L’émeute de l’après victoire du Canadien

J’ai vécu via Twitter une expérience intéressante pendant l’émeute à la suite de la victoire du Canadien de Montréal. Quelqu’un a publié un lien vers le « Montreal Police and Fire Live Audio Feed » et j’ai pu suivre les événements de cette manière. D’autres gens suivaient les nouvelles sur les chaînes en continu et à ce que j’ai pu comprendre, on ne rapportait pas autant d’événements, comme on peut le lire dans ce message de @nicolasroberge :

Bizarre RDI et LCN ne rapportent pas le scanner de police. Aucune mention de la blessée, de l’incendie et la bagarre au couteau. #emeute

C’est quand même incroyable tout ce qui a pu se passer, et je n’ai pas pu tout suivre puisque j’interagissais aussi avec les gens et je ne pouvais pas toujours être à un niveau d’écoute active.

Quand même, quelques messages dignes d’intérêt (en ordre chronologique) :

Grabuge à la suite de la victoire du #CH : l’impression de voir la finale prévisible d’un film hollywoodien.

RT @Gradlon: Quand les gens s’octroient arbitrairement des droits, ça donne ce qu’on voit présentement sur Sainte-Catherine.

Ah! ouin… une victime du grabuge… ça va loin!

Nous… RT @cheznadia « Wo…Piller la SAQ… Vous volez une société d’état les kids, bravo, vous le repayerez plus tard… » Dixit mon chum.

En effet! RT @cecilegladel: Certains parents ne seront pas fiers de leurs enfants en voyant leur visage à la tv ce soir……

Bon, là, y’a un incendie… Wow…

RT @Gradlon: Y aurait une bataille entre gars armés de couteaux! #emeute

RT @Gradlon: Un policier agressé au poing américain! #emeute

J’ai même entendu vers la fin une demande d’intervention pour deux personnes en train de s’exécuter sexuellement. Mais pourquoi? Ils faisaient l’amour et pas la guerre, contrairement aux autres! Et puis la diffusion a cessé, on ne sait pas pourquoi…

Et je pourrais bien philosopher un peu sur tout ça, mais le jus me manque pour l’instant. Peut-être en commentaire si vous m’y invitez!

(Image trouvée sur Bombe.tv)

Ce contenu a été publié dans De choses et d'autres..., société, sport, Twitter, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à L’émeute de l’après victoire du Canadien

  1. lutopium dit :

    Dommage que la fête (bof pour moi..) soit ternie par une bande de casseurs qui profitent de n’importe quelle occasion pour se défouler. Et on leur a donné une belle occasion en diffusant le match au centre Bell.

    La bêtise humaine en direct.

  2. Neil Obstat dit :

    une foule, à un age mentale comparable à un enfant entre 4 et 6 ans. Ca n’en prend pas gros pour l’influencer…Le pire dans tout ca, c’est que bon nombre de ces casseurs seront de retour l’année prochaine pour protester contre… la brutalité policère.

    La bêtise humaine 24h sur 24h, 365 jours par année…

  3. @Neil Obstat, c’est comme tu dis, l’année prochaine ils vont être dans la rue à protester contre la brutatliét policière…. Quel beau paradoxe!

    C’est comme ceux qui préfèrent chialer contre la société en appelant à la radio et qui ne sont pas foutus de faire un geste concret de citoyen. Il est vrai qu’il est plus facile de s’époumoner que de lever et de mettre activement en action son corps et son intelligence!

    On a la société qu’on mérite collectivement. C’est dommage, mais le mur arrive à grande vitesse…!

    Ça me fait aussi sourire quand j’entends parler d’indépendance du Québec, car pour que cela se réalise (pour ceux qui le désirent) il faut que les gens se serrent les coudent et pensent au NOUS au lieu que du petit JE.

    Quelle est la différence entre aujourd’hui et hier dans les années 70? Là où les gens étaient actifs, prenait part à la vie, vous savez, cette vie qui est autre chose que son travail de 9 à 5. Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui tout le monde dort au gaz et accepte avec de légers «rousptettage» l’inacceptable? Serait-ce la faute des OGM? Haha je blague !!

    Nous sommes rendus que des flasheux qui ne pensent qu’à la marque de leurs vêtements, voitures, tondeuses, etc, et à tout ce qui est prêt-à-jeter, car la mode d’un jour fait rage et empoisonne l’esprit.

    Je ratisse un peu large et m’éloigne un peu du billet du billet publié, mais dans un sens, ça y revient…

  4. renartleveille dit :

    Lutopium,

    « Et on leur a donné une belle occasion en diffusant le match au centre Bell. »

    c’était tellement évident que ça allait se produire. Et j’étais totalement d’accord avec Patrick Lagacé :

    http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/2010/05/12/centre-bell-ce-soir-pas-lidee-du-siecle/

    Neil Obstat,

    « une foule, à un age mentale comparable à un enfant entre 4 et 6 ans. Ca n’en prend pas gros pour l’influencer… »

    mon petit doigt me dit quand même que la foule ici n’est pas pire qu’ailleurs, où ça ne vire vraiment pas toujours à la casse. Ici il y a juste quelques petits cons en plus…

    « Le pire dans tout ca, c’est que bon nombre de ces casseurs seront de retour l’année prochaine pour protester contre… la brutalité policère. »

    encore pire, c’est que le lien entre les deux événements est tellement trop facile à faire… On aura beau s’en défendre, il semble que c’est le sport extrême de quelques-uns!

    Steve Mindsix,

    en effet, tu ratisses « un peu large », mais tout ça est assez emblématique de ce qui nous manque en politique pour nous soulever. La dernière fois où j’ai senti de l’effervescence politique, c’était pendant le dernier référendum sur la souveraineté du Québec.

    Ce que nous offre le hockey est bien tout le contraire de ça!

  5. Mélanie dit :

    Ça me désole de voir que quelque uns (comme toujours) se croient intelligent en faisant de tels actes ! L’intérêt du sport est normalement de rallier les gens non ? J’espère vraiment qu’il y aura des sanctions et même que les joueurs prendront la parole.
    Si vous voulez voir ledit dérapage en vidéo :
    http://www.montrealgazette.com/Police%20review%20post%20game%20strategy/3022322/story.html

  6. Décibelle dit :

    Comme j’ai dit chez moi, j’ai regardé LCN tout de suite après la victoire.
    On a parlé d’une policière blessée à la tête et d’un photographe qui a dû recevoir des points de suture. Évidemment, c’est impossible de tout voir… Et j’ai peut-être perdu le fil à quelques moments également. 😉

    20 000 billets à 7,50$… c’est laisser entre le loup dans la bergerie.

  7. Quoi? Il y a eu une émeute? J’ai su ce matin que le Canadien avait gagné. Généralement, je le sais par les locataires du logement du dessus, qui hurlent: mais hier soir, le silence. Je vais leur demander s’ils ont participé à la « fête ».

    Du reste, je crois qu’il faut être naïf pour croire que ce genre d’action n’est la conséquence que de l’action de quelques cons et connes. On entend le commentaire à chaque fois, pourtant… Si c’était seulement quelques cons et connes qui cassaient tout, des non-cons/connes tanné-e-s de toujours voir les choses dégénérer se précipiteraient sur eux pour les empêcher d’agir!

  8. Don dit :

    Je suis allé hier parce que j’étais heureux de la victoire du Canadien. Je suis parti vers minuit, la foule se dissipait. Je croyais que tout s’était déroulé dans le calme. J’en étais même très heureux. Beaucoup de jeunes, comme moi, dans la rue. Des gens de toutes les couleurs. Quelle ne fût pas ma surprise en rentrant chez moi de suivre la suite des événements sur Twitter. Ouff. Moi qui m’était surpris à me demander si un jour peut-être, les gens seraient prêts à descendre dans la rue pour d’autres idéaux, pour différentes causes, je m’imagine maintenant difficilement ce jour. Dommage.

  9. L'Agitateur dit :

    Si ça c’était une émeute, je me demande à quoi ressemblerait une « manifestation violente ».

  10. L’Agitateur: c’est bien vrai. J’ai l’impression que le terme « émeute » est parfois employé simplement par réflexe.

  11. gillac dit :

    Pas certain qu’il y a un lien à faire entre la fête au centre Bell et les groupes de voyous sur la Catherine. Ces derniers seraient probablement descendus dans la rue de toute façon.

  12. Décibelle dit :

    @ gillac

    La fête au Centre Belle a eu pour effet d’assembler une grande masse, en plus de ceux qui fêtaient déjà dans le secteur. Grande masse = on en profite pour tout casser.

  13. Gradlon dit :

    J’ai trouvé ça spécial d’écouter «Montreal Police and Fire Live Audio Feed», de regarder RDI et de suivre les conversations sur Twitter en même temps.

    Pour ce qui est du grabuge, c’est désolant. Bien sûr, il ne faut pas mélanger les pommes et les poires, même si faut admettre qu’il y avait quand-même quelques pommes-poires dans le lot.

  14. renartleveille dit :

    Mélanie,

    « et même que les joueurs prendront la parole. »

    ça serait vraiment super, mais le feront-ils? À suivre…

    Décibelle,

    « 20 000 billets à 7,50$… c’est laisser entre le loup dans la bergerie. »

    c’est mon avis aussi. Mais j’ai eu une discussion un peu plus tôt avec quelqu’un qui croit que cela se serrait passé quand même. Je n’ai pas trouvé d’autre argument que le rassemblement à cet endroit précis.

    Le Prof Solitaire 2.0 apporte de bons points quand il écrit :

    « pourquoi il n’y a pas de casse au festival de jazz? Pourquoi personne ne défonce les vitrines après la parade de la Saint-Jean? Pourquoi personne n’attaque la police après les Francofolies? Pourquoi il n’y a pas de vandalisme pendant le Festival Juste pour Rire? »

    http://cousture.blogspot.com/2010/05/vive-le-hockey.html

    Mouton Marron,

    « Si c’était seulement quelques cons et connes qui cassaient tout, des non-cons/connes tanné-e-s de toujours voir les choses dégénérer se précipiteraient sur eux pour les empêcher d’agir! »

    je suis bien d’accord en principe, mais il faudrait pour ça que les « non-cons/connes tanné-e-s de toujours voir les choses dégénérer » aient le courage de se précipiter « sur eux pour les empêcher d’agir! » Ce qui est ma foi pas loin de l’utopie. En tout cas, il me semble qu’être présent-là je ne penserais qu’à garder le profil bas pour ne pas me trouver en mauvaise posture…

    Mais les chances que je m’y retrouve un jour sont assez minces, surtout quand il est question de hockey!

    Don,

    dommage en effet…

    L’agitateur,

    j’avais que le terme « émeute » est un peu fort. Il s’agit bien sûr plus de grabuge, mais c’est moins vendeur…

    Gillac,

    « Ces derniers seraient probablement descendus dans la rue de toute façon. »

    sur ce point, je pense que les questions du Prof Solitaire plus haut sont bonnes à se poser.

    Gradlon,

    « Bien sûr, il ne faut pas mélanger les pommes et les poires, même si faut admettre qu’il y avait quand-même quelques pommes-poires dans le lot. »

    hé hé!

    Des petits cons, il doit bien y en avoir du côté des partisans, je peux pas croire…

  15. gillac dit :

    Mon hypothèse quant aux interrogations du prof Solitaire: il y a chez l’humain une vaste gamme d’émotions provoquées par diverses situations. Au festival de jazz, il y a surtout des gagnants tandis qu’au hockey on parle d’une victoire guerrière. Or la guerre dans l’histoire du monde a toujours fait ressortir le meilleur et le pire de l’humanité, les bas instincts étant toujours tapis et prêts à se manifester.

  16. paumier1 dit :

    Je préférerais ne pas réagir. Je n’aime pas prendre tout le monde de front. Mais je trouve que c’est trop facile de tapocher sur les jeunes. Même si plusieurs qui ont commenté le sont aussi.
    Qui a fait du fric avec les boissons alcooliques qu’on a vendues aux jeunes ?
    Si vous ne le saviez pas, les jeunes sont très sensibles au sort de leurs parents et leur violence retenue sort quelquefois dans des occasions comme ça, dans l’anomie. Cf la France en 2007. Faudrait se souvenir qu’il y a beaucoup de pauvreté à Montréal et pas juste chez les personnes assistés sociales. Il y a les chômeurs aussi et les nouveaux arrivants chez qui le chômage est le double de celui des personnes natives.
    Qui fait le fric avec le gros show de hockey ?
    C’est impossible dans ma vision du monde que tout soit blanc du côté des non casseurs et que tout soit noir du côté des casseurs.
    Ce ne sont pas les jeunes qui font les milliards avec les vêtements signés et la pub écrasante qui en est faite.
    Pour casser une vitrine et piller il faut que tu aies des besoins urgents non comblés. Qui crée artificiellement ces besoins et empoche ?
    Non, je ne condamne pas les jeunes qui ne pourront même pas dire ce qu’ils ont sur le coeur car eux, ils n’ont pas d’avocats crapuleux ou experts pour les défendre. Ils vont plaider coupable pour des sentences réduites. Pffff
    J’en aurais tellement plus à dire !!!
    Et qu’il n’y en ait pas un qui vienne dire que je suis pour la casse !!! C’est faux.
    Hasta la vista !! 😉

  17. renartleveille dit :

    Gillac,

    bonne distinction quand même. Mais il reste que l’intelligence d’une foule est toujours plus basse que la moyenne de ceux qui la composent… 😉

    Paumier1,

    ton propos fait du sens, mais je ne crois pas qu’il pourrait s’appliquer à la totalité des casseurs/voleurs.

    « Pour casser une vitrine et piller il faut que tu aies des besoins urgents non comblés. »

    Il y a aussi pour certains la stupidité qui entre en jeu…

  18. reblochon dit :

    Deux choses.

    Premièrement : en plus des habituels débiles se découvrant lors de gros rassemblements – surtout sportif car là on cumule le QI de bulot des supporters sportifs avec celui du rassemblement de masse qui procure l’impression de l’impunité toute puissante en se fondant dans un groupe, ajouté à cela l’effet d’entrainement des troupeaux de moutons suivant le premier con qui s’agite un peu plus que les autres – , il faut savoir que bon nombre de personnes se retrouvent spécialement dans ces manifestations pour y commettre des méfaits. Nous n’avons pas affaire à des casseurs qui se défoulent, des amis qui se prennent l’envie de piller un magasin pour rire, des frustrés, des gens se laissant emporter par leur barbarie cachée par une fine couche de civilisation, mais bien à des professionnels du vols sachant très bien qu’on les attrapera moins facilement dans cette foule. Alors arrêtons de croire naïvement que tous les casseurs ne sont qu’une bande de débiles… il y a parmi eux des gens très lucides et bien préparés.

    Deuxièmement : « J’ai même entendu vers la fin une demande d’intervention pour deux personnes en train de s’exécuter sexuellement. » JE VEUX DES PHOTOS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *