DovAxe

Sur le web vient de faire apparaître un lien assez effrayant entre les campagnes de publicité de Dove — qui vante la beauté naturelle et est « présenté comme un programme d’estime de soi pour aider les femmes à se libérer des stéréotypes et des images d’hypersexualisation de la femme » — et celles des produits Axe qui, sans conteste, sont assurément très sexistes.

Bref, les publicités de Dove et d’Axe sont aux antipodes quant aux messages qu’ils envoient. Or, ils sont en fait deux produits vendus par la même compagnie: Unilever.

N’est-ce pas là un bel exemple de manipulation où chaque produit agit en contrepoids de l’autre étant donné la (trop) grande influence de la publicité sur la population et surtout sur les enfants?Un autre bon exemple d’éthique élastique que pratique le monde des affaires.Vous pouvez aller ici envoyer un message à Patrick Cescau, président d’Unilever, afin de lui faire savoir votre désaccord.

Ce contenu a été publié dans opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à DovAxe

  1. Folliculaire dit :

    Ayoye! Merci de l’info! L’industrie nous prends vraiment pour des cons. Par curiosité, j’avais pris un cours en consommation afin de comprendre un peu plus cet univers. En gros, l’industrie fait des études psychologiques afin de connaître le profil des consommateurs pour ensuite mieux les crosser. Je n’ai pas eu une grosse note à ce cours… Je ne suis vraiment pas un capitaliste pur et dur!

  2. Renart L'éveillé dit :

    Moi non plus!

    Je trouve ça vraiment important comme problématique, surtout avec les grandes compagnies comme Unilever, qui ont une multitude de produits sous des bannières différentes. Comment s’y retrouver comme simple citoyen avec des moyens d’enquête limités?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *