ont pas réagis aussi fortement que toi, pour protéger le droit des unilingues francophones.

    J’avoue que pour ma part, il m’arrive parfois de regarder un film en anglais et de ne pas m’en rendre compte immédiatement. Je ne sais même plus si je réfléchis en italien ou en français! Dois-je me sentir coupable que mon cerveau comprenne ces langues et qu’il ne voit pas la nécessité de savoir en tout temps si j’écoute ou parle l’une ou l’autre des langues?

    Les gens qui doivent se plaindre sont ceux qui en sentent le besoin. On ne peut prétendre que tout le monde se joint à la lutte du français en tout temps et en toute occasion. Je crois que le français doit être préserver et je fais de mon mieux pour qu’il le soit quand je m’aperçois que quelque chose ne va pas.

    Tu as le droit de critiquer, je trouve juste que parfois, sous-prétexte d’avoir quelque chose à écrire, plusieurs blogueurs s’attaquent à certains sujets presque avec un jugement sans appel. Si on ne t’avait pas proposé de faire la plainte à l’ombudsman l’aurais-tu faite?

    Tu as eu au moins l’honnêteté de partager la réponse que tu as reçu de Radio-Canada à ce propos.

  8. Là tu me reproches d’avoir remarqué l’absence de sous-titres français dans une émission en français, elle est bonne celle-là!

    « Tu as le droit de critiquer, »

    Tu aurais dû t’arrêter là…

    « Si on ne t’avait pas proposé de faire la plainte à l’ombudsman l’aurais-tu faite? »

    Sûrement pas, et j’ai été très transparent là-dessus, et ça, tu ne peux pas me le reprocher. J’ai l’habitude, quand j’ai un mécontentement, de l’exprimer ici, avec le fantasme que cela fasse boule de neige. Ç’a été le cas, un peu…

    « Tu as eu au moins l’honnêteté de partager la réponse que tu as reçu (sic) de Radio-Canada à ce propos. »

    En plus d’être transparent, j’essaye d’être honnête. C’est peut-être pour ça, en plus de ton visible désir de me chercher des bébites, que tu reviens me lire…

  9. J’ai écouté l’entrevue de Anthony Calvillo, à Tout le monde en parle, ce soir!!! En ma connaissance, il ne manquait aucun sous-titre en français!!!

    P.S.: J’ai fait une exception, dans mon boycott de TLMEP (pour une raison qui est bien simple: je déteste cette propagande dominicale de gauche!!!), juste pour écouter l’entrevue de Calvillo et celle de Djemila Benhabib!!! 😉

  10. Ils y étaient tous, en effet! Mais il y en a manqué durant l’entrevue de Denise Robert… J’en parle justement dans mon prochain billet, en plus de Calvillo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *