Le Plan NORmanDeau

Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir

Comme Patrick Lagacé l’avait prédit, Nathalie Normandeau s’est trouvé un emploi en lien direct avec ses anciens dossiers en tant que Ministre des Ressources naturelles et de la Faune de 2009 à 2011. Un poste où elle devra donner un coup de main à des entreprises désirant profiter de la manne du Plan Nord.

Et mon titre, je le dois à un super jeu de mots concocté par l’impayable Daniel Thibeault. J’ai quand même peaufiné un peu avec des majuscules.

J’aimerais être outré à en pondre un coup de gueule qui péterait la coche comme pas un, mais c’est plus la rigolade qui me vient. C’est vraiment une blague d’accepter ce poste alors que tout concorde pour qu’on y voie un conflit d’intérêts. C’est alors qu’on en vient à se dire que la Normandeau s’est bien bidonnée après avoir, pendant quelques minutes, pesé le pour et le contre de cette décision!

Mettons-nous à sa place, elle a dû grandement faire payer à ses employeurs son « expérience » dans le domaine, et cela comparé à quelques tapes sur les doigts d’une partie de la population et de quelques journalistes, c’est une carapace hyper efficace. Qu’est-ce qu’elle avait à perdre? Dans cette société où l’individualisme l’emporte trop souvent sur le collectif, on ne peut pas demander à nos ex-politiciens d’être des héros…

Le gouvernement n’est plus un gouvernement, c’est là où acquérir de l’expérience de luxe à ajouter à son CV. C’est un « en attendant » et les résultats actuels sont pas mal en phase avec ça d’ailleurs. Je ne serais même pas surpris de savoir que tout cela n’est que le résultat d’un « plan » de « carrière » réglé au quart de tour!

C’est de moins en moins rare que le cynisme s’accorde autant avec la réalité…

Ce contenu a été publié dans Actualités, opinions, politique, Québec, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.