PKP à Hydro-Québec : un loup dans la bergerie?

Pierre-Karl Péladeau à la présidence du conseil d’Hydro-Québec, ça sonne drôle… Ce qui me vient rapidement, c’est que ça semble un premier pas vers la privatisation (au moins partielle) d’Hydro-Québec. Et j’espère me tromper. (Lire la suite sur Le Globe)

Ce contenu a été publié dans Actualités, opinions, politique, Québec, société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.