Abstention, proportionnelle, coalition, etc.

 

Cyberpresse publiait un texte d’opinion de François Geoffroy, professeur de littérature au collège Montmorency, ayant pour titre : « Pourquoi je n’irai pas voter ».

Il fait à sa façon la démonstration que chaque vote n’a pas le même poids :

Les dernières élections fédérales ont démontré par l’absurde les limites du système actuel. Le Bloc, avec 1 379 565 voix, y a remporté 49 sièges. Les Verts, avec 940 747 voix… aucun.

Bien que je sois très d’accord avec l’utilisation de l’adjectif « absurde », ce qu’il oublie dans son calcul, concernant le Bloc, c’est que ce parti n’a de candidats qu’au Québec, ce qui multiplie quand même sa représentativité. Avec un taux de participation de 59,1%, 1 379 565 voix au Québec, c’est autrement plus représentatif que les résultats des Verts au Canada. Comme on dit, ne comparons pas des pommes avec des oranges…

Sinon, il est bien vrai que notre système fait des laissés pour compte comme les électeurs du Parti Vert. Mais son texte, malgré son propos abstentionniste, me semble seulement un bon argumentaire pour un système proportionnel. Et, à la place de « rejoindre le rang des désabusés », il serait beaucoup plus constructif, par exemple, de se faire le chantre dudit changement de système et de quand même se déplacer pour « envoyer annuellement à peu près la valeur d’un timbre-poste en financement public au parti de [s]on choix ». En tout cas, ça serait clairement moins défaitiste. Ce défaitisme qui tient beaucoup trop lieu de conscience politique, par les temps qui courent.

Alors, qu’est-ce que ce serait si tous les citoyens (un peu d’utopisme ici) talonnaient tous les partis politiques quant à leur position sur un changement de votation pour un système de style proportionnel? (Un référendum sur la question? Oups! désolé, n’importe quoi sauf un référendum… Pourquoi? Parce que.) En plus, ça serait une bonne cause pour rejoindre les gens qui ne votent plus, par dégoût du système, comme ceux que je décris plus haut. Mais bon, quand le cynisme aigu a bien grugé un citoyen, il est bien difficile d’espérer une guérison… à moins que…

Et puis, question de continuer sur la lancée d’une évolution du système, juste l’idée d’accepter comme légitime (par tout le monde) la gouvernance par coalition serait déjà un bon début. Parce qu’il faut le rappeler, une coalition n’est pas une invention du diable… Personnellement, j’espère qu’un hypothétique gouvernement minoritaire conservateur se transformera assez rapidement en un gouvernement de coalition, et qu’il donnera de bons résultats (en tout cas, question représentativité, c’est déjà un pas en avant). Et surtout, qu’il durera.

À partir de là, tout est possible. Pourquoi pas une concertation des partis en coalition pour un système proportionnel? (Étant donné que personne n’est en situation majoritaire, ce qui on le sait, tend à refroidir les ardeurs pour le changement — s’il faut le rappeler, un gouvernement majoritaire a rarement la majorité des votes.) Et, bien sûr, un retour de François Geoffroy au bureau de scrutin aux prochaines élections!

Ce contenu a été publié dans Canada, opinions, politique, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Abstention, proportionnelle, coalition, etc.

  1. the Ubbergeek dit :

    Comme je l’ai dit et ce rappeur..

    « Si tu t’occupe pas de la politique, la politique s’occupe de TOI’

    En ne votant pas, ceux qui s’abstiennent donnent plus d’importance à d’autres votes, peut-être plus radical et dangereux..

    Imaginez si le Canada avait un Front National, par example…

  2. Stephane.G dit :

    Moi je vais jamais voter et voici pourquoi…Les élections sont puériles….l’Adq que je supporte pas du tout avais pas grand chance de gagner en 2007…son programme étais largement a droite…ils causent une surprise… élisent 41 sièges et forment l’opposition officielle….suite a l’élection le parlement passe un vote important pour le budget…OU EST DUMONT…LE CHEF DE L’OPPOSITION OFFICIELLE? car il est pas au parlement….il est en fait a un souper avec de grand donnateurs de cash pour le parti…ils ont surement dit au ptit Mario “écoute kid tu sera JAMAIS au pouvoir avec un programme comme le tien même si nous l’élite somme d’accord avec…alors tu doit aller plus au centre”…c’est ce qu’il a fait….résultat sa base a été écoeurée et a pas voté en 2008 et les libéraux ont eu la majorité

    Pensez vous que Desmarais ou Strong et leur gang contribuent au NPD présentement?…non ils savent qu’ils ont aucune chance…parcontre si le NPD devient l’opposition officielle croyez vous que les grand argentier vont rester les bras croisés a regarder le show?….si vous croyez a ca vous etes naifs

  3. the Ubbergeek dit :

    Ce genre de pensés, urgh…

    ‘La politique, c’est de la marde, donc je vote pas!’

    What. The. Heck.

    C’est le genre de raisonement qui a donné la grande frousse à la France, avec LePen le facho en premier (?) tour des présidentielles.
    Et qui a facilité par example l’arrivée et/ou le maintient de Bush Jr. Et Harper.

  4. Stephane.G dit :

    Si on avais des élections a plusieurs tours je serais tenté d’y aller…sinon ca sert a quoi anyway….un crétin de droite controllé par Desmarais ou un idiot du centre controllé par Desmarais…c’est quoi la différence?

  5. the Ubbergeek dit :

    Mais si le cynisme avait tord un peu?

    Si même un idiot comme Dumont avait ses idées, sa vision pour lui et par lui?

    N’est-ce pas le cynisme qui tue aussi la démocracie, quand on a plus confiance en quiconque?

  6. gillac dit :

    Ayant déjà participé à la commission Béland qui abordait la question du système proportionnel, j’ai plutôt déchanté sur la question pour les raisons suivantes: 1- à moins de créer de nouveaux sièges de députés (ce qui m’apparait invraisemblable), les comtés géographiques (par ex. 75 sur 125) deviennent de moins en moins représentatifs (trop disparates) 2- un système proportionnel a pour effet de multiplier les partis, de créer beaucoup d’instabilité ou générer des mariages contre-nature (par ex la coalition gouvernementale en Israël avec un parti extrémiste rend à toute fin pratique inutile tout effort de paix) 3- à moyen terme toute organisation humaine a besoin d’une unité de direction pour progresser.
    Note: le comité Béland avait retenu unanimement comme seule hypothèse réaliste un système proportionnel mixte avec une majorité de comtés géographiques

  7. Stephane.G,

    je vais te répondre demain, via mon prochain billet, à suivre…

    gillac,

    perso, j’apporte l’idée du système proportionnel dans son sens le plus général. Le mieux serait même qu’on adapte un de ces systèmes à notre réalité. En tout cas, tout sauf le statu quo dans lequel nous sommes empêtré.

  8. Parlant de deux partis-soeurs (le NPD et leur succursale provinciale Québec Solidaire) prônant la représentation proportionnelle…

    http://anarchopragmatisme.wordpress.com/2011/04/28/jack-layton-and-his-ndp-are-friends-with-a-radical-group-of-separatist-communist-scumbags/

  9. « Il fait à sa façon la démonstration que chaque vote n’a pas le même poids :

    Les dernières élections fédérales ont démontré par l’absurde les limites du système actuel. Le Bloc, avec 1 379 565 voix, y a remporté 49 sièges. Les Verts, avec 940 747 voix… aucun.

    Bien que je sois très d’accord avec l’utilisation de l’adjectif « absurde », ce qu’il oublie dans son calcul, concernant le Bloc, c’est que ce parti n’a de candidats qu’au Québec, ce qui multiplie quand même sa représentativité. »

    Jack Layton avait mentionné la même chose dans le débat, en négligeant le fait que le Bloc ne présente que des candidats au Québec. Tout de même, le Bloc est sur-représenté au Québec en fonction des résultats québécois.

    Il est rare qu’un système de représentation proportionnelle se fonde sur des résultats nationaux. La quasi-totalité du temps, on utilise des résultats régionaux

  10. the Ubbergeek dit :

    David, tu mélange un peu tout. (sur NPD et QS)
    Savait-tu qu’au début, sur Rabble, on était vraiment contre le choix du ‘séparatisme’? Certains parlaient de ressuciter unb NPD provincial pour attirer (« ‘voler ») les fédéralistes de gauche.

    Les relations sont pas si étroites, et n’ont pas toujours été amiable.

  11. reblochon dit :

    La proportionnelle pure n’est pas forcément juste, Prenons le cas du Québec. Montréal et Laval seraient représenté 1voix=1vote, ok c’est la démocratie. Mais attendez-vous alors à voir les régions, créatrices de bien des richesses, complètement ignorée car sous représenté en terme d’importance. Et naturellement, on aurait dix fois plus de libéraux !

    Il rentre au Québec 55000 immigrants par an, 80% reste dans la grande région de Montréal, ce nombre correspond à une circonscription moyenne ! 10 ans, dix députés de plus ! .. ou dix de moins pour les régions !

    En réalité il faudrait une élection mixte. Proportionnelle mixte (pour éviter les myriades de petits partis élus avec des mésententes comme en Italie, incapable de former un gouvernement) et avec un certains pouvoirs accordé aux régions pour leur importance dans le développement du Québec.

    Et surtout il faudrait deux tours pour tous ceux qui ne font pas plus de 50% au premier coup ! Quand au deuxième tour les gens auront le choix entre un libéral ou un péquisse … je pense que nos amis de QS, les verts, et même de l’Adq. … vont y réfléchir à deux fois

    C’est aussi valable au fédéral si on donne le choix entre NPD/BLOC ou PCC/PLC !

    Et dans mes rêves, deux élections ! Une pour le chef de l’état et une pour les députés !

    C’est d’ailleurs le problème de ceux qui répètent le discours de l’UMP et du PS de France sans comprendre la politique française. Le Pen président, que ce soit Jean-Marie ou Marine, ça ne changera pas grand chose en France vu qu’aux législatives ils se feront laminer ! Donc un président du FN avec un gouvernement de gauche et une assemblée majoritairement anti-FN… laissé moi rire, ce n’est pas encore demain qu’on va voir des chemises brunes défiler sur les champs Élysée !

    Sinon, dans la vraie vie, y en a pas de solutions miracles… déjà qu’on laisse à des ignorants en politique le droit de vote … il ne faut pas trop s’étonner d’avoir des résultats bidons !

    Un gars pas capable d’écrire le nom de son candidat ne devrait même pas avoir le droit de s’approcher d’un isoloir !

  12. Stephane.G dit :

    De plus a quand un test d’aptitude pour avoir le droit de vote…quand tu sais même pas qui est chef de parti ou les enjeux tu mérite pas le droit de vote

  13. the Ubbergeek dit :

    Je sais pas, des fois, on pourrais renverser cà, et dire que les régions ont plus de poid que Montréal (et Québec), si les grosses circonscriptions en Gaspésie par example, sous-peuplées, restent telles quelles. Montréal (et Québec aussi, urtout le second truc) est la clé de l’économie moderne, informatique et services et tout ca.

    Les régions… le problème est aussi que la tendance moderne est l’urbanisation. Et certaines régions se tirent dans le pied, trops basés leurs économie sur les ressources, qui de fois s’épuisent ou sont anti-écologiques. Elles vont frapper un mur si elles ne revisent pas leurs bases économiques, et pourquoi brider les villes pour maintenir des respirateurs, excusez cette arroagnce?

    Les coalitions, c,est pas si mal, faut arrêter d’en avoir peur un peu… ca peu aller mieux sur certains points qu’un bloc(ah!) monolitique. Impossibilité d’avoir des décisions genre unilatérales, ou enfin, moins. Aussi, les petits partis ont le droit d’avoir leurs députés – on vois ce que donne Amir, ca peut aider le peuple.

    Je suis un peu élitiste-cynique, mais un ‘test d’aptitude pour voter’? merde….

    Si vous ne votez pas, ne vous plaignez pas d’avoir des minables au gouvernements, vous avez indirectement fais cà.

  14. Stephane.G dit :

    « Si vous ne votez pas, ne vous plaignez pas d’avoir des minables au gouvernements, vous avez indirectement fais cà.

    Tu voit c’est le contraire….c’est TOI qui vote qui met ces minables au pouvoir….pas moi

    SI j’habitais Chambly et bien cette annnee j’irais voter et devine pour qui

  15. the Ubbergeek dit :

    Et qui dit que MOI, je vote pour des minables? (Moi dans un sens général)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *