Intrus ou héros?

C’est après avoir lu un billet de Patrick Lagacé au sujet d’une pub gouvernementale faisant la promotion des « saines habitudes de vie » que j’ai repensé à la campagne en lien avec l’efficacité énergétique. La pub où, par exemple, une femme entre dans la maison d’un couple et abaisse la température de trois degrés, alors que ceux-ci se dirigeaient à l’étage pour se coucher. J’aime encore plus celle où on voit un homme ouvrir une portière et s’introduire pour éteindre le moteur d’une voiture dans laquelle un autre homme est assis à attendre. Ça me surprend de ne pas en avoir entendu parler encore… surtout en mal.

Il me semble que pour les zélateurs de la liberté individuelle ce sont comme des petits films d’horreur pour les peureux chroniques. Et en plus, c’est quand même l’État méchant qui essaye de nous culpabiliser de gaspiller de l’essence, de l’électricité, de l’eau chaude, etc. Il y a réellement une partie de moi qui se sent agressée à chaque fois que j’en vois une, une autre qui trouverait plaisir à prendre en défaut quelques citoyens, si elle pouvait avoir l’immunité comme les intrus dans les pubs.

C’est soit qu’on les voit comme des gens irrespectueux ou des héros.

(Photo : yO²)

Ce contenu a été publié dans opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Intrus ou héros?

  1. Drew dit :

    J’ai surtout l’impression, de par tes exemples, que tant que le monde va payer ($$$) le monde ne seront pas sensibilisé. Un peu comme les proprios de Hummer et autres…

  2. Gradlon dit :

    Il est certain que si, dans la vraie vie, une personne entrait chez moi à l’improviste pour baisser mon thermostat, il n’en ressortirait aussi facilement. D’un autre côté, si cela peut aider à faire passer le message que de simples gestes peuvent faire une grande différence, pourquoi pas ? En autant que ça demeure entre les cadres de la fiction.

  3. guy dit :

    Vive l’individualisme.

  4. mrobert55 dit :

    Si quelqu’un a du temps a perdre…J’en ferait une qui serait un simple citoyen qui fermerais la fenêtre au parlement…vous savez celle ou l’argent sort c’en qu’on sache vraiment ou elle va!!!
    SVP M. Avard sur youtude prochainement..

  5. lutopium dit :

    Évident que nos amis libertariens n’aiment pas ce genre de trucs car ils sont au dessus de tout et n’ont nullement besoin d’être conscientisés ou informés par un organisme étatique. Je ne sais trop comment, mais ils savent tout. Ils connaissent tout et n’ont nullement besoin de l’intervention étatique. Si on pousse un peu plus loin leur raisonnement, on devrait enlever les panneaux de signalisation des routes du Québec car des gens responsables n’ont pas besoin qu’on leur plante un octogone rouge pour savoir qu’il faut s’arrêter.

    Certaines publicités gouvernementales sont excellentes et ont un impact certain sur notre vie en société: sécurité routière, violence familiale, etc… D’autres sont doûteuses. Tout le monde peut se tromper. Alors que les constructeurs automobiles et les pétrolières nous invitent à brûler du gaz, l’État peut bien se permettre de semer le doute.

  6. Jean Vitchier dit :

    Le gouvernement ne devrait faire qu’une seule et unique chose: collecter des taxes sur la consommation, quelques impôts des gens les plus fortunés et s’arranger pour maintenir la paix sociale. Le reste, il peut bien se le rouler profondément dans le cul et de ne jamais y penser. Les libertés individuelles vont bien au-delà de la gauche ou de la droite, elles sont rares, précieuses, menacées et bien souvent mal comprises… J’ai tendance à être de gauche depuis mon enfance (artiste oblige), mais je débarque quand cette gauche s’infiltre progressivement dans la vie des gens au point de vouloir s’approprier le bon goût et le bon ton.

    Exemple: à l’école de mes filles, les terroristes de la « bonne bouffe », ont déjà fait le tour des boîtes à lunch pour inspecter et JETER les mauvais aliments! Tu imagines à quel point il faut avoir du front pour jeter à la poubelle ce que des parents achètent à leurs enfants… Une chance, mes filles mangent à la maison, elles n’ont pas eu l’horreur de se faire fouiller la boîte par une matante grosse comme un sac de merde qui, soudainement parce qu’on lui a dit de penser comme ça, allait devenir fouineuse de boîte à lunch!

    Mais une fois, c’est arrivé et j’ai été obligé de débarquer à l’école comme une tempête… Une chance que ma conjointe était là, sinon je ne sais pas ce que j’aurais pu faire… Une surveillante à la récréation avait jeté le jus de pomme (pas un cocktail, un vrai jus) de ma fille à la poubelle prétextant que c’était trop sucré… Je ne suis certain de rien, mais je suis persuadé que cette journée-là, la petite sotte endoctrinée a chié dans ses culottes! Depuis ce temps, personne à l’école n’a même osé dire un seul mot sur les collations de mes filles…

    Bienvenue à Kaboul, ici ton jus de pomme est une bombe incendiaire!

  7. Reblochon dit :

    Heros !

  8. Sir Seb dit :

    Le problème avec ces pubs, c’est que ça conforte ceux qui font déjà ces simples exercices et font chier ceux qui ne le font pas et qui ne le feront probablement jamais, pour toute les raisons que vous pouvez mentionner (elles peuvent tous être valables selon votre vision de la vie). L’effet de ces pubs est donc nul à mon avis. Les gens se sentent attaqués dans leur individualité pendant que le « héros » pense propager les bonnes valeurs. Je serais curieux d’effectuer un sondage avec ceux qui ont vu cette pub. Je peux vous parier que les deux camps resteront sur leur position. Donc, perte d’argent et verbiage inutile du gouvernement.

    En effet, l’image est forte mais il y a une différence entre être un SWAT de la boite à lunch et tenter de propager une attitude qui fait du sens. L’orgueil est le seul empêcheur de tourner en rond dans ce cas-ci. La seule méthode à employer (n’en déplaise au Libertariens de ce monde), ce sont les lois. Même la sensibilisation télé ne pourra changer les attitudes molles.

    Un exemple ? J’ai eu la folie d’aller prêter (un bien grand mot) mon balai à mon voisin d’en face l’été dernier car je ne supportais plus de le voir laver son asphalte avec sa « hose » pendant une heure chaque semaine (c’est interdit dans ma ville pourtant). Je n’ai pas utilisé des gants blancs, j’en conviens. Cela à créé un froid énorme avec mon voisin. Qu’est-ce qui a réglé le problème ? La police verte de la ville qui a fini par lui coller une amande de 150$. J’entends déjà certains lecteurs fulminer. Moi je dis, tant pis pour lui. Si seul les lois peuvent éduquer ces épais, je reste du côté étatiste.

  9. Manx dit :

    Personnellement, les gens qui viennent dire aux autres comment vivre (« Ha mais pitche ça se recycle! Ferme le robinet pendant les 2 secondes que tu ramasses ton assiette! Blablabla… ») j’en ai ma claque. C’est le défaut de vivre sur un campus d’étudiants en environnement; même si j’ai un comportement très environnemental, que je fais ce qui est dit en haut, ça m’exaspère juste de voir du monde aller moraliser mes potes sur le fait qu’il faudrait qu’ils aient tel ou tel comportement.

    Je pense les gens assez intelligents pour savoir que l’aluminium est recyclable, mais il y a des moments où ça ne rentre pas dans la tête et où la dernière chose que l’on a envie, c’est qu’un parfait inconnu vienne te le reprocher dans la face. Alors pour moi, l’approche moralisatrice de petit-catéchisme est lourdement saoûlante. Qu’on informe les gens et qu’on les laisse agir comme des personnes intelligentes si elles en ont envie, quand elles en auront envie.

    J’ai vu la pub (l’une des seules que j’ai vues, mais elle passait pendant le hockey) sur la musique de Claude Dubois avant-hier, et je dois avouer que depuis, j’ai vraiment la musique dans la tête. Je la trouve très joyeuse ^^.

  10. Isylee dit :

    Moi j’pense que plus on va en parler, plus les gens vont en être sensibilisés… C’est comme plein d’autres choses… Exemple, je me souviens quand j’étais très jeune, on jetait nos papiers partout par terre sans ce poser de question. Ça n’était pas dans la mentalité de nos parents. Depuis quand même une bonne quinzaine d’année, je traîne mes cochonneries dans mon char, dans mes poches, partout sauf les jeter par terre. En plus, je me sentirais coupable de le faire. Pourtant, ça n’a pas toujours été dans nos mentalités. Il y en a encore qui ne le font pas, mais beaucoup moins… La plupart des gens que je côtoie le font, même que pour mon adolescente, c’est tout naturel pour elle de ne pas jeter ces déchets par terre. En plus, elle est pas mal plus écolo que moi. Pourquoi? Par la sensibilisation dans les écoles…

    Pour ma part, personnellement, j’ai bien aimé ces annonces. Je me souviens la première fois que je les ai vues, ça m’a beaucoup fait rire. Dans la vie de tous les jours, j’essaie de faire attention à certaines choses, pour que justement, personnes viennent le faire à ma place 😉

  11. Drew,

    mais pour un gouvernement (donc partisan), aller jouer dans les poches des électeurs c’est moins payant que faire paraître des pubs pour « éduquer »… Parce qu’il faut bien qu’il soit présent dans la sphère publique, et la télé, c’est encore ce qui rejoint le plus grand nombre.

    Gradlon,

    sauf qu’il faut que le message passe, ce qui est le moins évident.

    mrobert55,

    oui, la transparence, ils essayent ça depuis quelque temps…

    Lutopium,

    « Si on pousse un peu plus loin leur raisonnement, on devrait enlever les panneaux de signalisation des routes du Québec car des gens responsables n’ont pas besoin qu’on leur plante un octogone rouge pour savoir qu’il faut s’arrêter. »

    Ha ha ha!

    Mais je ne crois pas que les libertariens soient à ce point contre les règlements, si je ne m’abuse!

    Jean Vitchier,

    quelle histoire d’horreur! Mais quelle personne dite de gauche serait pour ces pratiques douteuses?

    Sir Seb,

    « font chier ceux qui ne le font pas et qui ne le feront probablement jamais, »

    c’est ça le gros du problème. On revient encore à l’idée de faire payer plus pour inciter les gens à moins gaspiller.

    Et je trouve que tu as vraiment bien fait pour ce qui est de ton voisin, y’a pas grand-chose que je trouve plus stupide que quelqu’un qui arrose son asphalte!

    Manx,

    moi et Douce on passe notre temps à se remettre sur le nez nos mauvaises habitudes. L’orgueil est un foutu bon moteur pour les changer. Et puis ça durcit la couenne et ça encourage la rationalité.

    Isylee,

    « Dans la vie de tous les jours, j’essaie de faire attention à certaines choses, pour que justement, personnes viennent le faire à ma place »

    bonne attitude! C’est ça vivre en société.

  12. Redge dit :

    Tant qu’a culpabiliser les gens, pourquoi le Gouvernement ne subventionne pas des thermostats électroniques qui gèrent aussi les lumières de la maison?

    Pourquoi ne pas choisir de mettre fin à notre dépendance au pétrole? Pourquoi ne pas financer la recherche et développement de projet comme l’automobile Zen?

  13. Redge dit :

    Ah et j’oubliais: le Gouvernement n’a pas trop de leçon à donner, lui qui finance le pétrole et les sables bitumineux…

  14. mrobert55 dit :

    Ah et j’oubliais: le Gouvernement n’a pas trop de leçon à donner, lui qui finance le pétrole et les sables bitumineux…
    **Bien dit Redge.

    Assez contradictoire que le gouvernement finance plus les pétrolières que les gens qui tente de développé des batterie pour les véhicules!!! En plus il mette plus d’argent en campagne publicitaire pour moins consommer l’électricité mais presque rien sur l’économie du gaz! On a interdit les cigarette dans la publicité mais on laisse aller les campagne de pub on les gens on le pied dans le plancher! Le seul qui ne fait pas dans la performance est Nissan présentement avec leur annonce Gros Bon Sens,
    Félicitation.

  15. Safwan dit :

    Je comprends le raisonnement qui peut mener à les considérer comme des gens irrespectueux. Pour moi, toutefois, sans les classer dans la catégirie des héros, ces personnages vont droit au coeur de l’enjeu. Au Québec, il y a beaucoup de gens qui chialent et qui ne passent jamais à l’action. Plusieurs aiment se faire prendre en charge. En ce sens, je trouve la campagne de pub responsabilisante. Pour une fois qu’un gouvernement va en ce sens – on a trop vu, je crois, des gouvernements – de tous partis – prendre les citoyens par la main -, je crois que c’est un pas dans le bonne direction.
    Lorsqu’il est question d’environnement et d’efficacité énergétique, je suis plutôt assez radicale. Nous savons tous et toutes quoi faire, mais plusieurs continuent de ne pas agir. D’où la pertinence du slogan, selon moi, que je cote approximativement: «N’attendez pas qu’on le fasse pour vous.»
    Le site Web va plus loin: il y a un jeu où l’on prend littéralement par le main un mec, Énerguy (le nom est poche, ayoye!) pour l’aider à économiser de l’énergie, car «(l)orsqu’il s’agit d’économiser de l’énergie, il attend que quelqu’un le fasse pour lui.»
    Bref, je suis favorable à cette pub.

  16. J’ai écouté sur Internet l’émission de Marie-France Bazzo où elle recevait un écologiste et la politicienne cheffe du parti politique Québec Solidaire.

    Je ne me reconnais pas dans ce parti politique (comme dans aucun d’ailleurs), et j’étais plutôt d’accord (pour une fois) avec les journalistes invités et M. Facal qui disaient que l’écologie n’est pas une idée appartenant à la gauche.

    C’est peut-être pour cela que les campagnes publicitaires passent bien : l’écologie touche tout le monde, de gauche, de centre ou de droite (sauf ceux à qui des mesures écologiques nuisent comme les compagnies pétrolières).

    Nous avons tous un intérêt personnel à vivre dans un environnement sein. C’est une mesure égoïste sur laquelle la plupart s’entendent. Ceci dit, si quelqu’un ose pénétrer chez moi quand je vais me coucher pour diminuer mon chauffage (qui est déjà à 18 degrés), je l’attache et le fait courir sur une courroie qui chauffera manuellement ma maison et celle du quartier pendant un an…

  17. lutopium dit :

    @Grand Maître des Anonymes: la défense de l’environnement n’appartient peut-être pas à la gauche mais tant et aussi longtemps que les partis politiques nous parleront de croissance économique, l’environnement continuera à se détériorer. Comment peut-on se dire écologiste et faire la promotion des sables bitumineux ou de l’exploration pétrolière dans le fleuve Saint-Laurent. Comment peut-on prétendre défendre le protocole de Kyoto et proposer le développement du grand nord québécois? Comment peut-on se présenter comme un défenseur de la qualité de l’environnement tout en appuyant un projet comme Rabaska.

    Il faudrait que les partis politiques soient plus sérieux. À mon avis, seuls Québec solidaire et le Parti Vert sont consistants dans leurs idées.

  18. La campagne publicitaire dont parle Renart vise les individus, non? C’est d’eux dont je parlais. Qu’un individu se sente de gauche ou de droite ou de centre ou de côté, d’en haut ou d’en bas, il peut être écologiste et éteindre son moteur (pour égoïstement sauver de l’argent et pour égoïstement ne pas polluer).

    Par contre, ce même individu peut aussi avoir un intérêt égoïste économique (comme un potentiel emploi pour lui ou ses proches chez Rabaska) et à ce moment être pour l’implantation de cette usine (de quoi déjà? De purin de porc ?).

    Un petit exemple : une compagnie ontarienne proposait l’enfouissement de déchets nucléaires en Basse-Côte-Nord au Québec parce que le sol y est semble-t-il stable. Les habitants locaux étaient contre par peur de la radioactivité, sauf le maire et les promoteurs locaux qui en auraient évidemment bénéficié. Par contre, les mêmes habitants qui sont contre cet enfouissement dans leur cour vont travailler en Alberta l’été dans les sables bitumineux parce que c’est très payant…

    Quelqu’un (Renart?) parlait du Parti Vert qui a imprimé des pancartes électorales pour (ne pas) se faire élire ? Pas très écologique, mais opportuniste.

    Des partis politiques sérieux ? Vous êtes utopique cher Lutopium ! 😉

  19. lutopium dit :

    Utopique moi? Je crois bien quo oui… 😎

  20. Safwan dit :

    Salut! J’aime ton blogue et je l’ai affirmé publiquement à mes lecteurs ici: http://journalistedestrade.blogspot.com/2008/10/la-tague-etpuiscurieuse.html.

  21. derteilzeitberliner dit :

    Les Libertariens ne sont pas contre les règlements, ils s’opposent à ce que ces règlements soient imposés par l’État. En somme, ils préfèrent que des individus se mettent ensemble pour les élaborer.

    Pas de panneaux sur les routes? C’est peut-être extrême, mais si on présumait que ça pousserait les conducteurs à plus de prudence? C’est la raison de l’opposition de la police allemande aux limites de vitesse sur les autoroutes.

    Ce qui, en passant, m’amène l’anecdote suivante: les Allemands sont prêts à aller extrêmement loin, presque la décroissance du pays, pour être verts mais la simple évocation de limites de vitesse à 130 kmh sur les autoroutes a causé une tempête où Angela Merkel a fini par rappeler à l’ordre ceux qui avaient proposé ça.

    En passant, je viens de faire la « traduction-maison » d’une entrevue avec le ministre de l’environnement de la Norvège qui expose ses propositions.

    http://derteilzeitberliner.wordpress.com/2008/10/25/comment-la-norvege-deviendra-co2-neutre-en-2030/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *