Rémunération des blogueurs : éthique ou utopique?

© Antoine Doyen

 

Le rédacteur en chef du futur Huffington Post Québec, Patrick White, a publié sur son fil Twitter un lien vers le dernier billet de Benoit Raphaël : « Rémunération des blogueurs : le faux débat ». Comme on le sait, le Huffington Post ne paye pas ses blogueurs. Il faut alors en comprendre que ce billet, qui va dans le sens de comparer les blogueurs aux participants du « traditionnel courrier des lecteurs », est à ajouter aux arguments qui légitiment son modèle d’affaires. Et, s’il faut le rappeler, Le Globe (Nicolas F. et moi) trouve ce modèle inacceptable. Et cela ne serait pas exagéré d’écrire ici que le Voir pense de même en regard des billets publiés dans ce sens par Simon Jodoin.

Le propos dudit billet s’appuie sur la prémisse qu’un blogueur doit répondre à plusieurs critères qui feraient « objectivement » en sorte qu’il puisse être payé. Dans un tableau, on y pointe les critères de « Commande », de « Périodicité imposée », d’« Exclusivité de publication » et de « Production soumise à validation/réécriture ». Le créateur de ce tableau, Erwann Gaucher, pense qu’un blogueur qui satisfait moins de deux critères ne doit pas espérer être payé.

Pour notre part, nous trouvons que l’exercice tourne à vide. C’est déconstruire les profils des blogueurs par rapport à leurs liens avec un média/éditeur pour avoir la conscience tranquille de ne pas les payer. Allons au plus simple : considérer surtout le contenu qu’ils produisent et qui est publié comme étant de ce qui permet la monétisation d’une plateforme. Les résultats de leur activité de publication, quels qu’ils soient, sont un poids de plus dans la balance lorsqu’il est question de négocier un contrat publicitaire. Et d’ailleurs, il est bien évident que c’est là, dans l’idée d’inclure une masse de blogueurs sur un site, leur principale utilité. Et, pour nous, cette utilité signifie une valeur que la seule visibilité ne réussit pas à rembourser. Mais bon, les blogueurs sont toujours libres de s’en contenter.

Mais là où le bât blesse le plus, c’est que Benoit Raphaël est partie prenante de l’aventure Huffington Post France. Il est un des cofondateurs de Post.fr, une « émanation » du journal Le Monde, qui était un site fonctionnant « sur un mode contributif non rémunéré ». Depuis le 23 janvier 2012, le site en question est redirigé vers HuffPost France, qui a comme partenaire principal le journal Le Monde. Il est bien clair qu’un propos défendant la non-rémunération des blogueurs va être magnifié par Benoit Raphaël et relayé par Patrick White. Et c’est bien clair aussi que nous ne pouvions pas passer à côté de ça…

Pour poursuivre votre lecture à ce sujet :

http:///2012/01/pourquoi-le-huffington-post-a-echoue-en-angleterre/

http:///2012/02/huffington-post-que%cc%81bec-entre-autres-ampute%cc%81-de-dix-personnalite%cc%81s/

http:///2012/02/huffington-post-quebec-lethique-sous-le-tapis/

http:///2011/12/un-tapis-rouge-souille-pour-le-huffington-post//

Ce contenu a été publié dans Médias Sociaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Rémunération des blogueurs : éthique ou utopique?

  1. gillac dit :

    On revient toujours au même test de réalité: tu es payé si ta notoriété attire du cash dans l’entreprise. Il se peut que tu refuses de l’être parce que tu as aussi quelque chose à vendre qui vaut plus que la rémunération que tu pourrais en tirer. Certains font les deux.

  2. Simon Dor dit :

    Je suis assez d’accord avec son argumentation, notamment l’idée des deux sur quatre aspects qui peuvent nous permettre de peut-être espérer être rémunéré. Déjà que même les publications universitaires paient très rarement leurs auteurs, alors qu’ils correspondent au moins à deux de ces critères (souvent « Exclusivité de publication » et « Production soumise à validation/réécriture », parfois aussi « Commande »), je suppose que ce doit être difficile de rémunérer efficacement pour des blogues.

  3. Ah, si seulement j’étais payé pour bloguer, la vie serait belle!!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *