Rien de gagné pour la langue française au Québec…

Il n’y a vraiment rien de gagné pour la langue française au Québec.

Bien sûr, la majorité francophone ne va pas cesser de parler français du jour au lendemain, mais le syndrome du citoyen (anglo-saxon) du monde gagne toujours du terrain.

(Lire la suite sur Le République…)

Ce contenu a été publié dans Actualités, français, Non classé, opinions, politique, Québec, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.