Un peu de météo

Avant hier soir en m’en allant vers le travail j’ai vécu une aventure météorologique assez traumatisante…

Je marchais sur la Mont-Royal et la température douce me caressait à un point agréable que j’avais presque envie de défermeturéclairiser mon manteau. Soudain, d’un coup, l’air a changé de consistance vers le bas de quelques degrés, mes dents ont claqué, le vent s’est levé, la neige a neigé, et mon cou s’est contracté.

De mémoire d’homme, je ne me souviens pas avoir vécu ça, du moins aussi intensément. Je me suis senti au milieu d’une bagarre gagnée par l’hiver contre le printemps avec l’aide de son souffle fulguro-vent!

Avec la fluide image d’un premier avril voilà environ trente ans où je me promenais en culotte courte, il est clairement facile pour moi de rager contre l’hiver en ce moment,  même si le zéro absolu n’est pas bien loin et le soleil présent. Ce n’est jamais assez! Mais le comble de la rage, je le laisse à mon ami Sylvain Marcoux (celui qui a influencé ce présent billet).

Si j’avais à relier les caprices actuels de Dame Nature avec notre présence sur cette Terre, je me dis qu’elle est hystérique la Dame! Et ça fait pas mal d’années que nous payons pour nous être laissé trainer comme des ados en mal de liberté… (En passant, l’ami Lutopium a changé de niche, allez lui dire un petit bonjour!)

Bah! De toute façon, la chaleur finira bien par nous taper sur les nerfs comme à chaque année, tout caractériel que nous sommes!

Ce contenu a été publié dans anecdotes, environnement, humeur, humour, opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un peu de météo

  1. MFL dit :

    « Je me suis senti au milieu d’une bagarre gagnée par l’hiver contre le printemps avec l’aide de son souffle fulguro-vent! »

    J’aime trop cette image!

  2. Sylvain dit :

    Avril ne te découvre pas d’un fil!

  3. Claudia dit :

    Haha! M’fait penser à ce matin! Beau soleil, fait super chaud et tout.
    Je me rend à l’université et je vais faire des travaux à la bibliothèque. Après deux heures d’étude, je jette un coup d’oeil a l’extérieur et… LA GROSSE NEIGE TOÉ!
    Maudite patente ;(

    Dame Nature est une sale agace.

  4. nada dit :

    Très fréquent au Lac St-Jean… Ils appellent ça un « squaw »… Ça arrive de nul part, ça dure pas longtemps et c’est très violent!

  5. Ah! ouin? Merci!

    Moi, j’aurais plus appelé ça un « scalp »…

  6. lutopium dit :

    J’avais « manqué » ce billet… Merci pour le compliment, je suis très flatté d’être associé aux ados en mal de liberté! Moi qui refuse de vieillir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *