La preuve que Martineau lit trop en diagonale

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir par un bien grand hasard que Richard Martineau hyperlie et cite même (assez bizarrement) le billet que j’ai pondu hier pour BRANCHEZ-VOUS!

La citation, avec l’hyperlien exactement à la même place :

Pour certains « observateurs », cette expulsion qui se fait sur DES BASES RACISTES est justifiée et défendable.

Une personne qui refuse de s’identifier, par exemple, dit que les enfants de ces couples mixtes profitent « d’avantages auxquels ils n’ont pas droit alors que [les] budgets sont serrés ».

Je ne suis même pas paranoïaque, c’est bien de moi qu’il s’agit quand il entre guillemetise le terme « observateurs ». Je veux bien être taxé de ce sobriquet enchanteur, mais dans le cas qui nous concerne je ne suis qu’un « rapporteur ».

La citation qu’il semble me mettre en bouche est vraiment une citation que j’ai soutirée d’un article de Louise Leduc, paru à La Presse. C’est écrit en toutes lettres bien grasses et il y a des guillemets, et il y a surtout un hyperlien vers ledit article. Je n’ai fait qu’un travail qui ressemble à celui d’un journaliste, soit exposer le résultat de mes recherches à ce sujet, et en plus, sans donner mon opinion. Où est-ce écrit dans ce texte que je crois que la position des Mohawks « est justifiée et défendable »?

Il serait facile pour moi d’écrire que cette bévue est due au fait que monsieur Martineau est trop présent partout et qu’il n’a donc plus le temps de vraiment plonger dans ses sujets. Oui, facile. Mais comment l’interpréter autrement?

Si quelqu’un a une autre théorie, comme on dit, où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir!

Ce contenu a été publié dans Journalisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à La preuve que Martineau lit trop en diagonale

  1. Darwin dit :

    «Si quelqu’un a une autre théorie,»

    Il trouvait simplement que la citation étayait sa position et que c’était plus efficace de l’attribuer à des «observateurs» (ça peut être n’importe qui, même un membre de la communauté mohawk).

  2. gillac dit :

    Un peu comme Toyota, Richard Martineau semble avoir misé sur la quantité au détriment de la qualité. Dommage car selon moi il lui arrive de pondre des articles bien réfléchis et documentés. Sur les blogues de Canoë, il lui arrive d’avoir jusqu’à 3 sujets en même temps; il en échappe quelques uns…

  3. Daniel dit :

    Ce que je trouve particulier c’est que dans ton article sur Branchez-Vous, tu opposes trois visions soit celle de Louise Leduc, celle de Prof Solitaire et la mienne. Et pourtant, le preneur de raccourcis « Même si ça peut choquer certaines personnes  » n’a accroché que sur une petite partie du texte pour t’attribuer l’opinion en question…

    Je trouve toujours particulier qu’on donne des micros et des chroniques à des gens qui émettent des opinions faciles et mal construites.

  4. Il devrait écrire une fois par semaine, il serait meilleur!

  5. renartleveille dit :

    Darwin,

    désolé mais il est clair pour moi qu’il utilisait « observateurs » pour ne pas me nommer. L’hyperlien et la citation sont là pour le prouver.

    Gillac,

    tout ça ne m’empêche pas de pointer ses bons coups parfois.

    Daniel,

    merci d’avoir écrit sur le blogue de Martineau ce que j’aurais voulais y écrire. Je n’ai pas réussi à le faire malgré le fait que j’ai un « passeport ». J’ai bien pensé me créer un autre compte, mais avec la même adresse courriel, je crois qu’on ne m’aurait pas permis d’en créer un nouveau…

    David Gendron,

    en effet, mais c’est son portefeuille qui en souffrirait…

  6. Daniel dit :

    Pas de problèmes! Je trouvais que c’était tellement n’importe quoi que, malgré tous les commentaires des gens qui ne sont même pas allé lire l’article en question sur BRANCHEZ-VOUS avant de chialer, il fallait que quelqu’un lui dise qu’il avait vraiment « botché »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *