Une bonne blague sur les cols bleus…

FS5Zombie3.jpgAlors que je m’apprêtais tout juste à chercher pour mon sujet du jour, je suis tombé sur cette blague de Stéphane Laporte qui trônait sur la page principale de Cyberpresse : « Un col bleu sur trois fait la grève aujourd’hui à Montréal, les deux autres le regardent. »

(Pour continuer votre lecture, ça se passe du côté de L’événement sur le web.)

Ce contenu a été publié dans opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une bonne blague sur les cols bleus…

  1. Darwin dit :

    La petite phrase de Laporte m’a aussi fait bondir ce matin. Lors de la dernière grève des fonctionnaires fédéraux, il avait écrit que personne ne s’en apercevrait, parce que les fonctionnaires ne foutent rien, en insistant sur le fait que ce n’était pas une farce. Il n’attendait sûrement pas son chèque de chômage, de supplément de revenu garanti ou un passeport…

    Ce genre de gag empreint de mépris d’une personne choyée par l’existence envers des concitoyens qui lui offrent des services contribuant à son confort me fera toujours plus grincer des dents que rire…

  2. Bien que la réflexion de Darwin soit tout-à-fait pertinente et que je l’approuve, j’ai beaucoup de plaisir à frapper sur les clichés. Cette même blague, provenant de quelqu’un d’autre, aurait peut-être eu un plus grand potentiel humoristique mais je l’apprécie malgré tout.

  3. Pour ma part, je trouve que c’est de l’humour du calibre du Reader’s Digest, publication qui en plus est sur le bord de la faillite :

    http://www.lesaffaires.com/article/0/medias-et-communication/2009-08-17/497029/le-readers-digest-en-faillite-.fr.html

    😉

  4. Nom d’une pipe! Je devrai donc me rabattre sur Archie pour meubler les tablettes de ma salle de bain et pour attendre chez le dentiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *