OGM : anges ou démons?

 

Décidément, le monde est devenu trop petit.

Un article du journal français Libération au sujet des OGM secoue quelques amis virtuels (« Des travaux montrent que des rats nourris aux maïs OGM meurent plus jeunes et développent davantage de cancers ») et nul doute que cela de propagera comme une traînée de poudre.

Et j’ai eu l’idée de faire une recherche pour voir si on en parle par ici. Un article de La Presse, publié environ une heure avant l’article français, fait l’apologie des OGM :

«Dans l’ensemble, les OGM procurent des bienfaits, a-t-il affirmé à La Presse, en marge du Congrès mondial des agronomes. Ils sont bons pour les consommateurs, qui paient leurs aliments moins cher; bons pour les agriculteurs, qui augmentent leurs revenus, et bons pour l’industrie, qui fait des profits. Par-dessus tout, ils sont bons parce qu’ils réduisent la famine.» 

Alors les OGM, anges ou démons?

Alors qu’on a trouvé des « tumeurs grosses comme des balles de ping-pong sur des rats nourris avec un maïs OGM du géant américain Monsanto », certains pourraient presque s’imaginer que les OGM sont un poison à mort rapide. De l’autre côté, les OGM vont régler tous les problèmes de la planète…

Il va sans dire que la nouvelle de cette étude commande au moins la précaution, donc au minimum un étiquetage obligatoire pour indiquer aux consommateurs les produits OGM. Les machines pour et contre vont se faire aller dans les médias et la moindre des choses sera de laisser le choix au consommateur, et sans l’étiquetage, cela n’est pas possible.

Personnellement, je suis très influençable, et j’ai un parti-pris pour la sagesse de la nature, alors j’aimerais pouvoir payer plus cher, en toute connaissance de cause, et surtout ne pas encourager Monsanto, au-delà du danger que pourraient représenter ses produits.

(Photo : alter1fo)

Ce contenu a été publié dans santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *