Le Plan NORmanDeau

Nathalie Normandeau dans un rôle de composition à sa mesure...

 

Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir

Comme Patrick Lagacé l’avait prédit, Nathalie Normandeau s’est trouvé un emploi en lien direct avec ses anciens dossiers en tant que Ministre des Ressources naturelles et de la Faune de 2009 à 2011. Un poste où elle devra donner un coup de main à des entreprises désirant profiter de la manne du Plan Nord.

Et mon titre, je le dois à un super jeu de mots concocté par l’impayable Daniel Thibeault. J’ai quand même peaufiné un peu avec des majuscules.

J’aimerais être outré à en pondre un coup de gueule qui péterait la coche comme pas un, mais c’est plus la rigolade qui me vient. C’est vraiment une blague d’accepter ce poste alors que tout concorde pour qu’on y voie un conflit d’intérêts. C’est alors qu’on en vient à se dire que la Normandeau s’est bien bidonnée après avoir, pendant quelques minutes, pesé le pour et le contre de cette décision!

Mettons-nous à sa place, elle a dû grandement faire payer à ses employeurs son « expérience » dans le domaine, et cela comparé à quelques tapes sur les doigts d’une partie de la population et de quelques journalistes, c’est une carapace hyper efficace. Qu’est-ce qu’elle avait à perdre? Dans cette société où l’individualisme l’emporte trop souvent sur le collectif, on ne peut pas demander à nos ex-politiciens d’être des héros…

Le gouvernement n’est plus un gouvernement, c’est là où acquérir de l’expérience de luxe à ajouter à son CV. C’est un « en attendant » et les résultats actuels sont pas mal en phase avec ça d’ailleurs. Je ne serais même pas surpris de savoir que tout cela n’est que le résultat d’un « plan » de « carrière » réglé au quart de tour!

C’est de moins en moins rare que le cynisme s’accorde autant avec la réalité…

Ce contenu a été publié dans politique, Québec, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le Plan NORmanDeau

  1. Tony dit :

    J’aimerais partager un peu d’histoire: Le Québec semble devenir un pays, oui pays car le Canada nous traite plus comme des Canadiens en excluant le Français dans les fonctions jour à jour. Nos politiciens au Qc font ce qu’ils veulent sans considérations du peuple et le bien de notre pays, le Quebec. J’ai lu un peu sur l’ère de Maurice Duplessis http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Duplessis
    Nous vivons aussi une ère de Bolchévism http://fr.wikipedia.org/wiki/Bolcheviks , c’est moins de 100 ans et ça reviens, (L’Époque Noir de Duplessis) ses idées tsarist contre l’intéret du peuple et sa province. Ou sont nos avocats qui peuvent prendre des actions contre le gouvernement qui vends les richesses et resources naturels qui apartiens au peuple du Québec? Avez vous peur des conséquences? Nous, le public, seront en arrière de vous. Si je savait les procédures a prendre je l’aurais fait il y longtemps. Les canards se tiennent ensemble et suivent, un aigle vol toujours plus haut et seule. Ou sont nos aigles?Payons plus de taxes, et payons les commissions pour études au lieu de mettre notre argent sur les travaux et partager avec les travailleurs et leurs familles. Frais d’avocats ici frais d’études de dossier là….

  2. gillac dit :

    le Québec est un peuple trahi par ses élites qui au lieu de pratiquer concrètement leur sois-disant ambition de servir se consacrent dorénavant à leur propre enrichissement. La liste est longue et désolante.

  3. Louis Sirois dit :

    Tant et aussi longtemps que la classe politique du Québec verra à s’illustrer par autant de manque d’éthique, le Citoyen va continuer de perdre confiance dans ses institutions.

    À une époque où les thèmes de la corruption, copinage, élitisme (patronal ou syndical) sont monnaie courante, le comportement de Mme Normandeau est non seulement très largement questionnable, mais surtout très dommageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *