Questions d’éthique (pour en finir avec les…)

éthique floue

Je voulais continuer sur l’éthique, mais ça commence vraiment à déraper solide un peu partout… Je viens d’effacer le premier paragraphe d’un billet au sujet de la confidentialité identitaire sur les blogues. C’est comme si le fait de même seulement relater l’éthique est mal. On n’est plus à une contradiction près, rendu là.

Je fais le tour des blogues et ce que j’observe, c’est que l’éthique est élastique, comme beaucoup de choses. Un talent pour la justification, et le tour est joué! Et je ne suis même pas en reste, c’est ça le pire. Je dois bien avoir l’éthique molle quelquefois. Mais je pourrais me défendre en expliquant que je ne suis pas le renard dans la fable, que c’est bien malgré moi. Enfin…

J’écrivais d’emblée que je ne voulais plus parler d’éthique, mais quand même, j’aimerais clarifier un point. L’éthique, c’est une addition. Elle ne peut naître qu’à partir de deux points de vue et plus. Une personne qui croit pouvoir se constituer une éthique (même la plus logique possible de son point de vue) sans inclure au moins un raisonnement sur ce que les autres pensent est dans la bonne voie pour devenir dictateur, du moins dans le paraître, à défaut d’avoir des dominés en bonne et due forme.

L’éthique est, par extension, synonyme de bon sens : capacité de bien juger, d’agir raisonnablement. Et ce qui est discutable, c’est justement ça : agir raisonnablement

*

Pour terminer sur une note plus personnelle, avec tout ce qui se passe en ce moment, je ressens comme un effet de contraste. Les gens que je n’aime pas ou peu (la plupart parce qu’ils ne m’aiment pas ou peu…) m’apparaissent maintenant plus sympathiques. Il y a au moins ça de positif.

Ce contenu a été publié dans blogosphère, opinions, philosophie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Questions d’éthique (pour en finir avec les…)

  1. raymondviger dit :

    Pourquoi avoir enlevé un paragraphe d’un billet déjà écrit?

  2. Parce qu’il aurait fallu que je continue, ce qui ne me tente plus. Il me semble l’avoir introduit dans la première phrase du billet :

    « Je voulais continuer sur l’éthique, mais ça commence vraiment à déraper solide un peu partout… »

    Tu n’as sans doute pas lu mon billet « Questions d’éthique (Première partie) ». Je proposais une série sur le thème de l’éthique.

  3. C’est de moi que tu parles, c’est moi que tu vises, hein ?!!!

    (je blague)
    😉

  4. raymondviger dit :

    Merci pour le rappel. Je l’avais lu, mais de là à me souvenir exactement ce qui avait été enlevé.

    Quand tu mentionnais ici j’avais compris que le dérapage ou certaines attaques t’avaient amené à enlever quelque chose et je ne comprenai pas trop de quoi il s’agissait.

  5. Vincent,

    Hé hé!

    Raymond,

    en vérité, j’ai effacé le premier paragraphe de ce billet-ci, qui aurait été « Questions d’éthique (Deuxième partie) ».

  6. Drew dit :

    «Les gens que je n’aime pas ou peu (la plupart parce qu’ils ne m’aiment pas ou peu…) m’apparaissent maintenant plus sympathiques. Il y a au moins ça de positif.»

    Moi c’est totalement le contraire. Dans les deux sens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *