Quand la Boussole électorale ne va pas dans le même sens pour le Québec et le Canada…

Lors de la dernière élection fédérale, la Boussole électorale ne semblait pas faire l’unanimité. Quoi qu’il en soit, les résultats sont maintenant en ligne, et « plus d’un million de Canadiens ont répondu » à ce sondage, ce qui semble un échantillonnage assez important. Il faut quand même regarder ces résultats avec prudence, mais il y a tout de même des tendances importantes qui en ressortent.

Ce qui ressort le plus, c’est que le Québec est sans conteste une société distincte. Chaque question est illustrée par une carte du Canada où les couleurs de chaque région démontrent dans quel sens vont les opinions. Et dans la majorité des cartes, on voit que les Québécois pensent différemment du ROC, cela dit en ne dissimulant pas la diversité d’opinion des Québécois eux-mêmes. Je le répète, il est bien sûr question de tendances.

Là où les Québécois sont vraiment différents de la majorité des Canadiens, il n’y a pas d’équivoque. Ils sont beaucoup plus contre la mission afghane, contre la présence militaire en Arctique, contre les dépenses militaires tout court. Aussi, ils sont pas mal les seuls à vouloir d’avantage de relations économiques avec les États-Unis et à vouloir se doter d’une taxe sur le carbone. Pour continuer dans les enjeux environnementaux, le Québec est vraiment plus du côté de croire que l’industrie des sables bitumineux d’Alberta cause des dommages, contrairement au ROC qui pense plus que c’est de l’exagération. Encore, le Québec partage avec une infime partie du Canada un désir plus grand de normes environnementales plus sévères, « même si elles entraînent une augmentation des prix pour les consommateurs ».

Pour ce qui est de la question de la place du secteur privé dans le système de santé, le Québec partage une préférence minoritaire pour davantage de place avec certaines autres régions. Pour ce qui est de l’immigration, le Québec est le plus favorable avec le fait d’exiger l’anglais ou le français comme condition d’admission pour les immigrants. Encore à ce sujet, et ce n’est pas très surprenant, ce sont les Québécois qui ont le plus, et de beaucoup, répondus « Préférence pour moins » à la question : « Combien d’efforts devrait-on faire pour accommoder les minorités religieuses au Canada? »

Encore, ils sont les plus modérés quant à juger comme des adultes les « jeunes délinquants qui commettent des crimes violents », les moins d’accord avec l’abolition du registre des armes à feu et plus en accord avec « le droit de mettre fin à leur vie avec l’aide d’un médecin » des « patients en phase terminale ». Du côté politique, ils sont le plus contre le Sénat, les moins d’accord avec des coupures au niveau du financement public des partis politiques et, la différence est extrême, pour que seules les personnes bilingues (anglais et français) puissent être nommées à la Cour suprême.

Pour ce qui est des questions constitutionnelles et du rapport entre le Québec et le Canada, à contrario du Québec, le ROC pense que « Le gouvernement fédéral devrait avoir son mot à dire dans les décisions concernant la culture au Québec », n’est franchement pas favorable à ce que « Le Québec [soit] formellement reconnu en tant que nation dans la Constitution » et, bien sûr, à ce que « Le Québec [devienne] un État indépendant ».

Et, pour terminer, les Québécois sont plus amplement d’accord que « Les travailleurs devraient contribuer davantage à leur régime de pension (RPC/RRQ) pour avoir des pensions plus généreuses », et que les plus riches devraient payer plus d’impôt, idem pour les entreprises.

À la lumière de tout cela, et avec les résultats de la dernière élection fédérale où le Québec a placé le NPD comme opposition officielle, il n’y a pas de doute que le Québec fait cavalier seul et ne se retrouve pas dans cette fédération centralisatrice, qui sera menée par un gouvernement conservateur, ce parti très impopulaire dans la belle province. Est-ce que les Québécois pourront continuer de faire du déni alors que le ROC est farouchement contre le caractère particulier du Québec? La quintessence de cette hypocrisie étant, pour les Canadiens hors Québec, le total refus de reconnaître la nation québécoise alors que le parti qu’ils ont porté au pouvoir se vante de l’avoir reconnu (bien que ce soit en réalité de la poudre aux yeux!).

Dans ces conditions, le statu quo qui prévaut encore en ce moment est une insulte à l’intelligence. Si le Québec était un individu, franchement, comment peut-il se regarder dans le miroir? L’amour-propre, cela veut-il encore dire quelque chose?

(Photo : topsteph53)

Ce contenu a été publié dans Canada, opinions, politique, Québec, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Quand la Boussole électorale ne va pas dans le même sens pour le Québec et le Canada…

  1. Goberge Pirate dit :

    On peut se dire que ce genre de statistiques surprenantes (les données de la Boussole électorale) n’auraient pas pu avoir une si grande diffusion avant l’explosion du web… Si on avait eu ces cartes lors du référendum de 1995, j’ai l’impression que ça en aurait fait réfléchir plus d’un!

    Dans un autre ordre d’idées, j’ai entendu beaucoup d’analystes, ces dernières semaines, qui expliquaient ce statu quo Canada/Québec par le fait que les partis politiques fédéraux devaient autrefois plaire au Québec pour réussir à se faire élire de manière majoritaire. Harper vient de prouver le contraire et ça nous permet de voir tout le mépris qui se cache dans le coeur de la population canadienne anglaise par rapport au Québec : «population stagnante», «cochons», «traîtres». Ce sont tous des mots qui ont été publiés dans les quotidiens de l’Ouest à propos du Québec.

    Une chose est donc sûre : ils ne nous feront plus de cadeaux et ne nous diront plus faussement qu’ils nous aiment. Espérons, comme tu dis, que ça fera réfléchir les Québécois, pour une fois!

  2. « Espérons, comme tu dis, que ça fera réfléchir les Québécois, pour une fois! »

    J’espère surtout que ces informations feront boule de neige!

  3. gillac dit :

    Il a toujours été clair pour moi que le Québec ne partage pas la même culture ni la même histoire que le ROC. Le problème, c’est qu’allons nous faire avec ça et la réponse à cette question n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. La Suisse est une confédération de trois entités possédant 3 langues et cultures distinctes et cela fonctionne. La Belgique cependant regroupe seulement 2 entités distinctes et cela ne semble pas fonctionner. Ce que je comprend globalement de notre situation en la résumant un peu grossièrement c’est que nous avons 3 groupes: la communauté anglophone auquel on peut joindre une majorité d’immigrants pour qui le rattachement au Canada n’est même pas une option, un groupe francophone pour qui ce rattachement est nécessaire sinon « endurable », les dossiers qui nous affectent dans notre quotidien étant sous contrôle provincial, un troisième groupe francophone qui pense que la souveraineté est la meilleure option avec un sous-groupe qui n’irait pas jusqu’à déchirer sa chemise pour y arriver (les mous). On est donc fort loin du minimum de consensus requis pour passer vraiment à l’action. Dure réalité, mais c’est je pense la réalité d’aujourd’hui. Demain, je ne sais pas!

  4. J’avais fait le test, lors de l’élection fédérale!!! Ça m’avait donné le Parti conservateur comme étant le parti dont je suis le plus proche et le Parti vert comme étant le parti dont je suis le moins proche!!!

    «ils (les Québécois) sont pas mal les seuls à vouloir d’avantage de relations économiques avec les États-Unis»

    Ben, à lire les blogues de Cyberpresse, comme Lagacé ou le Hétutistan, ça ne paraît pas pantoute!!! Comment des gens peuvent-ils demander davantage de relations économiques, avec un pays dont ils méprisent les idéaux et la culture??? J’ose espérer que ces gens-là ne font pas partie de ce groupe de Québécois qui ont répondu OUI, à la question!!!

    Parfois, je m’amuse, en me faisant croire que les Hétutistanais ne font pas partie de mon Québec!!! La République socialiste du Plateau Mont-Royal n’est pas le Québec, pas plus que son maire communiste, son député provincial communiste et sa nouvelle députée fédérale communiste ne représentent les Québécois!!! Les résultats de la Boussole électorale (pour ce que ça peut valoir, car il y a eu des critiques, à son sujet) en sont la preuve!!!

    Quoique, je trouve dommage que la rhétorique anti-riches et anti-entreprises privées soient encore très répandues, dans notre société!!! Les Québécois sont le seul peuple que je connaisse qui crache, sur le succès des autres!!!

  5. reblochon dit :

    Y en a qui vont enfin comprendre le vrai sens de NATION DISTINCTE ! Et que cela n’est aucunement une réaction de rejet ou de haine de nos voisins et amis canadiens … de L.AUTRE NATION !

  6. the Ubbergeek dit :

    @Jean-Luc

    Arrête ce contre-Godwin… La gauche=/=comunissmes.

  7. @ the Ubbergeek.

    Parti vert = gauche éco-fasciste!!!

    QS et Alliance sociale = extrême-gauche socialiste/communiste!!!

    PQ et PLQ = centre, centre-gauche!!!

    ADQ = centre!!!

    CAQ = centre, centre-droit!!!

    RLQ = droite!!!

    PI = extrême-droite fasciste!!!

    C’est ça, l’échelle politique québécoise!!!

    Quand je traite Khadir de communiste ou un sympathisant de QS de communiste, c’est en toute connaissance de cause et n’a rien à voir avec un contre-Godwin!!!

    @ reblochon.

    Le problème, et il est de taille, c’est qu’il y a des Québécois qui appuient les politiques de Harper, que ce soit sur le Registre des armes à feu, sur les relations avec les États-Unis, sur Israël, sur l’ONU, sur le climat, sur la question énergétique, etc.!!! Dois-je conclure que je ne suis pas un vrai Québécois, pour toi??? Dois-je conclure qu’un vrai p’tit Québécois doit, fondamentalement, être de gauche???

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2011/05/les-dessous-du-bloc-quebecois-le.html

    En passant, tu devrais cesser d’analyser l’échelle politique québécoise, en fonction de celle de la France, car ce n’est pas la même chose!!! Là-bas, l’étatisme et le socialisme d’État ont fait tellement de chemin que la droite est toute aussi liberticide que ne peut l’être la gauche!!! Par exemple, Jacques Chirac est à droite, en France, mais, ici, il serait un membre du NPD!!!

    Disons que ça veut tout dire!!!

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/07/lechec-de-la-revolution-des-lumieres-en.html

  8. the Ubbergeek dit :

    The. Fuck

    C’est de la failure politique.

  9. the Ubbergeek dit :

    Et un Contre-Godwin;

    En appeler à Staline et COmmunisme.

    Comme Godwin, mais le sens inverse.

    J’utilise une échelle politique neutrre-universelle. Vous êtes si de droite que ADQ est…Centre pour vous. L’ADQ qui annonce la guerre aux Syndicats, de centre? AH! *Je* suis de centre, et eux sont de droite clairement!
    Réveillez-vous un peu! L’État, c’est pas le seul dictateur possible.. Le Marché est une menace pire même possiblement, parce que ^plus subtile, insidieuse… Vous trouvez pas que faire tout ce que le Marché demande, comme sous-payer les gens et combatre tout controles écologistes entre autres, c’est pas anti-démocratique, contre le bien du petit peuple?

    (aussi en passant, une droite étatiste et une gauche non-étatiste, ca existe! Je suis de centre plutôt vers l’étatisme.)

    Noter par example qu,encore plus de Québecois sont contre ses politiques sociales d’Harper. On en a eu la preuve; ils ont votés CONTRE Harper en masse, cà c’est sure.

    Enlever vos ornières idéologiques et réfléchisser par vous-même un peu.

  10. @ the Ubbergeek.

    «L’ADQ qui annonce la guerre aux Syndicats»

    Voici où tu as pris ta source qui, soit dit en passant, est biaisée (voir le troisième paragraphe et, surtout, le quatrième paragraphe): http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5j5lph2fTQ1kYSsoH9q6kqYuWb54Q?docId=6778054

    Demander que les syndicats reviennent aux sources (négociation des conventions collectives et défense des salariés) et qu’ils arrêtent de nous dire pour qui voter aux élections, ce n’est pas de la droite, c’est juste du gros bon sens!!! Obliger les syndicats de divulguer, une fois par année, leurs états financiers, ce n’est pas de la droite, c’est juste de la transparence!!!

    Demander que les campagnes syndicales à caractère politique ou à caractère idéologique soient, exclusivement, financées, par des contributions volontaires, plutôt qu’avec les cotisations syndicales des membres, et demander à ce que l’employé donne son autorisation, pour que ses cotisations syndicales servent à d’autres fins que la négociation, ce n’est pas de la droite, c’est juste respecter les travailleurs qui sont syndiqués!!!

    Demander le vote secret, pour pouvoir se syndiquer, ce n’est pas de la droite, c’est juste respecter la démocratie!!! Demander la liberté de non-association (qui est aussi fondamentale que la liberté d’association) et demander la libre contribution au syndicat (bon, Deltell est trop lâche, pour aller jusque-là, mais, quand même, moi, je le ferais, car je ne suis pas de centre, moi), ce n’est pas de la droite, c’est juste respecter la démocratie!!! C’est bizarre, mais, aux États-Unis, ces trois libertés syndicales fondamentales sont respectées et, au Canada, la première est respectée, en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, en Ontario, à Terre-Neuve et en Nouvelle-Écosse!!!

    Le Québec ne respecte aucune des trois: le Québec est une dictature syndicale!!! Je ne suis pas contre la liberté d’association, mais je suis, aussi, pour la liberté de non-association, la libre contribution au syndicat et l’accréditation démocratique au scrutin secret!!! Ça fait longtemps que les syndicats ne représentent plus les idéaux démocratiques, quant à moi!!! Et puis, la proposition de l’ADQ serait encore très loin de la situation qui prévaut, au Wisconsin!!!

    Les autres mesures ont été mises en place, ailleurs, notamment dans certains pays européens, sans que personne ne chiale!!! En passant, je ne connais aucun pays qui entend vouloir copier le «modèle» québécois!!!

    «Noter par example qu,encore plus de Québecois sont contre ses politiques sociales d’Harper.»

    [Note: Tu écris dont ben mal!!!]

    Si tu parles du droit à l’avortement et des mariages entre conjoints de même sexe, moi-aussi, je suis d’accord avec toi qui sembles appuyer ces deux droits-là, tout comme je les appuie!!! Pour ce qui est de la peine de mort, je suis contre ça, sauf pour Robert Pickton que je laisserais griller sur la chaise électrique, si il n’en tenait qu’à moi!!! Mais, bon, je sais très bien que ça ne marche pas comme ça!!!

    «Le Marché est une menace pire»

    Nommes-moi un pays qui est devenu une dictature, en devenant capitaliste (dans le sens non-étatiste du terme)!!!

    Des pays de gauche économiquement et autoritaires, ça, on en voit presque partout (ex-URSS, Cuba, Venezuela, Bolivie, Chine, Corée du Nord, etc.), de même que des pays de droite économiquement et libertariens (les pays de l’Europe de l’Est, les États-Unis) et des pays de gauche économiquement et libertariens (Israël)!!! Par contre, des pays de droite économiquement et autoritaires, mis à part, peut-être, la Russie, qui est l’exception qui confirme la règle, je n’en vois pas beaucoup!!!

    Pourquoi??? Parce que les principes de la droite économique, soit le libéralisme économique, sont aux antipodes de ceux de l’autoritarisme!!! Un pays ne peut pas être libéral, sur l’économie, tout en privant ses habitants de leurs droits civiques et de leurs libertés individuelles par l’intermédiaire d’un État policier et totalitaire!!! Un pays ne peut pas avoir un État minimal en n’intervenant pas dans l’économie, tout en intervenant à fond, dans la vie des gens et dans la société!!! C’est contraire aux valeurs de la droite économique, de même qu’aux valeurs libérales et aux valeurs libertariennes!!!

    L’autoritarisme emmène l’intervention de l’État et l’intervention de l’État emmène l’autoritarisme!!! C’est la nature des choses!!! Un État de droite économiquement et autoritaire, ça n’existe pas!!! Non seulement, cet État serait incohérent, dans ses idées, mais, en plus, il ne serait pas un vrai État libre, pour faire fonctionner les valeurs libérales et/ou libertariennes!!!

    Le socialisme et le communisme sont incompatibles, avec la démocratie, car la démocratie sous-entend la protection des libertés individuelles et des droits civiques, l’État de droit, l’égalité des chances et la poursuite du bonheur!!!

    Le libéralisme emmène la démocratie!!! La démocratie est causée, par le libéralisme et, donc, par le capitalisme!!!

    Complément de lecture: http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/08/la-dictature-de-letat-expliquee-par.html

  11. reblochon dit :

    @Jean-Luc Proulx : non je n’ai jamais dit qu’un Québécois devait être de gauche … sinon je n’en serais pas un non plus en passant. Tu peux bien avoir certaines idéologies d’harper ou de bush ou de sarko, je doute que tu sois forcément canadien, américain ou français.

    Ce n’était donc pas ce point que je soulevais en précisant que les deux solitudes sont une réalité et que toute sympathique soit la nation canadienne, ce n’est pas la notre ! Un vrai Québécois ne fait pas des choix allant contre les intérêts de son pays pour seulement sauvegarder l’unité nationale d’une nation étrangère à la sienne … sinon c’est au mieux un canadien, au pire un colonisé (voire un roi-nègre si il est élu au PLQ, ADQ, PCC, PLC). Bref, comme dans toute colonie qui se respecte 😉

  12. Stephane.G dit :

    @the Ubbergeek

    T’es patient en sale argumenter avec JLP

  13. @ the Ubbergeek.

    Il est beau, ton parti de droite: http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201105/14/01-4399570-douloureux-recentrage-a-ladq.php

    En passant, les pays scandinaves ont privatisé leur équivalent de Hydro-Québec, eux!!! Les pays scandinaves sont plus à droite que ne l’est l’ADQ qui, elle, est et sera toujours un parti de centre!!!

  14. reblochon dit :

    Les pays scandinaves ont placé tous leurs revenus du pétrole dans les intérêts de leur peuple eux !

    Faut arrêter avec les scandinaves. C’est loin d’être un modèle pour tout et ils n’ont vraiment pas la même culture que nous. Leur méthode sont difficilement applicable ici.

  15. @ reblochon.

    Les questions économiques n’ont rien à voir avec la culture!!!

  16. reblochon dit :

    Et pourtant ci ! Juste à voir la différence entre la vision du ROC et celle du Québec, un exemple parmi d’autres.

  17. the Ubbergeek dit :

    @Jean-Luc

    Plus au centre =/= de centre.
    Leurs politiques restent plutôt droitistes, juste plus.. modérées.

  18. @ reblochon.

    Il y a des Québécois de droite qui ont voté, pour le NPD, juste parce que c’était le seul moyen d’anéantir le Bloc!!! Ce n’est même pas un vote de conviction, ça, mais bien un vote stratégique anti-Bloc!!!

    Ta France natale a un ticket modérateur, en santé!!! Ça, c’est une mesure de droite!!! Et, pourtant, c’est un pays francophone!!! Bon, c’est, quasiment, la seule chose qu’il y a de bon, là-bas, mais, au moins, vous ne partez pas, totalement, de zéro, comme au Québec!!!

    Être francophone ne veut pas dire être de gauche!!! Vous avez de grands intellectuels de droite, vous, en France: Bernard-Henri Lévy, Guy Millière, Yves Roucaute, Pierre-André Taguieff, etc.!!! Que dire, aussi, de Alexis de Tocqueville et de Frédéric Bastiat, dans vos intellectuels qui sont moins contemporains, hein???

    Ils sont des francophones et ils sont de droite!!! Sont-ils des vrais francophones, pour toi???

    Je refuse de me faire dire que j’appartiens à une culture de gauchistes, juste parce que je suis francophone!!!

    Pour ce qui est du Québec, c’est un cas désespéré, tout comme l’est la France, d’ailleurs, mais, comme je te l’ai dit, vous ne partez pas de zéro!!!

    Pourquoi être francophone devrait, automatiquement, rimer avec un État qui est lourd, qui est obèse, qui est volumineux et qui est sur-bureaucratisé, hein??? Le Québec souverain que je veux, c’est pour que les individus qui y vivent soient libres et non pas pour qu’ils soient assujettis à un État-mammouth sur-protecteur!!! Je ne veux pas une indépendance à l’africaine, mais bien une indépendance à l’américaine!!!

    Et je ne veux surtout pas répéter l’échec de la Révolution française, au Québec, tout comme je suis mal à l’aise d’avoir, dans mon camp, des espèces de révisionnistes historiques qui diabolisent, au plus haut point, leurs politiciens d’avant 1960 (un certain Maurice Duplessis, par exemple), comme si la Terre avait commencé à tourner, à cette date-là!!! Comment peut-on vouloir faire l’indépendance, si on crache, sur une partie de notre Histoire, hein??? Moi, je suis fier de l’Histoire du Québec!!!

    Voilà la différence, entre toi et moi, cher cousin compatriote!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *