Rappels de Toyota… Honda… et Nissan!

Les problèmes de rappel du fabricant automobile Toyota ne demandent plus de présentations… Alors hier, quand j’ai constaté via un message Twitter de Dany Paquin qu’Honda rappelait 412 000 voitures, j’ai rétorqué à la blague : Nissan après? (Je conduis une Nissan assez récente.) Je ne m’attendais pas à ce qu’il m’envoie un lien annonçant que Nissan rappelait 540 000 véhicules, quelques minutes plus tard :

http://www.leblogauto.ca/index.php/post/2010/03/16/Nissan-annonce-un-rappel-massif

Après le choc initial, ça n’a pas trop pris de temps pour que me revienne une scène de l’excellent film Fight Club. Le personnage principal, coordinateur de rappel pour une compagnie automobile, expose cette formule à une dame :

A. Nombre de voitures en circulation.
B. Taux probable de défaillance technique.
C. Coût moyen d’un règlement à l’amiable.

A x B x C = X

Si X est inférieur au coût d’un rappel, la compagnie laisse tomber.

La dame demande :

— Et est-ce que ça arrive très souvent ce genre d’accident?

(Dans la scène précédente, on voit une voiture qui a carbonisé avec tous ses occupants, dû à une défaillance du différentiel arrière.)

Il répond :

— Si seulement vous saviez!
— Dites, pour quelle compagnie vous travaillez?
— Une des plus connues.

Je sais bien que ce n’est pas une étude ni rien du genre, mais je me demande s’il n’y a pas un peu de vérité là-dedans (mon côté cynique dirait qu’avoir écrit « un peu » c’est déjà trop peu). Donc, par ricochet, j’en viens à me demander si Honda et Nissan auraient fait ces mêmes rappels s’il n’y avait pas eu ceux de Toyota qui font la une des médias depuis tout ce temps. D’un côté comme de l’autre, il est bien clair que le citoyen devrait se demander si l’éthique de ces grosses compagnies (et même celle des autres) est élastique et à quel point.

Nous payons des prix exorbitants pour des mécaniques censés au moins ne pas nous tuer par elles-mêmes. C’est la base.

(Photo : seeminglee)

Ce contenu a été publié dans opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Rappels de Toyota… Honda… et Nissan!

  1. Ah c’est drôle! J’avais expliqué cette scène à ma blonde dès le premier rappel de Toyota.
    C’est pour ça que j’déconne beaucoup avec l’idée de conspiration contre les constructeurs nippons de la part des concessionnaires américains. Les US avaient tout à gagner là-dedans, par hasard. 😛

    Ça m’a inspiré un petit dialogue dernièrement, :P.
    http://www.jordanchenard.com/blogue/reunion-des-concessionnaires-autos-americains/

  2. renartleveille dit :

    Les constructeurs états-uniens doivent se frotter les mains en ce moment!

  3. Mais c’est inquiétant tout ça! Ce sont justement les trois marques de véhicules que je considérais pour un prochain achat. Je trouve que ce n’est pas responsable de la part de ces compagnies. Mais bon, c’est utopique de penser que le client devrait être priorisé dans tout ça… (mes points de suspension veulent exprimer du sarcasme 😉 )

  4. gillac dit :

    Par ailleurs si mon auto avait la même fiabilité que mon ordinateur, il y a longtemps que j’aurais fait faillite. J’ai des autos depuis 40 ans et seul mes 2 achats de modèles américains m’ont amené à me lever la nuit pour les haïr davantage….

  5. Darwin dit :

    Ah ! les accrocs des chars…

    Je n’en ai pas et je me réveille la nuit pour toutes «les haïr davantagw» ! 😉 (forme d’ironie…)

  6. renartleveille dit :

    La Criminologue,

    on peut soupçonner un relâchement au niveau du contrôle de la qualité pour augmenter la marge de profit. Pas bien jojo…

    Gillac,

    qui sait, peut-être qu’à l’avenir ça sera des modèles asiatiques!

    Darwin,

    « Ah ! les accrocs des chars… »

    avec 39 bougies et une première voiture achetée voilà environ 2 ans, je ne me sens pas tellement concerné!

  7. Tout ça à cause de quoi? Je ne le sais pas pour sûr… enfin j’le sais pas pantoute mais certainement que tout n’est pas fait au japon dans tout ça. De plus en plus on va vers le plus cheap pour sauver dans les coûts de production. Ça c’est comme ici, on achète en chine, ça coûte moins cher. On fait fabriquer au Mexique… en Inde etc. Et la qualité? Bah! Si ça parait pas trop souvent sur le marché, qui s’en soucie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *