Le côté obscur de la création d’Israël

 

On m’a vivement conseillé de visionner un documentaire israélien qui a pour titre, sur Dailymotion : « Théodore Herzl, le côté antisémite du sionisme ». Au début du documentaire, on lit une phrase à des Israéliens dans un centre commercial et on leur demande qui, d’après eux, l’a écrite :

 

J’ai eu une idée formidable : attirer des antisémites honnêtes et les inciter à détruire les propriétés juives.

 

Tous répondent : « Hitler »!

Eh! non, cette phrase est tirée du journal intime de Theodor Herzl (1860-1904), grande figure juive de l’Histoire récente, fondateur du mouvement sioniste qui aboutira à la création de l’État d’Israël.

Ce que le documentaire démontre, c’est que la création d’Israël est basée sur un rejet profond du judaïsme traditionnel, un mépris du « juif de l’exil », même un rejet de la croyance tout court : le désir d’un État fondé sur un « nouveau modèle qui rejette complètement toute référence juive ». Très représentatif, Haïm Hazaz, idéologue de la direction sioniste à écrit, en 1943 :

 

Sionnisme et judaïsme ne sont pas la même chose, mais deux idées différentes et sûrement contradictoires.

 

Aussi, l’idéal sioniste n’était pas de regrouper tous les juifs dans un territoire, mais bien seulement ceux qui étaient intéressants pour le mouvement, dans une sorte de logique eugénique, où on ne voulait pas des juifs hassidiques s’ils ne désiraient pas s’affranchir de la tradition. Zeev Jabotinsky écrivit dans le journal Haaretz, à l’année de sa fondation en 1919 :

 

Dans notre Maison Nationale, nous allons déclarer tous ces juifs qui n’ôteront pas la rouille de l’exil, et refuseront de raser barbes et papillotes, des citoyens de deuxième catégorie. Nous ne leur donnerons pas le droit de vote.

 

À la suite de cette citation, on montre une prise de vue d’un somptueux palais qui porte le nom de l’auteur de ces lignes. Et ensuite, on refait le même manège qu’avec Herzl, la faisant lire entre autres à un directeur du « mouvement de jeunesse juif radical, sioniste » Bétar, fondé par Jabotinski qui n’en revient tout simplement pas…

Mais il faut spécifier ici que le mouvement sioniste n’a pas eu le choix d’intégrer la religion dans son projet pour qu’il prenne de l’ampleur, pour y trouver des adhérents, et cela a bien sûr fonctionné.

Vient ensuite David Ben Gourion, « fondateur et chef de l’État pendant de nombreuses années » qui écrivait dans son livre « La marque de Caïn » :

 

La Terre d’Israël a besoin d’une immigration sélective : le sionisme n’est pas une oeuvre de bienfaisance. Nous avons besoins de juifs de « qualité supérieure ».

 

Et le clou du spectacle, ce sont les efforts qui ont été mis pour ne pas aider des juifs condamnés à l’extermination. Oui, oui, pour aider indirectement le génocide, la Shoa, menée par Adolf Hitler! On prend quelques grandes respirations et on continue…

En vérité, un sioniste, du nom de Yaël Brand, se fit convoquer par un nazi du nom de Adolf Eichman. Ce dernier offrit de « vendre » 1 million de juifs hongrois qu’ils s’apprêtaient à exterminer contre de la marchandise, des camions, du café, thé, etc. Brand accepta de faire les démarches pour que cet échange se fasse. Mais on lui mit des bâtons dans les roues et ce sont surtout les sionistes eux-mêmes qui firent en sorte que ce projet de sauvetage tomba à l’eau.

Ce qui est relaté ici ne couvre même pas la première moitié des faits exposés dans le reportage et tout est bien sûr hautement vulgarisé.

Pensez-vous que je vais trop loin avec mon choix de titre pour « Le côté obscur de la création d’Israël »?

Théodore Herzl, le côté antisémite du sionisme (partie 1)
Théodore Herzl, le côté antisémite du sionisme (partie 2)
Théodore Herzl, le côté antisémite du sionisme (partie 3)
Théodore Herzl, le côté antisémite du sionisme (partie 4)
Théodore Herzl, le côté antisémite du sionisme (partie 5)

 

(Photo : commensa)

Ce contenu a été publié dans De choses et d'autres..., Histoire, monde, religion, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

62 réponses à Le côté obscur de la création d’Israël

  1. Gilles Guibord dit :

    Je suis estomaquer de lire votre commentaire. Vous avez emprunter un angle très tendancieux. Je ne sais pas qui vous conseille. Je ne vous aurais jamais suggéré cette approche.
    ….Il y a quelques années, j’avais assisté à une conférence qui tentait de prouver que Lionel Groulx, un de nos grands patriotes, était antisémite. On prenait de courts extraits pour le démontrer. Les textes choisis laissaient perplexes. Si on veux connaître la pensée d’un auteur, il faut d’abord connaître son oeuvre. Ensuite citer une phrase, sans la laisser dans son contexte et dans son temps, peut fausser ou exagérer la réalité.
    ….Après quelques lectures, je peux comprendre que le mouvement sioniste ne voulait pas être associé à un mouvement religieux extrémiste. Je ne suis pas près à aller plus loin.
    ….Je souhaite que vous soyez prudent avec ce qui semble être la vérité.

  2. Ce billet est un condensé de mon visionnement du reportage israélien, voilà tout. Je relaie l’information.

  3. lutopium dit :

    Tu vas avoir de la visite ! 😉

  4. reblochon dit :

    Le groupe Stern (lehi) va venir te rendre visite 😉

  5. Renart,

    Je ne vois qu’un jupon sans robe dans ton texte.

    Tu sais, utiliser des morceaux d’histoire et les amalgamer dans ton opinion en les tordant pour qu’ils y entrent mieux, ce n’est pas joli comme tableau de rigueur.

    Faudrait leur laisser un peu la paix, aux Juifs, après deux mille ans de bouc-émissariat.

    Dis-moi donc, dans ton histoire, il les aurait mis où les un million de Juifs-marchandise si les nazi ne les avaient pas brûlés ?

  6. Vincent,

    je crois que tu te devrais de te taper le documentaire au complet avant de commenter. Je n’invente rien, je n’ai fait que relayer les informations du documentaire.

    À ce que je vois, ton jupon t’entoure les yeux…

  7. Ah! j’ai oublié de répondre à ta question : en Israël!!!

  8. Mais je me suis permis de le faire, et de creuser un peu plus la question…

    Ce qui, au final, a donné un tout nouveau billet sur le blogue:

    http://leglobe.ca/blog/2011/11/le-subtil-ecart-entre-tendance-et-tendancieux/

  9. Oli dit :

    Je trouve plusieurs des commentaires (les commentaires de lecteurs sur ce billet, pas ceux de Renart sur le documentaire, quoique…) plutôt simplistes. Bien entendu, plusieurs antisémites se cachent derrière l’étiquette d’ « antisionistes », mais ça semble assez clair que ce n’est pas le cas de Renart, et je doute que ce soit le cas des auteurs du documentaire. Il faut savoir différentier l’idéologie sioniste (et les individus qui prônent de nombreuses variations de cette idéologie) et les habitants d’Israël.

    Le fait que certains sionistes soient (ou pas, effectivement, le documentaire ne prouve pas nécessairement tout ce qu’il assume) antisémites, ou aient les aspects antisémites mentionnés dans le documentaire, ne signifie pas que toute leure oeuvre soit à jeter aux vidanges, pas plus que l’éventuel antisémitisme de Lionel Groulx ne signifie qu’on ne devrait jamais rien lire de son oeuvre. Mais c’est une information pertinente qu’on peut connaître sans lire la totalité de l’oeuvre de quelqu’un. L’oeuvre (et les idées) d’un auteur n’est pas un tout à prendre ou à laisser.

  10. Renart, c’est chose commune de prendre un documentaire, un livre ou un discours idéologique frangeux et de s’en servir comme bouclier à son opinion. Non, tu n’as rien inventé. C’est pas toi qui le dis. Malheureusement, tu n’as rien inventé.

    «Ah! j’ai oublié de répondre à ta question : en Israël!!!»

    Et c’était où ça, Israël, pendant que les fours crématoires cramaient du Juif, hm ?

    Toi, antisioniste déclaré, tu nous amènes sans rire, sans broncher et de bon ton, la pensée en cercle, à suivre la thèse que finalement, la solution à la Solution finale était le sionisme, la création de l’État d’Israël, mais que ce sont « les sionistes eux-mêmes » qui s’y sont opposés, faisant d’eux les complices des nazis dans la Shoah. Coupables, les Juifs sionistes, coupables, les Juifs antisionistes. Coupables les Juifs, peu importe où, quand et ce qu’ils font. Tu n’as rien inventé.

  11. Renart,

    pour faire du voyeurisme sous mon jupon à moi :

    « L’antisionisme n’est pas un humanisme »
    http://www.passerelledesjours.org/2011/07/11/lantisionisme-nest-pas-un-humanisme/

  12. Patrick Lévesque,

    merci pour ta contribution, et je vais aller bien sûr le commenter.

    Oli,

    il y a bien sûr beaucoup de juifs antisionistes et il faut le répéter pour contrecarrer ceux qui font l’amalgame antisioniste = (nécessairement) antisémites. Et ils sont nombreux…

    Vincent,

    l’as-tu écouté le documentaire?

    Sinon, je ne répondrai pas à ces élucubrations où tu t’amuses à me mettre des paroles dans la bouche et des pensées dans la tête sans que je le demande.

    Ce qui m’a poussé à publier ce billet, c’est que je trouvais que les faits exposés dans ce documentaire étaient intéressants et la seule opinion que je laisse transparaître, c’est que je le trouve crédible. Si j’étais vendu au sionisme, je n’en aurais même pas parlé puisque ça ne me conforterait pas dans ma pensée.

    Ainsi va le jeu des opinions…

  13. Vincent,

    j’aimerais vraiment comprendre où tu vois que je ne suis que d’un camp. En plus, je ne vois aucunement de lien avec la question de la Palestine ici. Que le sionisme soit basé ou non sur l’antisémitisme ne change rien à la situation actuelle. Ça ne rend pas la position d’Israël plus ou moins légitime, même à la lumière de ces faits (en les considérant hypothétiquement vrais à 100%). Il est surtout question d’Histoire et d’exposer une partie de la complexité de la question juive.

    S’il est tabou de proposer un regard différent sur l’Histoire parce que cela a un lien avec les juifs, je me demande bien où en est l’humanisme quand on peut caser aussi facilement des humains dans une case nommée « intouchables ».

    Sinon, tu as écrit un super beau texte qui fait la promotion de la paix, ce qui est en soi très bien, mais je te ferai remarquer que ton parti-pris est encore plus évident que le mien, ce qui vient mettre un bémol sur ton message pacifique…

  14. reblochon dit :

    C’est quoi ce lien moisi « L’antisionisme n’est pas un humanisme » qui n’amène aucun argument, mais la vision d’un type qui paraît doté de jupon qui traîne à terre ? Ça amène quoi au débat et en quoi cela condamne intelligemment l’antisionisme, qui à part la récupération de quelques antisémites n’est pas un mouvement anti-juif, ni forcément anti-israéliens ?

    Il est lourd Demers !

  15. reblochon dit :

    J’aime beaucoup le billet de Patrick Levesque. Très bon !

  16. Renart,

    Tu fais un grand contour, là. T’as pas répondu à ma question. Il était où, Israël, pendant la cramaison ? Il faudrait bien le savoir, parce qu’un million de Juifs à y entasser, ça prend pas mal de bateaux, de trains, de véhicules, des ports, des gares, des maisons, c’est beaucoup d’organisation, tsé, dans une guerre totale.

    Tu parlais d’histoire. Un très vieux procédé médiéval est de rapprocher le Juif du mal absolu, du diable. Un grand classique qui nous a offert de beaux textes et des représentations graphiques très intéressantes. Intéressant parce qu’on voit les efforts de leurs auteurs pour faire concorder des éléments jusqu’à leur conclusion qui était aussi leur hypothèse de départ. Et puis lors du premier pogrom historiquement attesté, celui survenu durant le conflit judéo-alexandrin de 38-41 à Alexandrie en Égypte, le centre du monde civilisé, philosophique et scientifique, on accusait déjà le Juif d’être mangeur d’enfants. Le diable n’a plus trop la cote de nos jours. Le mal absolu du XXe siècle, c’est Hitler et ses démons nazis. Le goût du jour est la comparaison et le rapprochement du sionisme avec ce néo-démon. Tu remarqueras ça, c’est super intéressant d’un angle historique quand on y porte attention. Tape sionisme+nazisme dans Google, va te promener dans les manifestations de toutes sortes. Ça regorge. C’est sûr que les historiens du judaïsme vont faire une thèse là-dessus dans cent ans.

    Ton texte, sous couvert de la « vérité » d’un documentaire pamphlétaire dont tu ne fais aucune critique et dont tu mélanges les contextes historiques, est lumineusement une bravade antisioniste. Pas au sens de critiquer la colonisation des territoires palestiniens et les abus israéliens sur des civils palestiniens, mais au sens de miner la légitimité de la création d’Israël elle-même, d’en nier la compréhension historique, ce qu’éclaire ton titre. Moi, le côté obscur de la création d’Israël, je pense encore que c’est l’extermination des Juifs par les Européens, leur discrimination et les pogroms récurrents dans l’histoire.

    Oh, tu vas bien trouver partout des Juifs collabos, des Juifs criminels, des Juifs pédophiles, des Juifs antisémites même, des Juifs fraudeurs, et pire, des Juifs riches et banquiers, ou tout ce que tu voudras. Et je suis sûr qu’on trouverait même un Juif mangeur d’enfants en fouillant bien, sioniste ou pas. Parce que parmi un peuple en entier disséminé dans le monde et aussi hétérogène, il y a forcément des couilles, et de grosses couilles. Magnifier ces couilles, en faire de grosses montgolfières et les mettre dans la face de tout le peuple avec des phrases comme « ce sont surtout les sionistes eux-mêmes », c’est du tendancialisme.

    Tu le trouves crédible, le documentaire. C’est pour cela que tu ne le critiques pas ? On est habitué de ta part pourtant à de belles critiques quand tu exposes des documents. Ici, rien. Tu gobes tout ça, le visage neutre, comme si ça t’arrangeait en quelque chose. Mais oui, tu es ouvertement antisioniste. Va lire le texte de Patrick Lévesque. T’aurais pu écrire ça toi-même.

  17. gillac dit :

    Pour m’intéresser sérieusement à l’histoire du monde depuis plusieurs années, je ne peux que constater que la Vérité historique est une illusion et que l’ouverture à différents points de vue fait appel au discernement. Je demeure ouvert à entendre d’autres versions mais je me réserve un droit personnel à me faire ma petite idée. Je constate cependant que le monde est davantage mené par l’hommerie que par l’humanisme et je ne crois pas que l’histoire d’Israël y échappe totalement.

  18. Vincent,

    à ce que j’ai pu comprendre, l’épisode de sauvetage mettant en vedette Yaël Brand s’est passé tout juste à la veille de la création d’Israël. Les sionistes préparaient déjà le terrain depuis longtemps et ils auraient pu tout à fait s’occuper d’un million de juifs, puisqu’à partir de 1919 il y avait déjà un « proto-État juif sur le lieu des territoires israélo-palestiniens, avec son gouvernement, son parlement, son administration, sa police, son armée, sa diplomatie, sa population, son système économique, ses partis. En 1947, la décision par l’ONU de créer l’État d’Israël validera largement un état de fait préexistant. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_sionisme

    Pour ce qui est de la place, Israël compte aujourd’hui 7 740 900 habitants, et ça me surprendrait beaucoup que ce fût le cas à sa création…

    « Il faudrait bien le savoir, parce qu’un million de Juifs à y entasser, ça prend pas mal de bateaux, de trains, de véhicules, des ports, des gares, des maisons, c’est beaucoup d’organisation, tsé, dans une guerre totale. »

    En effet, mais ça ne s’est pas passé, et on peut difficilement juger ce qui ne s’est pas passé. Mais bon, je crois que si les sionistes avaient voulu sauver ce million de personnes du massacre, l’opinion internationale était de leur bord pour les aider… Mais bon, cette analyse n’est vraiment pas crédible…

    Ce que je comprends de ton point, c’est qu’il faut que le sionisme soit parfait, du moins en surface, et quoi que ce soit qui vient lui mettre de l’ombre est à exterminer au plus vite avec la subtile arme de l’accusation d’antisémitisme!

  19. PS:

    fait à noter, dans tes «tweets», en ce moment, tu retweetes

    «RT @2T3F: #Montreal accepte la construction de cabane pour les Juifs lors de la fête de Souccot Déclarons #OccuponsMontreal :communauté …»

    Si c’est pas une certaine obsession contre les Juifs…

  20. Ha ha ha! Du sophisme à son meilleur… tu as omis « religieuse !!! » dans ta citation et c’est ça le point principal du message… Je me fous que ce soit des juifs, des musulmans ou des adorateurs de Doritos!

  21. «Les sionistes préparaient déjà le terrain depuis longtemps et ils auraient pu tout à fait s’occuper d’un million de juifs»

    Et comment ils les auraient acheminés d’un camp polonais jusqu’en Palestine, ces sionistes, ne crois-tu pas qu’ils auraient été arrêtés et déportés eux aussi comme les autres ? Hitler aurait donné un million de sauf-conduits comme ça ? Dis-moi sans rire que tu ne penses pas que ce nazi voulait juste prendre l’argent des Juifs avant de les mettre au four.

    «l’opinion internationale était de leur bord pour les aider…»

    Penses-tu que l’opinion internationale influençait les décisions d’Hitler ? Sérieusement ?

    «Ce que je comprends de ton point, c’est qu’il faut que le sionisme soit parfait, du moins en surface, et quoi que ce soit qui vient lui mettre de l’ombre est à exterminer au plus vite avec la subtile arme de l’accusation d’antisémitisme!»

    Et bien tu n’as pas compris mon point. Je n’ai pas la vision binaire. Le sionisme, je le critique et je le comprends. T’as pas lu tous mes mots. Dans ton texte, il n’y a aucune nuance historique. C’est un pamphlet polarisé. C’est ça que je dénonce. Ta défense, c’est de dire que je t’accuse d’antisémitisme et que c’est pas toi qui le dis. Je t’accuse pas, je brasse ce que tu écris toi-même.

  22. @Renart, j’ai fait un copié-collé de ce que je vois sur ton blogue dans le coin à droite. C’était pas écrit «religieuse». Pour le reste, j’avoue être nul en twitter, je ne connais pas ça. Je ne suis pas sorti du blogue.

    Et qu’est-ce que ça peut faire si on laisse des Juifs religieux faire une fête ? Pour une fois qu’ils ne se tapent pas dessus. On va pas empêcher aussi Noël, tout de même… M’enfin, c’est un autre sujet.

  23. @Vincent

    « Faudrait leur laisser un peu la paix, aux Juifs, après deux mille ans de bouc-émissariat. »

    Que les sionistes cessent leur idéologie colonialo-terroriste islamophobe de côté, qu’ils reconnaissent le peuple palestinien, et on leur crissera la paix. Au fait, ce n’est pas contre les Juifs qu’on s’acharne!

  24. mettent, pas cessent

  25. Je rappelle les sages propos du libertarien Christian Michel:

    « Vous citez Churchill qui, après coup, concluait qu’il eut fallu déclarer la guerre à Hitler en 1936. Mais l’attentisme face aux communistes chinois pendant la guerre de Corée, face aux Soviets pendant la crise des missiles de Cuba, ne fut-il pas une meilleure politique? Et l’on peut retourner la proposition: fallait-il déclarer la guerre pour Dantzig, une ville peuplée d’allemands, qu’il était parfaitement légitime pour les allemands de revendiquer, au nom même des principes d’État-nation qui avaient sous-tendu les traités de Versailles, de Sèvres et de Saint-Cloud? Si l’on se lance dans l’histoire-fiction, peut-être que le vrai moyen d’éviter la Seconde Guerre mondiale et ses massacres eut été de laisser Hitler récupérer les territoires germanophones en Pologne et à Memel, de tenir un référendum en Alsace, d’accueillir avec enthousiasme les émigrés juifs, jusqu’à ce que le régime perde de sa virulence, comme le font nécessairement toutes les dictatures, lorsque la propagande ne peut plus faire croire au génie du Chef.

    En d’autres termes, il existe toujours une alternative à la guerre. »

  26. Je rappelle les sages propos du libertarien Christian Michel:

    « Vous citez Churchill qui, après coup, concluait qu’il eut fallu déclarer la guerre à Hitler en 1936. Mais l’attentisme face aux communistes chinois pendant la guerre de Corée, face aux Soviets pendant la crise des missiles de Cuba, ne fut-il pas une meilleure politique? Et l’on peut retourner la proposition: fallait-il déclarer la guerre pour Dantzig, une ville peuplée d’allemands, qu’il était parfaitement légitime pour les allemands de revendiquer, au nom même des principes d’État-nation qui avaient sous-tendu les traités de Versailles, de Sèvres et de Saint-Cloud? Si l’on se lance dans l’histoire-fiction, peut-être que le vrai moyen d’éviter la Seconde Guerre mondiale et ses massacres eut été de laisser Hitler récupérer les territoires germanophones en Pologne et à Memel, de tenir un référendum en Alsace, d’accueillir avec enthousiasme les émigrés juifs, jusqu’à ce que le régime perde de sa virulence, comme le font nécessairement toutes les dictatures, lorsque la propagande ne peut plus faire croire au génie du Chef.

    En d’autres termes, il existe toujours une alternative à la guerre. »

    http://www.quebecoislibre.org/021123-13.htm

  27. Je rappelle les sages propos du libertarien Christian Michel:

    « Vous citez Churchill qui, après coup, concluait qu’il eut fallu déclarer la guerre à Hitler en 1936. Mais l’attentisme face aux communistes chinois pendant la guerre de Corée, face aux Soviets pendant la crise des missiles de Cuba, ne fut-il pas une meilleure politique? Et l’on peut retourner la proposition: fallait-il déclarer la guerre pour Dantzig, une ville peuplée d’allemands, qu’il était parfaitement légitime pour les allemands de revendiquer, au nom même des principes d’État-nation qui avaient sous-tendu les traités de Versailles, de Sèvres et de Saint-Cloud? Si l’on se lance dans l’histoire-fiction, peut-être que le vrai moyen d’éviter la Seconde Guerre mondiale et ses massacres eut été de laisser Hitler récupérer les territoires germanophones en Pologne et à Memel, de tenir un référendum en Alsace, d’accueillir avec enthousiasme les émigrés juifs, jusqu’à ce que le régime perde de sa virulence, comme le font nécessairement toutes les dictatures, lorsque la propagande ne peut plus faire croire au génie du Chef.

    En d’autres termes, il existe toujours une alternative à la guerre. »

    http://www.quebecoislibre.org/021123-13.htm

  28. Bakouchaïev dit :

    Il faut toujours faire une distinction entre les sionistes et les juifs. Pour moi les sionistes, c’est l’éite au-dessus des juifs, même si leur pouvoir et leur influence s’étend bien au-delà d’Israël et de la communauté juive internationale.

    Il faut faire attention de nos jours, mais les sionistes ont tout fait pour associer l’anti-sionisme à l’antisémitisme. Les ricains ont fait la même chose en amalgamant anti-impérialisme et anti-américanisme. Dans les deux cas, on parle d’une minorité (le crisse de 1% des indignéEs), qui se sert de la majorité de la population qui se trouve sous son emprise comme bouclier pour pouvoir se défendre. Dans les faits, je me soucie bien plus de ces peuples que leurs dirigeants qui n’en n’ont rien à foutre. Ils n’ent ont que pour l’argent et le pouvoir. La religion et le nationalisme ne sont que des outils pour berner ces peuples. L’Histoire le démontre très bien. J’admet qu’on arrive pas à faire passer notre message. Mais qui contrôle les médias? L’élite. Et c’est d’autant plus vrai de nos jours avec la concentration des médias. Donc, difficile de faire passer ce message, d’autant plus qu’il est nuancé et mérite d’être expliqué longuement.

  29. Bien dit, Bakouchaïev!

    Sauf que

    « Dans les deux cas, on parle d’une minorité (le crisse de 1% des indignéEs), qui se sert de la majorité de la population qui se trouve sous son emprise comme bouclier pour pouvoir se défendre. »

    Pas tout à fait, ces membres du 1% ont en effet trop de pouvoir, mais bien parce que la majorité des 99% les soutiennent ou trouvent ça normal et non pas parce que ça tombe du ciel! Par exemple, qu’arriverait-il au militaro-terrorisme occidental si on envoyait paître les troupes au lieu de les supporter comme on le fait présentement?

  30. Le Canadien errant dit :

    http://memoiresvives.net/2011/04/24/la-torah-au-coeur-des-tenebres/

    Il s’agit d’une émission de radio. Le thème, la vie des juifs religieux durant la Shoah.

    Toutes les idéologies ayant eu cours durant le XXe siècle ont essayé de se débarrasser de Dieu. Le communisme en interdisant toute pratique religieuse, la capitalisme en faisant de l’argent son dieu, etc. En détruisant le peuple à l’origine de la croyance en Dieu, les nazis voulaient tout simplement prouver son l’inexistence.

    Je soupçonne Hitler d’avoir fait de cette destruction son principal objectif. Même lui n’était pas assez fou pour croire que l’Allemagne pouvait gagner une guerre contre le monde entier. Il s’est attaqué à l’URSS principalement pour y éliminer les populations juives qui s’y trouvaient. Il a transporté le conflit en Afrique du nord exactement pour les mêmes raisons…

    La Shoah a coûté extrêmement cher à l’effort de guerre allemand, monopolisant des trains qui auraient pu amener des renforts sur le front Russe. Mais le véritable objectif d’Hitler n’était pas de gagner la guerre…

    À voir également :

    http://memoiresvives.net/2010/10/31/les-intellectuels-dans-la-machine-de-guerre-ss/

  31. Bien évidemment, tu auras deviné, mon cher Renart, que je suis, irréconciliablement, en total désaccord, avec le contenu de ce billet, contenu qui flirte, dangereusement, à mon humble avis, avec un certain révisionnisme historique que l’on peut lire, sur des blogues de journaux européens, comme «Le Figaro» ou «Le Monde», ou, encore, au Québec, sur le blogue de Richard Hétu!!!

    Je vais faire une fleur, en linkant, ici même, tous les textes que j’ai publié, sur mon blogue, sur Israël: http://lequebecdedemain.blogspot.com/search/label/Isra%C3%ABl

    Par contre, il serait peut-être bien, pour être conforme avec la vérité historique, de spécifier que les Juifs n’ont, en réalité, prit la terre de personne et que la Jordanie est le véritable État palestinien!!! Mais, j’imagine que ce n’est pas le bon endroit, pour dire ça!!! Cette vérité historique, car ça en est une, est, sans doute, trop brutale à dire, ici!!!

    Mais, ce n’est pas grave, je ne tiens rigueur à personne et voici même le lien: http://lequebecdedemain.blogspot.com/2011/07/la-vraie-histoire-les-juifs-nont-pris.html

  32. Ah, j’oubliais ceci: le sionisme étant le droit du peuple juif à disposer de lui-même et d,avoir un État à lui, chez-lui, sur sa terre ancestrale, je vois mal en quoi il ne serait pas, inextricablement, lié, au judaïsme!!!

    http://davidouellette.wordpress.com/2011/08/15/pierre-bourgault-le-sioniste/

  33. Palestinophile dit :

    Beaucoup de gens, même sympathisants, même allant sur place, parlent du drame palestinien sans en connaître un minimum suffisant l’Histoire.

    Le documentaire en question est honnête et même très gentil et ne trahit pas l’esprit de Herzl.

    Un reproche à l’article : l’auteur ne met pas la majuscule à Juif (utilisé comme nom) pour parler d’un membre réel ou supposé descendant de sujettes « hébreuses » (le judaïsme n’existant pas encore) du chef de Bande David. Pour différencier de « juif » sans majuscule qui désigne un pratiquant d’une des nombreuse versions actuelles du judaïsme initial né au plus tôt sous le roi Josias à la fin du VII° siècle avant notre ère.

    Sauf très rares exceptions, les chefs de certains camps de concentration ne brûlaient pas des « Juifs » (plus probablement des descendants de Khazars pratiquant plus ou moins la religion juive), mais des cadavres de gazés, de morts de faim, de morts d’épuisement, de pendus, d’abattus, etc. .

    Un faux bruit a couru qu’avec la graisse (de gens mal nourris!) sortant des fours crématoire, là où il y en a eu, des Allemands faisaient des savons. Des Juifs sionistes ont alors inventé l’insulte « juif-savonnette » utilisé en « Israël » (dixit, entre autres, Warshawski) pour juif couard ne résistant pas quand on l’emmenait en camp de concentration.

    Ben Gourion a en effet refusé plusieurs fois de sauver une partie de ces lâches et mauvais Juifs indignes de faire partie des « Hebreux nouveaux » qui devaient être de préférence non religieux ; comme lui qui ne fut pas athée comme certains de ses alliés.

    Par contre, de 1945 à 1948 au moins, il donna des consignes pour ne favoriser parmi les rescapés de la Shoah que des « Juifs » bien pensants, c’est à dire partageant son socialisme à lui (Témoignage vidéo d’un sélectionneur repentant à l’appui), et surtout pas les autres … pour garder sa majorité politique sans doute. A côté de cela, sur des bases de propagandes mensongères, il faisait importé « du matériel humain » (terme sioniste authentique)  juif  ayant vécu jusque là sans problèmes dans les pays arabes. Et , s’ils n’étaient pas assez motivés, le Mossad organisait comme en 1950 à Damas, des « attentats antisémites » .

  34. Brigitte dit :

     » sur sa terre ancestrale, » dites-vous ?

    Pouvez-vous le prouver ?

    Vosu connaissez ne serait-ce que 50,1 % des ascendantEs de Ben Gourion ne serait-ce qu’en l’an zéro ?

    Et les vôtres ?

    « Terre de nos aïeux » est un mensonge de certains Juifs parmi de nombreux mensonges; c’est tout au plus la terre sur laquelle fut inventée, sur la base de légendes aussi fiables que Zeus ou Remus et Romulus ,vers la fin du VII° siècle avant la supposée par erreur année de naissance d’un célèbre fils de charpentier également mythifié, une certaine religion; et celle-ci fut, comme toutes les autres, « améliorées » ou « sauvées » par des égocentriques plus ou moins illuminés qui créèrent leur secte et/ou leur sous-secte « personnel » et devinrent chacun les chefs vénérés de la  » seule version authentique de notre religion » .

  35. Cerbère dit :

    @Jean-Luc Proulx
    vous dites n’importe quoi, en bon sioniste(-trotskyste ?) éclairé… (entre nous qui va pouvoir croire les insanités que vous osez écrire ?!!!)

    dans votre blog, je vous cite, vous dites : « Le monde arabe contrôle 99,9% des terres du Moyen-Orient et Israël ne représente que 0,1% de la superficie régionale!!! Mais, voilà : c’est déjà trop, pour les Arabes, poursuit Farah!!! Ils veulent tout et c’est, précisément, là que se situe le noeud du conflit qui les oppose, à Israël : l’avidité, la fierté, la jalousie et la convoitise!!! Toutes les concessions que pourrait faire Israël n’y suffiront pas!!! » (et un peu plus loin « En réalité, il existe de nombreux documents historiques qui montrent que les Juifs ont, instamment, demandé, aux Arabes, de rester et de vivre, avec eux, en paix!!! Mais, tragiquement, ces derniers choisirent de partir!!! »)
    Qui croire ? Vous ? ou Vous ?
    Tout le monde comprend maintenant le sionisme : mensonges sur mensonges, dans n’importe quel sens et on en ressort tout bouleversé !

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2011/07/la-vraie-histoire-les-juifs-nont-pris.html

    Alors, je vous retourne l’argument, il y a des frontières claires qui ont été établies en 47, pourquoi les « israéliens » ne les respectent-ils pas, si ce n’est pas eux qui veulent tout, avidement, fièrement, jalousement etc., on le constate tous les jours et plus encore aujourd’hui où l’on massacre des civils sans aucune raisons (les roquettes quel bon prétexte ! pouvez-vous nous expliquer comment ces roquettes tombent tout le temps dans des terrains vagues ?…) et les Israéliens bombardent des gens désarmés tuant des civils à longueur de journée. C’est quoi ça ? Chez moi ça s’appelle un génocide planifié.

    Les sionistes n’ont qu’à respecter les frontières de 47, et il n’y aura plus de « problème » en tous cas en Israël, le problème pourra continuer ailleurs mais au moins certains Palestiniens pourront rentrer chez eux.

    Une constante que l’on trouve dans l’action d’Israël est l’imposture derrière ses actions (attentats & co, genre 11 septembre…) qui repose sur le mensonge perpétuel, pensez-vous sérieusement que l’on puisse justifier quoi que ce soit qui repose sur un mensonge ? La totalité du sionisme, dès la fausse bonne idée « formidable » de Herzl !, repose sur du mensonge déguisé !

    Par ailleurs la totalité de votre thèse repose sur le fameux Dr Joseph Farah, une seule personne !, qui s’est brillamment médiatisé en remettant en cause la naissance de Barack Obama – vous noterez que cela ne l’a pas empêché de devenir Président – et plus récemment en cherchant à embarquer dans un avion en portant une arme sur lui… (imaginons un musulman cherchant à embarquer dans un avion avec une arme… le monde entier sera immédiatement informé !) Enfin, vos mensonges sur le Coran par rapport à Jérusalem ne feront en rien prospérer la cause Israélienne, le Mur mentionné dans la Caverne n’est autre que le Mur des lamentations, « reconstruit gratuitement et appartenant à des orphelins » (les Juifs) cf. la Connaissance (Zul-Qarnayn, habillé en vert qui représente la religion = l’accès à la science, la connaissance) accompagnant la Loi (Moïse) et la divergence ne peut pas naître ailleurs qu’ici car c’est l’explication mystique de l’étoile de David qui se trouve dans ce passage de la Caverne (l’opposition entre Connaissance et Loi, en l’occurrence, tout comme l’opposition entre masculin et féminin, etc. en est l’illustration, l’un et l’autre étant chacune un triangle opposé de l’étoile)

    Pensez-vous que la Torah donne l’adresse et le numéro de téléphone de David ? Non. Le Coran ne donnera pas l’adresse du Mur non plus. Si l’on doit les situer on trouve leur place en analysant les détails historiques, c’est ce qui est fait, mais la vérité fondamentale est ailleurs : ce sont des symboles intemporels et universels. De la même manière que le juifs savent très bien à quoi ressemble l’étoile de David comme symbole, alors que la seule mention dans les livres sacrés est : « Un astre issu de Jacob devient chef, un sceptre se lève, issu d’Israël » (Nombres 24, 1-25) on ne sait donc ni quel astre, ni sa forme etc. les musulman savent très bien où se trouve le Mur : c’est à Jérusalem, que vous le vouliez ou non. Personne ne pourra vous aider pour le situer ailleurs, même pas un rabbin s’il est sincère.

    Toujours est-il que Herzl a dit et bien dit ce qu’il a dit. Personne, pas même vous, ne le dément. Même si son idée formidable partait d’une bonne intention, elle était basée sur un mensonge et voilà le résultat. Ce qu’il dit est digne d’Hitler, faites un sondage dans la rue et 99% des gens vous le confirmerons.
    Corrigeons cette erreur involontaire dès maintenant, pour la Paix Universelle, en dénonçant tout simplement le sionisme ! (« paix » en langage sioniste = continuons à coloniser tranquillement, il faut faire cesser cela !). Rendons les territoires occupés à leurs occupants historiques, et ainsi les arabes respecterons le Mur des Lamentations qui appartient aux Juifs, ainsi les Juifs accéderont à leur trésor, et ainsi les Juifs respecterons la mosquée d’Al Aqsa. Vous qui parlez de tout accaparer, laissez donc leur mosquée aux musulmans !

    PS : l’argument éculé « ils n’ont jamais revendiqué leur terre » ne signifie rien, à quoi sert-il de revendiquer quelque chose qui vous appartient de manière consensuelle ?

  36. Cerbère dit :

    @Jean-Luc Proulx à nouveau :
    je répond aussi à votre délire sur le « peuple juif » : encore faut-il qu’il y eut un peuple juif ! car l’ambiguïté de la situation revient à la même chose : il y a des chrétiens (c’est une religion) des musulmans (c’est une religion) et des juifs (ce serait un peuple ! avant d’être, accessoirement…, une religion) et par là même il est sous entendu que le peuple juif est « sacré »

    Je vous cite :

    Ah, j’oubliais ceci: le sionisme étant le droit du peuple juif à disposer de lui-même et d,avoir un État à lui, chez-lui, sur sa terre ancestrale, je vois mal en quoi il ne serait pas, inextricablement, lié, au judaïsme!!!

    Commencez déjà par demander à Shlomo Sand ce qu’il pense du « peuple juif » :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Comment_le_peuple_juif_fut_invent%C3%A9

    ensuite, je ne comprend pas en quoi « le sionisme » soit un « droit » de disposer de soi ?
    Le sionisme – savez-vous vous-même ce que c’est ?!! – n’est pas un droit, c’est une revendication de personnes athées (donc non juive dans le sens religieux) qui a été posée puis imposée au monde, et en aucun cas cela est un droit. Ce qui l’est, un droit, c’est que suite au problème juif et aux revendications territoriales de Herzl – car il y a indéniablement eu des juifs vivant historiquement sur les territoires d’Israël, toutes les histoires sacrées en témoignent (Bible/Coran) – l’ONU a proposé de partager moitié/moitié le territoire avec les arabes qui en avait repris possession puisque les juifs l’avaient quitté. Voilà le droit, international, qu’ont le juifs de s’installer aujourd’hui en Israël, avec en outre le droit de créer un Etat.

    Et pourquoi donc l’avaient-ils quitté ? (vous le savez pertinemment, mais là encore la grande embrouille reste le leitmotiv ! :))) parce que la Torah affirme que l’armée juive a reçu la Terre Sainte, et quiconque tombe dans le péché sera expulsé de cette Terre. Les livres des Prophètes ont prouvé avec toute leur franchise que les juifs ont été expulsés de cette Terre à cause de leurs péchés. Tous les juifs sont au courant de cela. Ils le récitent toujours dans leurs prières. C’est le credo juif. Les juifs ont accepté cette punition venue du Très-Haut, et ont consenti de vivre parmi les autres nations à travers le monde, en respectant leurs lois. Tout ceci était encore en vigueur avant l’apparition du sionisme et du mouvement réformiste, qui rejettent les croyances juives basées sur la Torah. Ces idéologistes, tels que Herzl et d’autres de ce genre, n’étaient pas des religieux et n’observaient pas les préceptes de la Torah. Ainsi, au lieu d’accepter la punition de Dieu, ils créèrent le sionisme (en expliquant les raisons « formidables » vues plus haut…)

    En outre, le Talmud babylonien (Traité Ketoubot 111a) rapporte qu’il y a deux mille ans, lorsque le Temple de Jérusalem fut détruit, les juifs prêtèrent serment à Dieu:
    « de ne jamais immigrer en masse en Terre d’Israël, de ne jamais se rebeller contre les autres nations et de ne jamais tenter de terminer l’exil. »
    http://www.alterinfo.net/l-Etat-d-Israel-est-contraire-a-la-Torah_a89.html

    Ceci est en parfaite concordance avec la notion de « terre promise » puisque c’est celui qui fait la promesse qui doit l’accomplir (dans ce cas Dieu…) et non pas celui à qui on a donné la promesse…

    Ainsi, la création de l’entité sioniste, d’un point de vue purement religieux, est une provocation s’opposant à la volonté divine… et vous venez nous faire croire que le sionisme, parce que c’est un « droit » (?!) serait inextricablement lié au judaïsme (qui vous interdit d’y retourner !..)

    De qui vous moquez vous ?!

  37. Brigitte dit :

    Le protocole est un faux

    Mais certains « Juifs » (ayant ou non des Hébreuses en majorité dans leur arbre génalogique) font quotidiennement des efforts pour nous faire croire que c’est vrai

    Et pas seulement chez les banquiers ou à l’AIPAC

    sn

  38. Cerbère dit :

    Chère Brigitte,
    oui, c’est bien entendu ce qu’on voudrait nous faire croire…
    lisez-le et comparez-le à ce qui se passe dans ce que vous voyez de la réalité

    peut-être pourrez-vous répondre avec brio à ces questions :
    pourquoi (et comment) la guerre en Syrie ? Qu’y a-t-il de tout d’un coup si problématique pour que des gens s’entre-tuent violemment ? Ah oui, Omagad ! j’oubliais ! c’est à cause du dictateur…
    pourquoi tous les dictateurs se font dégommer systématiquement (et puis c’est le vaste foutoir après, cf. l’Irak, printemps arabe & co) ?
    etc.

    il va sans dire que vous trouverez toutes les réponses dans ce « faux » …

    Ensuite, s’il vous reste des arguments décisifs qui montrent que c’est indiscutablement un faux, discutons-en alors, avec grand plaisir 🙂

    Entre nous, vous trouvez logique de tuer aveuglément les Palestiniens, sous prétexte qu’ils lancent soi-disant des roquettes « meurtrières » sur Israël, alors qu’aujourd’hui on a tous les moyens (satellites, contrôle des frontières, etc.) pour faire en sorte que le Palestiniens (qui n’ont déjà pas grand chose de toute façon) ne puissent pas posséder de roquettes (on se demande vraiment d’où elle viennent en fait)
    J’ai rencontré un colonel Israélien, en charge de la surveillance du territoire, il me disait il y a qq mois avec une fierté difficile à contenir qu’il était capable de détecter le moindre poisson de plus de 2 cm dans les eaux territoriales Israéliennes (et Palestiniennes, mais qu’il considère comme siennes) et le moindre tunnel de plus de 50 cm de diamètre grâce à une nouvelle technologie. Et on laisse faire ?!!

  39. Cerbère dit :

    J’oubliais !

    Sachant qu’il y a moins de 20 millions de juifs dans le monde sur 7 milliards d’habitants (soit moins de 0.3%) pourquoi les propriétaires de 10 banques les plus puissantes (n’essayez pas de les chercher avec google !) sont toutes sans exception sous contrôle juif direct ou indirect ?
    http://english.pravda.ru/business/finance/18-10-2011/119355-The_Large_Families_that_rule_the_world-0/

    C’est le hasard qui fait ça ? ou les juifs sont des gens très chanceux ?…

    En fait ces 0.3% de gens sont tous plus de 100 fois plus intelligents que les Gentils ! http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/09/26/demonstration-scientifique-du-complot-juif-1/

    Je suis très impatient de découvrir vos arguments…

  40. Brigitte dit :

    Il faut admettre que dans la mesure où les vrais ou supposés (Khazars) Juifs se voyaient interdit d’exercer de nombreuses professions, mais pas celle de prêteurs

    Ça leur a donné une certaine expertise

    Il est exact que Goldman Sachs, la plus nuisible de toutes les banques, fut longtemps contrôlée par DES Juifs.

    Les Rothschild, ça n’est pas une légende évidemment

    Citez, vous, les dix banques pour nous éclairer, SVP. Merci

  41. Cerbère dit :

    N.M. Rothschild , London – Bank of England
    Warburg
    Lazard Bros
    J.P. Morgan Co (+Morgan Stanley Co)
    J. Henry Schroder Banking Corp.
    Lehman Brothers N.Y.
    Kuhn Loeb Co. N. Y.
    National City Bank – N.Y. (Rockefeller-Chase Manhattan, J. P. Morgan, etc.)
    National Bank of Commerce N. Y. (J.P. Morgan, Jacob Schiff, Paul Warburg, etc.)
    First National Bank of N.Y. (J.P. Morgan, Baker, etc.)

    NB : ces banques sont à l’origine de la FED, les noms ont parfois évolué au gré des associations, mais le lien d’origine reste là (même après un krach, par exemple, les morceaux finissent par se recoller), il « manque » Goldman Sachs, qui, avec JP Morgan que vous avez citée fait partie du noyaux dur d’aujourd’hui (dans le genre néfaste…)
    On les voit plus généralement comme huit familles : http://www.globalresearch.ca/the-federal-reserve-cartel-the-eight-families/25080
    Derrière cette barrière qui reste visible malgré tout, réside 12 familles qui contrôlent l’ensemble. Ces 12 familles n’apparaissent pas publiquement, ce qui anime à tort ou à raison tous les fantasmes.
    https://www.youtube.com/watch?v=8F3Oaw2M0PI

    PS : par rapport à ce que vous avez précisé sur les Juifs, on peut aussi mentionner qu’ils ont été persécutés à partir du 12ème siècle à York, en Angleterre, peut-être cela a-t-il eu un lien avec la création de New-York ? Ceci dit, historiquement, ce n’est pas seulement parce qu’on leur a interdit de faire autre chose que manipuler de l’argent qu’ils se sont mis à manipuler de l’argent, ceci est vrai pour certaines époques et notamment en Allemagne donc pour les Rothschild, effectivement, mais pas pour l’ensemble de Juifs.
    Aussi, être riche n’est pas un pêché chez les Juifs.
    Le « liant » fondamental qui fait la différence, à mon sens, est l’esprit grégaire qui anime certains juifs. Sans ce lien, impossible de garantir la sécurité et le volume qui doivent aller avec les services financiers, pour les gouvernements. Ils se sont retrouvés très vite à connaître les secrets des Rois et la suite on la connait.

  42. Brigitte dit :

    Merci pour toutes ces très intéressantes précisions

    Ils s’entendent comme larrons en foire

    Effectivement la FED n’est pas « étatique » , c’est une structure privée très « juteuse » pour ces actionnaires.

    Peu de gens le savent

    PS. J’utilise un ordinateur Dell; je n’avais pas réalisé que M.Dell existait. Qu’il ait ou non une majorité des vraies descendants et descendantes d’Hébreuses dans son arbre généalogique (qu’il est évidemment , comme vous et moi , dans l’impossible de produire ), je me demande de quel bois il se chauffe vis à vis du drame palestinen. Sans trop d’illusions.

  43. Cerbère dit :

    oui, tout à fait, la FED est une association de familles privée déguisée en banque centrale,
    un pseudo processus de désignation d’administrateurs par le Congrès existe mais c’est bien évidemment du show-biz (comme presque tout aux E.U. de toute façon)

    Vous trouverez Michael DELL parmi le top 10 des « jewish billionaires« , tout comme les concepteurs & propriétaires de Google, de Facebook (et pour Microsoft, on n’en est pas loin sachant que Paul ALLEN, le partenaire – de l’ombre, financier – de Bill GATES et son ex-Directeur opérationnel Steve BALMER sont jewish eux aussi). Donc, à eux seuls, ils tiennent 90% du renseignement mondial, informations qu’ils peuvent croiser avec celles de leurs « amis » banquiers, et on ne doit pas être loin de 99% (en considérant que les quelques dictatures qui résistent encore font moins de 1% des renseignements mondial). Ainsi l’on constate que les protocoles de Sion, qu’ils soient vrais ou faux, ne sont pas loin d’être réalisés…

  44. Brigitte dit :

    Merci beaucoup

    Vous n’auriez pas une version en « bon français »

    Restons critique : il faudrait savoir ce que pense ces milliardaires de la création et de la perdurance du pseudo-état hébreu

    Des « Juifs « non-juifs (c’est à dire non pratiquant comme se dit Mayer) anti-sionsites, ça existe

    A côté de çà, aussi milliardaires qu’ils soient , même au prix de la moitié de leur fortune, ils sont incapables de nous aligner un arbre génalogique prouvant que la majorité de leurs aïeules de l’an zéro étaient hébreuses ET habitaient à peu de distance de Jérusalem sur « la terre de nos aïeux » l

  45. Baobab dit :

    la voie « génétique » est vouée à l’échec, plusieurs travaux ont été faits qui n’aboutissent pas vraiment. Il y a eu tellement de mélanges ! Certes, il y a bien quelque chose chez les gens qui se reproduisent « entre eux », mais depuis 3000 ans comment faire pour distinguer véritablement une lignée ?!

    Peut-être faut-il s’intéresser à ce que dit Dommergue ? https://www.youtube.com/watch?v=i4dZTCdvFzI

    De tout façon, ceci est mythique comme l’indique Aline de Diéguez dont je me suis partiellement inspiré d’ailleurs pour vous répondre (son blog est une synthèse parfaitement documentée de tout ce qui a pu être vu depuis le début de cet article) :
    http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/index.html

    Attention ! le peuple « élu » n’a pas du tout la signification qu’ils voudraient qu’elle ait. Il faut en réalité comprendre que fondamentalement, métaphysiquement si l’on veut, les 3 religions monothéistes correspondent aux trois âges de l’humain : enfance (judaïsme), adolescence (christianisme) et adulte (islam)

    « Ô enfant d’Israël », le mur des lamentations, c’est l’âge de la vivacité, de la croissance (sans oublier les violentes fessées qui jalonnent régulièrement le parcours historique des juifs) et de l’attrait pour la matière (on en a besoin viscéralement, à cet âge !)
    Spiritualité, dénonciation de la matière, attrait pour l’esprit, voire l’utopie, l’amour etc. c’est l’âge de l’adolescence, inspirée par l’Esprit Saint, pour les chrétiens
    A l’âge adulte, c’est une harmonie de matérialisme (ligne horizontale de la croix : eau et terre) et de spiritualité (ligne verticale, air et feu) qui permet l’autonomie : l’adulte sait qu’il ne peut nier nos contingences matérielles et il sait aussi qu’elles sont au service du spirituel (et non l’inverse)

    Attention, cette interprétation est métaphysique, elle concerne notamment tout le monde (aspect personnel) indépendamment de sa confession (aspect publique), par exemple nous sommes tous juifs le matin au lever (renouveau, nouvelle naissance au réveil), chrétien vers midi puis musulman jusqu’au coucher où l’endormissement symbolise la mort.

    C’est dans cette perspective que le peuple « élu » prend son sens : les enfants – le peuple « élu » – sont les personnes à qui les adultes doivent tout : sécurité, éducation, santé, nourriture, etc.
    Rien à voir en tous cas avec une pseudo supériorité – qui est l’essence du racisme dont font joyeusement preuve nos sionistes ! – d’un peuple sur un autre. N’oublions jamais que nos différences nous enrichissent, il n’y a jamais lieu de juger une personne ou un peuple sous un seul rapport. C’est l’arrogance qui cause bien souvent de telles situations de jugement.

  46. Cerbère dit :

    la voie « génétique » est vouée à l’échec, plusieurs travaux ont été faits qui n’aboutissent pas vraiment. Il y a eu tellement de mélanges ! Certes, il y a bien quelque chose chez les gens qui se reproduisent « entre eux », mais depuis 3000 ans comment faire pour distinguer véritablement une lignée ?!

    Peut-être faut-il s’intéresser à ce que dit Dommergue ? https://www.youtube.com/watch?v=i4dZTCdvFzI

    De tout façon, ceci est mythique comme l’indique Aline de Diéguez dont je me suis partiellement inspiré d’ailleurs pour vous répondre (son blog est une synthèse parfaitement documentée de tout ce qui a pu être vu depuis le début de cet article) :
    http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/index.html

    Attention ! le peuple « élu » n’a pas du tout la signification qu’ils voudraient qu’elle ait. Il faut en réalité comprendre que fondamentalement, métaphysiquement si l’on veut, les 3 religions monothéistes correspondent aux trois âges de l’humain : enfance (judaïsme), adolescence (christianisme) et adulte (islam)

    « Ô enfant d’Israël », le mur des lamentations, c’est l’âge de la vivacité, de la croissance (sans oublier les violentes fessées qui jalonnent régulièrement le parcours historique des juifs) et de l’attrait pour la matière (on en a besoin viscéralement, à cet âge !)
    Spiritualité, dénonciation de la matière, attrait pour l’esprit, voire l’utopie, l’amour etc. c’est l’âge de l’adolescence, inspirée par l’Esprit Saint, pour les chrétiens
    A l’âge adulte, c’est une harmonie de matérialisme (ligne horizontale de la croix : eau et terre) et de spiritualité (ligne verticale, air et feu) qui permet l’autonomie : l’adulte sait qu’il ne peut nier nos contingences matérielles et il sait aussi qu’elles sont au service du spirituel (et non l’inverse)

    Attention, cette interprétation est métaphysique, elle concerne notamment tout le monde (aspect personnel) indépendamment de sa confession (aspect publique), par exemple nous sommes tous juifs le matin au lever (renouveau, nouvelle naissance au réveil), chrétien vers midi puis musulman jusqu’au coucher où l’endormissement symbolise la mort.

    C’est dans cette perspective que le peuple « élu » prend son sens : les enfants – le peuple « élu » – sont les personnes à qui les adultes doivent tout : sécurité, éducation, santé, nourriture, etc.
    Rien à voir en tous cas avec une pseudo supériorité – qui est l’essence du racisme dont font joyeusement preuve nos sionistes ! – d’un peuple sur un autre. N’oublions jamais que nos différences nous enrichissent, il n’y a jamais lieu de juger une personne ou un peuple sous un seul rapport. C’est l’arrogance qui cause bien souvent de telles situations de jugement.

  47. Jean-Marie VONELSASS dit :

    Cerbère dit : 2014/08/03 à 2 h 11 min Aline de Dieguez

    J’ai alimenté en documentation Aline de Dieguez dont le style devient un peu indigeste à force de servir de secrétaire à son mari dont la prose l’est totalement ou presque … pour moi. du moins. Pas pour vous ?

    Ce texte a quelques regrettables faiblesses, mais aussi de bonnes perles à mettre au coffre et à ressortir à l’occasion.

    A propos de perles, pour les gourmands motivés , un vieux site toujours utile que son auteur belge ne suit plus

    http://palestine1967.voila.net/

  48. Jean-Marie VONELSASS dit :

    http://rue89.nouvelobs.com/2011/07/31/bhl-fourest-adler-val-intellos-faussaires-de-boniface-215102

    Depuis que j’ai entendu il y a quelques jours, M. Boniface, passionné de foot, dire à la télé dans un débat de C dans l’air « La France est réconcilié avec les bleus », je me suis dit

    1/ Qu’on est heureusement un certain nombre d’habitants pourtant de la France à n’être donc pas français

    2/ Que ce monsieur ne pesait pas toujours ses mots, ce qui est inquiétant

    Et à cette occasion j’ai diffusé ce texte de feu Desproges

    Une obsession desprogienne « Je vous hais, footballeurs » Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s’abaisser à jouer au football. Les chroniques de la haine ordinaire, « A mort le foot »

    Remerciements Au nom des trente millions de Français qui n’en ont rien à foutre du sport et des sportifs, mais que le terrorisme musculaire des vingt-cinq autres millions contraint à ingurgiter présentement des tombereaux d’images, de son ou d’écrits consacrés aux gesticulations sudoripares d’une poignée de quadrumanes en caleçon, je remercie vivement les tennismen qui se cassent une patte et les footballeurs qui ont la chiasse. Fonds de tiroirs

    On n’est pas totalement hors sujet car le pain quand il en reste et les jeux pour endormir le peuple et éviter qu’il réfléchisse, c’est une vieille recette romaine.

  49. Jean-Marie VONELSASS dit :

    Mais quelle mouche vous pique ? Un abus d’alcool ? Allez planter vos dents ailleurs que dans ma chair de vieux végétarien .

    Je suis un palestinophile très actif depuis 2006. Même si votre vue est à soigner, il n’en est pas moins vrai que la Normande Aline de Dieguez sait très bien qui je suis et nous avons eu des échanges dont elle m’a remercié bien avant sa rédaction de ce texte que je lui ai modestement commenté.

    Le footeux Boniface ne pèse pas toujours ses mots et surtout n’est pas réalistement pour un seul état palestinien incluant des ex-occupants repentis pensant avoir beaucoup d’Hébreuses dans leur arbre généalogique (sans pouvoir évidemment le prouver), ce qui est la seule solution éthique et donc réaliste.

    J’ai une connaissance critique assez poussée des débuts de l’Islam et des sources de Mohammed, mais ne suis pas le moins du monde islamophobe, et encore mois mysislamiste ,alors qu’un de mes meilleurs amis gazaouis a sincèrement de la peine à l’idée que je ne partagerai pas le paradis d’Allah si je ne me convertis pas

    Bref ça se dit aussi « être mais totalement à côté de la plaque » chez mes cousins du Québec ?

    Au plaisir de vous relire une fois que vous serez calmé, même si vous n’êtes pas sencore passé chez l’ophtalmo

  50. Cerbère dit :

    Je suis confus M. Vonelsass, je vous prie de m’excuser pour ma méprise.
    J’ai d’ailleurs demandé à ce qu’on retire ce commentaire si cela reste possible.

    Désolé et bonne continuation à vous.

  51. Jean-Marie VONELSASS dit :

    Je vous en prie

    Errare humanum est …… sed perseverare diabolicum :-)))

    Je suis peut-être au départ le coupable ; je n’ai peut-être pas été clair. Désolé.

    Comme « pénitence », je vous propose, si ça vous est possible, d’au moins survoler , sinon lire
    le Juif né en Palestine en 1930 Claude Brzozowski dans « Du foyer national juif à l’état d’Israël. Analyse d’une spoliation », et/ou ou encore « le Juif non juif » (comme il dit de lui-même) et historien luxemburgo-usaméricain Arno Mayer dans « De leurs socs ils ont forgé des glaives. Histoire critique d’Israël ».

    Ils expliquent mieux le passé à ceux du présent au sens éthique suffisamment développé pour aider les patriotes palestiniens à préparer le seul futur juste et éthique, donc le seul défendable réalistement parce que l’injuste inéthique est rarement durable, donc pas réaliste, et surtout jamais soutenable

    Ça accroîtra votre capacité à vous battre efficacement, sans énervement et procès d’intention , contre les mensonges des occupants de la Palestine depuis plus de 66 ans.

    C’est tout le mal que je vous souhaite. 🙂

    NB. Au cas où s’en prendre au foot vous aurait choqué :

    http://www.reporterre.net/spip.php?article5982
    http://www.reporterre.net/spip.php?article3022
    http://www.liberation.fr/auteur/3259-michel-caillat
    http://www.youtube.com/watch?v=MxL-h86W7BM

    Mais évidemment oui à l’activité physique, hors argent et hors compétition.

  52. Cerbère dit :

    oui, en fait, j’ai été trompé par cette page :
    http://palestine1967.voila.net/pol.palest/P.pol.palest.deputespalestiniens.commentsendebarrasser.htm
    première (et seule !) que j’ai regardée du site que vous aviez mentionné.
    Je n’avais pas vu le reste et j’en ai conclu que le site était « orienté »…

    Bref, donc désolé encore, et enchanté de faire votre connaissance 🙂
    Je vais maintenant prendre le temps de regarder tout cela plus en détail…

    et

  53. Cerbère dit :

    oui, en fait, j’ai été trompé par cette page :
    http://palestine1967.voila.net/pol.palest/P.pol.palest.deputespalestiniens.commentsendebarrasser.htm
    première (et seule !) que j’ai regardée du site que vous aviez mentionné.
    Je n’avais pas vu le reste et j’en ai conclu que le site était « orienté »…

    Bref, donc désolé encore, et enchanté de faire votre connaissance 🙂
    Je vais maintenant prendre le temps de regarder tout cela plus en détail…

  54. Cerbère dit :

    et pour opposer à un « côté obscur » un « côté éclairé », je vous propose de terminer sur une note lumineuse :
    http://skylight33.blogspot.com/

  55. Jean-Marie VONELSASS dit :

    Comment s’appelle le lobby juif au Québec ?

    Et à Ottawa ?

    Merci

    PS. J’essaie d’établir un listes des sigles et sens des sigles d’un maximum de lobbies occidentaux « juifs

  56. Cerbère dit :

    c’est le Congrès Juif Canadien (CJC)
    http://www.cjccc.ca

  57. Cerbère dit :

    (et le Congrès Juif Québécois pour sa « filiale » francophone…)

  58. Jean-Marie VONELSASS dit :

    Merci

    Si vous avez eu l’occasion d’en entendre parler d’autres dans d’autres pays de la planète ….

    Je suis preneur

  59. Cerbère dit :

    je vous conseille de rechercher « Congrès juif » dans Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *