C't'une fois des juifs ultra-orthodoxes dans un avion…

Ultra-Orthodox Jewish Community Holds Anti-Internet Rally

Photo : Mario Tama / Getty Images

Avant le décollage, voyant qu’ils devaient s’asseoir à côté de femmes, plusieurs passagers ultra-orthodoxes ont demandé à leurs voisines de changer de place, allant même jusqu’à proposer de l’argent à celles qui étaient réfractaires à cette idée.

Sans arrangement possible, ces hommes, strictement religieux, ont donc refusé de s’asseoir et sont restés debout dans l’allée centrale, causant un important retard, puisque le commandant de bord a refusé de décoller tant que les passagers ne seraient pas assis, rapporte « Ynet ».

Selon Le Nouvel Observateur, cette farce a causé un retard de 11 heures à ce vol le 24 septembre dernier.

Ce qui est encore plus drôle, c’est que ces juifs ultra-orthodoxes ont finalement décidé de s’asseoir pendant le décollage, pour ensuite bondir « de leurs sièges pour prendre place dans l’allée centrale toute la durée du vol, prier à voix haute et empêchant de facto quiconque de passer. »

Bien sûr qu’il n’y a rien de drôle là-dedans… Je n’ose imaginer toute la colère que pouvaient ressentir les autres passagers envers ces gens. Et qui, au-delà des communautés juives ultra-orthodoxes, pourrait bien les défendre?

La « compagnie aérienne El Al a promis d’étudier les circonstances de cet incident et de répondre à d’éventuelles plaintes », mais ne serait-il pas plus avisé pour elle de penser pour le futur à des vols réservés aux juifs ultra-orthodoxes étant donné qu’ils ne sont visiblement pas capables de vivre dans une société plurielle où la proximité entre les hommes et des femmes est chose normale?

Expulsions

Encore, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi ils ne se sont tout simplement pas fait expulser de l’avion? Ce n’est pas comme si les compagnies aériennes n’expulsaient personne…

Gary Lawrence, journaliste pour L’Actualité, énumérait même en 2011 une dizaine de raisons, dont « -Dégager une forte odeur corporelle ».

Ça s’est même produit au mois d’août dernier alors que la compagnie American Airlines expulsait à Paris un passager pour cause d’odeur alors qu’il s’était (pourtant?) « aspergé de parfum avant d’embarquer » :

Une enquête a été ouverte et American Airlines est accusée de « discrimination ».

Discriminations

Si l’accusation de discrimination est sérieuse pour ce qui est d’une expulsion en lien avec l’odeur, nul doute qu’elle l’aurait été aussi si El Al avait expulsé ces juifs ultra-orthodoxes. Ceci explique peut-être cela… L’accusation de discrimination serait-elle comme une épée de Damoclès pour les compagnies aériennes et autres organisations qui gèrent des ensembles d’individus?

Tenons-nous-le pour dit, puer religieusement ou corporellement, c’est un droit.

Perso, je préfère amplement cette équipe féminine de basket du Qatar qui a refusé de disputer un match lors des Jeux asiatiques parce qu’un règlement proscrit le voile sur le terrain.

Personne d’autre qu’elles-mêmes n’a eu à subir les contrecoups de leurs convictions religieuses et ça devrait toujours être ainsi.

*******

Pensez-vous que ces juifs ultra-orthodoxes auraient dû être expulsés de cet avion dès le départ, bien sûr après quelques avertissements?

Suivez-moi sur Facebook et Twitter

Ce contenu a été publié dans Opinion, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

40 réponses à C't'une fois des juifs ultra-orthodoxes dans un avion…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *