Le Bye-Bye, Dieudonné et Gaza

Quel est le lien entre ces trois choses? Premièrement, le moment, le temps : le débat sur le Bye-Bye a détourné les regards tandis que Gaza se faisait bombarder; idem pour le débat autour de Dieudonné. Je serais presque tenté de me sentir mal d’en avoir parlé ici et ailleurs abondamment, mais bon, l’ampleur de tout cela m’a vraiment découragé de l’humanité, presque autant que ceux qui obéissent aux ordres et canardent des territoires ennemis, que ceux qui prennent la hargne assez au sérieux pour donner ces ordres. (Comprenez que je ne prends pas position ici, contrairement aux idiologues…)

Comme un de mes amis prof d’histoire a fini de le soulever, n’est-il pas trop conspirationniste de penser qu’effectivement l’ampleur du débat médiatique qui a entouré ces deux histoires à propos de l’humour a bien servi de tampon pour amoindrir l’attention du public envers ce qui se passe à Gaza? J’avoue que ça peut paraître un peu poussé comme réflexion, mais si on remarque bien l’absurdité du débat (surtout au sujet du Bye-Bye), pencher de ce côté est plus aisé.

Mais j’aimerais revenir plus amplement sur Dieudonné. Le battage médiatique autour de ses frasques (voulues) a bien fait son oeuvre pour le démoniser et donc atténuer l’esprit critique de la population, augmenter son hystérie. J’en ai eu une belle preuve ici même suite à mon billet « Dieudonné est un monstre! » Une commentatrice, Koval, écrivait :

Oups Voici un autre petit détail qui pointe vers son antisémitisme.

Il cofonde ensuite l’association Les OGRES Utopistes Concrets et leur site internet[48] qui est mentionné dans un rapport de Jean-Yves Camus sur l’antisémitisme en France comme étant le « plus virulent » en la matière.

Fait à noter, le message ne contient pas d’hyperlien vers le site internet d’OGRES. Alors, j’ai trouvé ce site, fait un peu le tour pour me rendre compte que c’est simplement un site de discussion qui se veut le plus large possible, qui veut accueillir le plus de points de vue possible, qui « est centré sur une approche très générale, non « politicienne », intemporelle et philosophique ». On y apprend qu’il existe aussi « LesOgres.Info, site distinct tant dans son contenu […] que dans son équipe de co-modérateurs, attaque frontalement tous les médias manipulateurs, d’une manière très incisive, tout en étant « légal », bien qu’hébergé à l’étranger. Cette équipe casse à coups de masse les mensonges médiatiques, et aussi politiques, ainsi que les graves enfermements idéologiques sectaires de tous types, sans exclusive y compris l’éventuel enfermement « OGRES » qui arrivera forcément tôt ou tard. »

Il me semble que nous sommes loin d’un site antisémite. À moins que le simple fait de critiquer quoi que ce soit qui a un lien avec le judaïsme soit de l’antisémitisme… Ou qu’un simple commentaire considéré (par un supposé spécialiste) comme étant antisémite sur un site le contamine automatiquement!

Et le fait d’avoir invité sur scène Robert Faurisson est en soi un aveu d’antisémitisme selon tous ses détracteurs, dont Koval, la belle affaire! L’ami dont je parlais plus haut m’a conseillé d’aller lire sur lui, ce que j’ai fait (au lieu de me baser seulement sur des ouï-dire, des impressions). Désolé, mais je ne crois pas qu’une loi devrait pouvoir empêcher cet homme de s’exprimer, puisqu’il ne fait que poser des questions et demander des preuves. Et je ne vous laisserai pas d’hyperliens vers ses écrits puisque c’est mal…

Comme c’est mal de rire à propos de sujets à risque comme les noirs, les anglais, Nathalie Simard, Celine Dion, etc. Il faudrait bien qu’il y ait un jour un registre de ces sujets… Et avec le vieillissement de la population, l’ironie que je viens de planter ici deviendra sûrement réalité.

Le monde est vraiment rendu chatouilleux.

Ce contenu a été publié dans opinions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le Bye-Bye, Dieudonné et Gaza

  1. PiLuc dit :

    Je ne crois pas que le débat sur le Bye Bye était en soi ridicule ou inutile. Au contraire, il portait sur un élément qui est fondamental: où se trouve la limite entre le bon goût et le déplacé, et jusqu’où les comédiens peuvent pousser l’humour sans outrepasser la tolérance du public. La discussion aurait été réellement profitable si elle avait pris cette direction, au lieu de quoi elle s’est transformée en une course aux plaintes et aux excuses. Il s’agit d’une opportunité manquée.

    Quant à Dieudonné, il serait de toute façon difficile de l’obliger à se taire, mais on se rendrait service en cessant de l’écouter. Ce qu’il dit, d’autres le disent mieux que lui.

  2. Safwan dit :

    Le traitement réservé à Dieudonné me fait penser à celui qu’a eu Michel Houellebecq, auteur français, en 2001. On l’a accusé d’«injure raciale et incitation à la haine religieuse», sur plainte des grandes mosquées de Paris et de Lyon et de la Ligue islamique mondiale. Le contenu de ses romans était jugé antisémite. Or, on parle bien de romans où les propos sont tenus par des personnages de papier, des narateurs, ici, et la Ligue a amené Houellebecq, l’auteur, en cour pour ces propos. Évidemment, il n’a pas été reconnu coupable. Bref, ces questions sur l’Islam sont extrêmement sensibles chez nos cousins français…

  3. koval dit :

    Renart, je me permet de commenter à nouveau puisque tu reprends un de mes commentaires.

    Ce Jean-Yves Camus n’est pas un twit, il est chercheur.

    Il se peut que les propos ou articles qui étaient trop antisémites aient été effacés. Tu ne prouves rien. Le point est que Dieudonné est dans une logique étrange et assez inquiétante. Il est sous haute surveillance depuis un bout en France. Il est catégorisé comme un extremiste radical dans son pays. Il n’a plus de supporters en France, même Ardisson n’en voulait plus sur son show. Un proche de Dieudonné lui a demandé droit dans les yeux « Es-tu antisémite?  » Il n’a pas voulu répondre, il a dit « C’est plus compliqué que ça ».

    Je t’invite à voir Youtube, les entrevues, le trip avec l’extrême droite. Il remplie sa salle de théatre privé de militant d’extrême droite.

    Désolée, Dieudonné c’est pas quelque chose d’aussi jojo que tu nous dis.

    Informe toi sur son entourage, le fameux Sami Kéba etc…..

    http://www.rue89.com/jean-yves-camus/2008/10/20/lextreme-droite-altermondialiste-lance-son-journal-0

  4. koval dit :

    Voilà un ptit poème antisémite, (je n’ai pas eu à aller très loin en passant).

    Adieu Mamon
    L’heure de vérité vient de sonner
    Vous montrez votre visage de bourreau à l’humanité
    Soldats de l’ombre, à l’ombre de la mémoire spoliée
    De vos « frères » juifs, laissés aux mains des nazis exterminés .
    Aujourd’hui, le monde connaît le visage de l’imposture
    Et de votre cruauté contre nature
    Quand la guerre devient votre bâton de culture
    Alors, que le vide de vos cœurs devienne votre sépulture !
    Votre règne parjure dans l’antre du démon
    Celui dans lequel vous avez sacrifié au (…)

    Mamon est le Dieu de l’argent, on accuse les juifs de ramasser l’argent, d’imposture, de sans coeurs, on va jusqu’à l’antre du démon.

    Mais enfin Renart, j’espère que tu sais qu’une bonne proportion des Juifs sont anti sionistes!!! J’espère que tu n’adhères pas à ce poème rempli de préjugés éculés au sujet des Juifs!!!!! J’espère que tu n’es pas un de ces conspirationniste qui croit que les Juifs sont à l’origine de toute la misère du monde!

    On peut être contre ce qui se passe à Gaza sans aller jusqu’à l’antisémitisme!!!!

  5. koval dit :

    Oups j’ai oublié de mentionné que le poème vient du site OGRES….

  6. koval dit :

    Pour finir Renart, comment tu peux manquer autant d’objectivité?

    Tu penses qu’un site qui se porte à la défense de Dieudo dans ce contexte, contient plus de vérité que les médias comme « le monde », « libération » etc….

    Alors dans ta logique, « le monde » « libération » et « le figaro » sont des manipulateurs? Les blogues sont la vérités?!?!?!

    Désolée Renart, je suis à 100 milles lieu de cette logique, nous ne nous entendrons jamais sur rien!

    Et j’ai lu autant que toi peut-être plus. Je ne base pas mes opinions sur des ouï-dire.

    Et ta conclusion disant que Faurisson devrait ne pas être censuré, je m’en fous, je l’ai dit, ce n’est peut-être pas l’idée du siècle de censuré comme Chomsky le disait d’ailleurs. De toute façon, la censure des négationnistes n’était pas l’objet de notre litige. Ça n’empêche pas que Faurisson n’est qu’une raclure de bidet raciste à souhait.

  7. koval dit :

    Oups!

    J’avais pas lu ce bout, donc dans ta logique floue, je suis la preuve vivante de l’hystérie collective ???

    lol! grosse mauvaise foi Renart. Ok je ne discute plus avec toi.

  8. Drew dit :

    Le Bye-Bye, Dieudonné et Gaza

    Quel est le lien entre ces trois choses?

    Une quête de remontée dans tes stats?

    Tu tires la cible en plein bulls-eye pour tes trois arguments. Mais tu sonnes comme le Journal de Mourrial là.

    Un cachet de tylénol pis ça va te passer j’te dis 😉

  9. Pour être hors sujet mais toucher un peu au sujet, c’est l’expression antisémite qui me fascine le plus.

    Elle a été assimilée à anti-judaïsme.

    Pourtant, il ne s’agit que d’un groupe de langues anciennes.

    Être anti-sémite signifie être contre ces langues (ce qui est ridicule) ou contre ceux qui les parlent (ce qui est aussi ridicule). C’est du racisme comme l’est l’anti-blanc ou l’anti-noir, l’anti-anglophone ou l’anti-francophone, anti-américain ou anti-français, anti-palestinien ou anti-israélien.

    Être anti-judaïsme n’est pas ridicule, comme être anti-christianisme ou anti-islam ou anti-bouddhisme ou anti-religion. Nous avons tout à fait raison de dénoncer une religion jusqu’au mépris puisqu’il s’agit d’endoctrinement qui mène à la violence et au contrôle d’autrui. Ceci dit, on peut dénoncer des religions sans prôner la mort, la déportation ou le passage à tabac de ceux qui les pratiquent ! Mais ridiculiser ces religions avec humour (et je ne parle pas de Dieudonné dont je ne connais pas l’humour), pourquoi pas. Comme on le fait avec les politiciens qui eux aussi manipulent les gens.

    Les gens sont libres (ils se croient libres) de pratiquer une religion, mais nous sommes libres de mépriser les religions.

  10. Je dis bien les religions, donc les idées religieuses et non les individus élevés contre leur gré et à leur insu dans ces mensonges. Certains se sortent de ces sectes, d’autres non, malheureusement.

  11. Reblochon dit :

    Non mais les Ogres, c’est juste drole. Plus partisan qu’eux tu meurs.

    J’aime bien ceci dit en passant, c’est une bonne source d’inspiration… et je doute qu’ils soient reellement antisemite. Antisioniste à la rigueur.

  12. PiLuc dit :

    Il y a plus d’un mot dont la signification a changé avec le temps. Le mot propagande, par exemple, a été bien vu jusque dans la première moitié du XXe siècle. Il importe peu de savoir ce à quoi la notion d’antisémitisme signifiait autrefois: aujourd’hui, elle veut dire la haine des Juifs et la haine d’Israël (dans le sens où ce pays est peuplé par des Juifs), ni plus ni moins.

  13. «Il importe peu de savoir ce à quoi la notion d’antisémitisme signifiait autrefois: aujourd’hui, elle veut dire la haine des Juifs et la haine d’Israël (dans le sens où ce pays est peuplé par des Juifs), ni plus ni moins.»

    Je ne suis pas d’accord que cela importe peu. Cela importe beaucoup au contraire. Je crois qu’il importe d’utiliser des mots justes pour éviter la confusion et de tout confondre. Si l’on cessait de faire dévier le sens des mots alors que d’autres existent pour exprimer ce que l’on veut signifier, on s’entendrait plus facilement.

    Vous faites l’erreur de dire qu’Israël est peuplé par des juifs. Il est peuplé par des Israéliens (ie. citoyens détenant un passeport et soumis aux lois de l’État). Parmi ceux-ci il y a des Israéliens juifs (majoritaires), d’autres athées, d’autres musulmans, d’autres chrétiens, etc.

    C’est comme si vous disiez que le Canada est habité d’un peuple de chrétiens parce que ceux qui l’ont fondé étaient chrétiens et qu’ils sont majoritaires encore aujourd’hui.

    Bien que le gouvernement en place ne soit pas entièrement laïc, on ne peut confondre ceux qui gouvernent avec le peuple.

    Être antisémite ne signifie pas être anti-israélien, ni être anti-sionisme, ni être anti-judaïsme. Chaque mot a une signification bien précise et différente. Il est possible d’être anti-judaïsme et anti-sionisme sans être antisémite. Ce mot est galvaudé, il mériterait d’être mis au rebut. Utilisons donc anti-juif, plus précis (anti-judaïsme = anti-religion juive ; anti-juif = anti-individu juif = racisme).

    Aujourd’hui, il est trop facile de crier à l’antisémitisme dès la première critique qui touche Israël, le sionisme ou le judaïsme.

  14. Piluc,

    « Quant à Dieudonné […] on se rendrait service en cessant de l’écouter. »

    Pourquoi? Parce qu’il se pose des questions sur la liberté d’expression et que ça tombe que sa cible est la championne pour museler les gens en France avec des lois?

    « Ce qu’il dit, d’autres le disent mieux que lui. »

    Ah! bon… Je ne dois pas assez bien connaître le milieu de l’humour Français!

    Safwan,

    intéressant, ça ressemble pas mal à la polémique autour de JF Mercier, mais en moins grave… 2e degré, fiction, même combat!

    Drew,

    t’es pas gêné!!!

    « Tu tires la cible en plein bulls-eye pour tes trois arguments. »

    Je ne comprends pas…

    « Mais tu sonnes comme le Journal de Mourrial là. »

    On ne lit pas le même journal ça l’air…

    Malgré ton petit bonhomme sourire à la fin du commentaire, j’ai comme un doute raisonnable. Peux-tu allumer ma chandelle?

    Vincent,

    ta position sur la religion m’enchante. J’ai bien de la difficulté à avoir du respect pour tout ce qui touche au religieux, bien que je puisse respecter quelqu’un de croyant, ce qui va de soi bien sûr, surtout si cette personne n’est pas asociale à cause de sa religion. Ce qui je crois est le plus grand problème mondial.

    Pour ce qui est du débat sur le sens des termes, j’ai fait une petite recherche et antisémite signifie « Hostile au peuple juif. », ce qui je trouve est pas mal synonyme d’anti-juif, admettons-le, quand même. Et à la définition de « juif » je trouve : « Un Juif, une Juive : personne appartenant au peuple sémite qui descend d’Abraham. » Mais où est donc le problème?

    Reblochon,

    « Plus partisan qu’eux tu meurs. »

    je ne comprends pas le sens du terme « partisan » dans ton commentaire.

  15. ClaudeB dit :

    Pour en revenir à la discussion lancée par Vincent, je crois qu’il faut aussi considérer le fait que la confusion entre « juif », « sémite » « sioniste » et « Israël » est sciemment entretenu par certaines organisation juives qui s’érigent en tribunal qui rendent un verdict d' »anti-sémitisme » à chaque fois qu’une personnalité s’aventure à critiquer l’état d’Israël ou à déplorer le sort réservé aux Palestiniens.

    L’épithète a perdu de son efficacité parce qu’il a été utilisé à mauvais escient tellement souvent qu’il semble regrouper chez certains les critiques du sionisme et des politiques d’Israël, alors qu’il ne devrait regrouper que les racistes. L’utilisation de l’épithète pour descendre un type qui n’a rien de raciste, comme Jocelyn Coulon, vous avouerez que ça créée un doute dans les esprits.

    Par contre, dans le cas de Dieudonné, l’accusation me semble plus juste après examen des faits.

  16. Reblochon dit :

    Partisan dans le sens qu’ils sont pro-dieudo depuis le debut, antisioniste aussi et plein d’autres choses.

    Malgré ta premiere impression, ce n’est pas simplement un site de discussion qui se veut le plus large possible, qui veut accueillir le plus de points de vue possible, qui « est centré sur une approche très générale, non “politicienne”, intemporelle et philosophique ». Si on parle bien des ogres.org, ce n’est vraiment pas ca.

  17. Drew dit :

    Ben non Renart, tu sais bien que c’est pas mon genre de basher sur le monde 😉

    Ce que je voulais dire, c’est que t’as pogné trois sujets chauds pis t’as réussi à les mettre dans un billet avec des arguments solides en plus. Un attrape l’oeil quoi! Mais je spécifie toutefois qu’il ne fallait pas y voir sensationalisme mais plutôt toute une front page concernant le Journal 😉

    J’espère que la chandelle est allumée mec.

  18. «Et à la définition de « juif » je trouve : « Un Juif, une Juive : personne appartenant au peuple sémite qui descend d’Abraham. » Mais où est donc le problème?»

    Le problème est dans cette définition. Un juif est un adepte de la religion juive, point. Pas nécessairement sémite et surtout pas descendant d’Abraham (c’est un mythe religieux), peu importe ce qu’ils en disent. Les faits historiques doivent primer sur les mythes religieux. Le problème, avec Israël, c’est qu’il est fondé sur ce mythe… C’est que la religion a primé sur l’histoire.

    C’est comme dire que les Athéniens descendent d’Érichthonios !

    En Israël, dans les musées que j’ai visités, les dates des événements sont biblisées. C’est-à-dire que la bible est présentée comme vraie, historique, et que les artéfacts et les événements s’y rapportent !

  19. Un exemple:

    Un de mes amis est né aux USA de parents juifs nés aux USA.

    Lui ne parle pas un mot hébreux, cette langue sémite. Il parle anglais et français. Comment dire qu’il est sémite ?

    Il est athée, il se dit non juif. Il est Américain.

    Mais les croyants de la religion juive le considèrent encore comme juif !

  20. On s’en bat les couilles de Dieudonné et du Gros Cave! Il ne sont même pas drôles alors tant mieux si certains leurs lancent des tomates. Ce n’est pas de l’hystérie collective: des humoristes, il y en a déjà beaucoup (trop) ici au Québec, alors il m’apparaît inutile de les défendre à chaque fois qu’ils font des bourdes comme s’ils faisaient partie d’un même syndicat ou qu’ils étaient à plaindre. On dirait qu’au Québec il faut que tout soit tourné en farce. Et le pire c’est que ce sont généralement des jokes ben ben plattes. Pourtant, je crois que c’est le secteur « culturel » le plus populaire et le plus profitable du Québec. Hé misère…

    Quant au Bye-Bye, je ne l’ai même pas écouté une seconde: la fille Cloutier me tappe sur les nerfs depuis ses débuts à Musique Plus et son humour, justement, est de la finesse de celui des Tannants, de l’époque de Télé-Métropole.

    Bordel, en ce 19 janvier, il se passe une chose pas mal plus intéressante que les déboires de ces pauvres humoristes professionnels ou amateurs!

  21. J’ai confondu les dates alors je reformule:

    En ce 20 janvier, il y une chose pas plus intéressante dont on pourrait discuter!

  22. T’as un blogue Martin, fait ce que tu veux sur le tiens et viens pas me faire la morale ici stp!

  23. Drew,

    « J’espère que la chandelle est allumée mec. »

    oui, merci!

  24. La morale! Pffff… Qui fait la morale à qui ici?

    En serais-tu rendu à ne souhaiter que des commentaires qui te flattent dans le sens du poil, qui te confortent dans tes certitudes? Je ne fais qu’exprimer mon opinion, avec franchise, comme auparavant, comme toujours. Si ta réception change, alors là… Non seulement cela ne devient pas drôle, mais particulièrement pesant, comme avec ces deux-là!

    Ciao

  25. Martin,

    « Bordel, en ce 19 janvier, il se passe une chose pas mal plus intéressante que les déboires de ces pauvres humoristes professionnels ou amateurs! »

    sans cette partie où tu dénigres mon choix de sujet, ce qui est complètement inutile, ton commentaire ne me dérange pas du tout.

    Et en passant mon billet n’est majoritairement pas au sujet du Bye-Bye…

  26. Safwan dit :

    Même combat, en effet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *