La honte (Màj)

 

Je n’aurai jamais eu si honte d’être Québécois.

Le dernier sondage Léger Marketing — Le Devoir — The Gazette donne le PLQ premier dans les intentions de vote avec 31%, après répartition, suivi du PQ, avec 26%. Le PLQ devrait être aujourd’hui plus bas que le Parti Vert. Et, comme je l’écrivais (autrement) sur Twitter, va-t-il falloir qu’un libéral québécois aille voler directement chez quelqu’un pour que cette personne décide d’arrêter de vouloir voter pour le PLQ?

Et quand on voit que 56% des non-francophones voteraient encore pour le PLQ (contre 25% pour les francophones), on se demande s’il n’y a que du côté franco pour avoir entendu parler du rapport de l’Unité anticollusion. Et le plus grand mystère, c’est quand même le quart des francophones toujours loyaux au cartel à Charest…

Et je ne sais pas s’il faut ou non ajouter dans la balance le fait que Pauline Marois est à la tête du PQ. Le fait qu’elle ne fasse pas l’unanimité dans la population ne doit pas peser bien bien lourd, il me semble. Mais je ne suis pas dans la tête des autres…

Quoi qu’il en soit, il y a une manifestation qui s’organise pour samedi prochain devant le bureau du premier ministre du Québec (communiqué de presse ici). On a essayé de me décourager d’y participer, parce que, soi-disant, ça ne donne rien. Est-ce que de rester assis sur son steak ça donne quelque chose de plus?

(Caricature trouvée ici : http://blogues.cyberpresse.ca/voixdelest/2011/09/17/)

Ajout :

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/331677/ras-le-bol

Ajout (bis) :

Totale transparence, je ne savais pas que le sondage a été fait avant le coulage du rapport de l’Unité anticollusion, ne l’ayant pas lu en détail. Ce qui rend mon billet un peu absurde, étant donné qu’il n’y a pas de lien à faire entre ces résultats de sondage et ce rapport… (Quoique, j’ai un doute que le prochain sondage sera bien différent.) Mais je le laisse quand même, pour la caricature et l’annonce de la manifestation.

Màj :

Un nouveau sondage Crop Gesca vient de paraître :

http://www.quebecpolitique.com/2011/09/sondage-crop-gesca-de-septembre-2011/

Les libéraux tombent à 28% (à égalité avec le PQ). Il y a encore plus d’un quart de la population qui voterait encore pour cette honte, misère…

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, opinions, politique, Québec, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à La honte (Màj)

  1. Steve dit :

    Le sondage a été effectué avant la sortie du rapport coulé de l’unité anticollusion.

    Info tirée du PDF sur le sondage :

    « La présente étude a été réalisée par Internet auprès de 1 005 personnes de plus de 18 ans, réparties dans toutes les régions du Québec, du 12 au 15 septembre 2011.  »

    12 au 15 septembre.

    Alors, au prochain sondage, la donne va sûrement changer, surtout avec la nouvelle sur les compressions de 800 millions de dollars additionnée au rapport sur la collusion.

  2. Tu as bien raison Steve. Mais je ne vais pas effacer ce billet pour autant… 😉

    Mais j’ai quand même un doute que le prochain sondage ne sera pas si différent!

  3. reblochon dit :

    Ça ne sera pas différent parce qu’il n’y a rien de plus con qu’un électorat. Et pas qu’ici, on peut voir cela dans d’autres pays : la France, l’Italie, les USA, le Canada, nous donne la preuve qu’il y a parfois une limite à la démocratie, surtout quand on tient compte du 4ème pouvoir et l’inculture politique du citoyen ordinaire.

    Il n’y a pas de honte d’être québécois, c’est partout pareil. 6% de gens qui savent de quoi ils parlent, 94% de « cons ». (entre guillemets parce que ces gens peuvent être brillant dans leur vie que ce soit personnellement ou professionnellement, reste qu’en tant qu’électeur ils sont des burnes !)

    http://www.youtube.com/watch?v=t55CC7U82nc

    Bienvenu dans la réalité ! Les gens votent pour la gueule, les phrases clefs, un parti ; pas pour les programmes ou les agissements des politiciens et rarement pour un individu en tant que tel (sauf si il est célèbre… on se souvient du nom).

  4. Gilles Guibord dit :

    Il ne faut pas être découragé de l’électorat.
    ….Je pense qu’en politique, 80% de la population choisissent simplement à qui ils vont faire confiance. Première question pour déterminer le choix: Suis-je fédéraliste ou indépendantiste? Si la réponse est fédéraliste: Quels sont mes choix? Réponse: Charest ou Deltell. Deuxième question: Qui semble le plus maître de la situation? Réponse: Charest. Troisième question: Qui paraît le plus souvent dans les média? Réponse: Charest. Quatrième question: Charest est-il responsable de l’infiltration du crime organisé? Réponse: Je ne sais pas. Cinquième question: Si c’était un autre parti, ferait-il mieux? Réponse: Probablement pas. Donc dans ce cas l’électeur, qui tiendrait ce raisonnement sensé, resterait libéral.
    …. C’est aux autres partis de faire la politisation auprès de la population pour que les idées changent; mais ont-ils assez de ressources pour le faire? Les libéraux en ont beaucoup eux et on sait pourquoi.
    ….C’est pour cela qu’il est très important de s’impliquer dans le parti politique de son choix, si nous voulons que ça change.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *