Anarchopanda mon amour

En confisquant la tête de la mascotte Anarchopanda, le SPVM savait très bien qu’il s’attaquait à un symbole fort de la… (Lire la suite sur Le Globe)

Ce contenu a été publié dans De choses et d'autres..., humeur, opinions, politique, société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.