Johnson & Johnson n’aime pas nos enfants

 

Le site Psychomédia fait paraître une nouvelle qui débute comme suit :


Le géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson a annoncé avoir commencé à retirer le quaternium-15 (un conservateur qui libère du formaldéhyde) de son shampoing et d’autres produits pour bébés, ce qui devrait être finalisé d’ici deux ans. Ce processus est trop lent selon une coalition internationale de groupes de consommateurs et environnementaux, d’autant plus que cet ingrédient est déjà retiré des produits de la société dans d’autres pays.

La société indique aussi avoir commencé à retirer le 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène et soupçonné de causer des dommages au cerveau, au foie et aux reins. Elle ne fournit pas d’échéance pour cet ingrédient.

 

Là où le bât blesse profondément, c’est que « cet ingrédient est déjà retiré des produits de la société dans d’autres pays. »

Parfois, je ne comprends pas les entreprises, enfin certaines. Si Johnson & Johnson a enlevé des ingrédients possiblement dangereux de ses produits avec succès ailleurs (mon petit doigt me dit qu’ils doivent bien en vendre autant), pourquoi alors faire de la procrastination ici? D’autant plus qu’il est question de santé publique, et encore pire dans le cas qui nous concerne, de nos enfants. (Même si je n’avais pas d’enfant ça m’indignerait, mais imaginez alors que je suis parent, et que nous avons utilisé de leurs produits avec notre enfant…)

Des fois, je me dis que toutes les entreprises qui vendent des produits de consommation courante devraient être imputables des problèmes qu’ils causent des années plus tard. J’espère qu’un jour on pourra prouver que certains cancers ont été causés ou aidés par leur négligence et qu’on pourra alors les faire payer chèrement pour les coûts individuels et collectifs encourus.

C’est bien beau faire du profit, je n’ai vraiment rien contre, mais pas à n’importe quel prix!

 

(Photo : Photo Libre)

Pour laisser un commentaire, suivre ce lien : http://leglobe.ca/blog/2011/11/johnson-johnson-naime-pas-nos-enfants/

Ce contenu a été publié dans Actualités, environnement, opinions, santé, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.