Ça pue l'expérimentation journalistique! (avec Màj)

Ce billet, je l’écris presque à reculons, il faut que je l’avoue. J’ai peur de passer pour un éternel instigateur de guéguerre, mais je n’ai pas le choix, la marmite est prête à exploser.

Je mène une petite enquête depuis quelque temps au sujet d’un blogueur, celui qui me fait penser à un maringouin. Un blogueur qui me donnait l’impression de tout faire pour faire parler de lui, alors je m’étais juré de ne pas lui faire de pub directe. Juste le confronter directement chez lui et en commentaires ici pour arriver à aujourd’hui où j’ai tenté de laisser ce commentaire chez Patrick Lagacé, à la suite d’un billet où ce blogueur était en vedette :

Je n’en reviens pas Pat que tu prennes au sérieux ce supposé « journaliste »… À moins que tu le connaisses personnellement, et ça soulèverait d’autres questions, puisque je m’en suis déjà posé beaucoup à son sujet.

Premier constat : googler Pascal-Pierre Bradette et c’est presque le néant. Très bizarre pour un journaliste.

Deuxième constat : il est venu commenter chez moi, je l’ai constaté et il me l’a confirmé, il utilise un module anonymiseur pour qu’on ne puisse avoir accès à sa véritable adresse IP. Autant se dévoiler et en même temps autant se cacher. Biz biz biz…

Constat général : un nom surréaliste, une photo qui va beaucoup trop bien avec son ton fendant, un désir qui frise l’absurde de se placer à contre-pied de la majorité, et le fait qu’il se soit retrouvé dans ta blogoliste au tout début de la création de son blogue, ce qui ne semble pas être dans tes habitudes…

Tu ne ferais pas une petite expérience blogosphérique Pat?

Je l’ai envoyé à deux reprises, mais sans succès. J’ai constaté plus tard que d’autres commentaires passaient, ce n’était pas un problème d’absence de modérateurs alors. Les deux premières fois, j’avais ajouté l’adresse de mon blogue comme signature, alors je l’ai envoyé une fois sans, pour voir. Pas plus, et j’ai constaté la présence de nouveaux commentaires…  Ça faisait très longtemps qu’on ne m’avait pas censuré chez lui. Pourquoi? C’est rendu une question absurde à mon avis.

Ce qu’il y a de sûr, c’est que ce présent billet où je soulève un foutu gros doute sur la connivence ou la participation de Patrick Lagacé au blogue Pataklow! fera beaucoup moins de vague que si mon commentaire était apparu. Le trafic n’est pas comparable. Alors, passez le mot :

c’est un gros canular!

*

Je viens de remarquer en ajoutant la photo que son adresse contient « journaliste_04_moyen.jpg » à la fin. Je vois tellement le topo. Il avait une série de photos de différents visages pour représenter son personnage de journaliste-pigiste, et il a finalement choisi la quatrième.

Màj :

Je n’accuse pas formellement Patrick Lagacé d’être derrière Pataklow! comme certains semblent le penser. Ce ne sont que des questions!

Màj :

En parcourant mon agrégateur, je suis retombé sur un billet récent de PP Bradette où il rentre dedans Patrice Lagacé, comme il l’appelle… Et ce n’est même pas une coquille, il répète la faute.

Même pas besoin d’expliquer, c’est d’un humour… surtout qu’il termine son billet par : « Les plus allumés d’entre nous ne sont pas dupes. »

MÀJ2 :

Et ça se termine très bien!

Ce contenu a été publié dans divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

62 réponses à Ça pue l'expérimentation journalistique! (avec Màj)

  1. Alexandre dit :

    Tu aurais dû le publier sur Pataklow ton commentaire, il aurait propablement passé: du moins le mien qui disait sensiblement la même chose que le tien a passé.

  2. Perso, je n’ai jamais mis les pieds sur ce blogue. Les frimeurs, je les détecte généralement assez vite et j’ai horreur des polémistes cheap.

    Si Lagacé est bel et bien derrière ce blogue, comme auteur ou comme contributeur, sa… hum… crédibilité… va en prendre pour son rhume. Ce n’est pas lui qui a dénoncé le faux blogue pro-Bixi ?

  3. Salut Renart!

    Je suis toujours prudent dans les procès d’intention. Cette drôle de vie m’a souvent fait la démonstration que la réalité est souvent « tordue » oui, mais autrement que ce qu’elle a l’air d’être au premier coup d’oeil, même après plusieurs coups d’oeil.

    Pourquoi pas tout simplement appeler Pat ou lui écrire un courriel? Je ne me souviens pas qu’il ne m’ait pas répondu. Ce qui ne veut pas dire que je ne trouve pas tes questions pertinentes! Ce qui m’inquiète un peu, ce sont les hâtives conclusions.

  4. lutopium dit :

    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les blogeurs québécois donnent autant d’importance à ce Lagacé. Je ne le connais pas personnellement, je ne peux donc pas tirer de conclusions quant à l’individu. Mais le personnage me laisse complètement indifférent et, comme il a décidé de s’associer à Richard Martineau et à Power Corporation pour faire de la petite polémique, je le considère comme un « ennemi de la cause ».

    La blogosphère appartient avant tout aux citoyens. C’est un espace de discussion démocratique. Gesca n’a pas sa place dans ce monde. Ignorez-le et notre cercle s’en portera beaucoup mieux.

    Bonne Saint-Jean Baptiste et bonne Fête Nationale à tous et à toutes!

  5. Gébé Tremblay dit :

    La Presse est un instrument de propagande fédéraliste et sioniste. Point.

    Lagacé autant que les autres supposés journalistes qui y scribouillent sont des valets du groupe médiatique pan-américain Desmarais-Murdoch-Cisneros qui eux-même sont les agents endoctrineurs au service du Council on Foreign Relations.

    Biensûr que les tribunes de La Presse et tous les journeaux de Gesca sont hautement censurés.

    Le seul travail de ces « journalistes » est l’endoctrinement et la manipulation de l’opinion publique.

    Les techniques du CFR proviennent des experts soviétiques passés à l’ouest après la chute du mur. Ce sont même eux qui préparent nos réformes scolaires et nos universitaires par le biais de l’OCDE (UNESCO).

    Si vous avez besoin d’un bon lavage de cerveau, abonnez-vous à La Presse.

  6. Violaine dit :

    Tes arguments, ma foi, laissent effectivement planer le doute.

    Je connais une tonne de journalistes pigistes qui ont un blogue et qui utilisent leur vrai nom. Et je comprends donc! C’est une vitrine professionnelle! Le blogue est fantastique pour jouer ce rôle.

    Alors, que le nom googlé d’un journaliste ne retourne aucun résultat probant est étrange. Pourquoi utiliser un faux nom, si ce n’est pour masquer d’autres réalités?

    Si ce que tu penses s’avère, je ne donne pas cher de mon estime (ce qu’il en reste, du moins) pour Lagacé.

  7. Enkidu dit :

    « Je pense, donc je lis la presse », ce qui me permet d’arrêter de penser… 😉

  8. @Renart :

    Tu soulèves d’excellents points et me fait regretter d’avoir écrit ce texte sur ce petit individu il y a quelques jours :

    http://philo.vincentsremed.com/de-la-liberte-dexpression/

    Quelle drôle de perte de temps que cette connerie…

    @Gébé Tremblay :

    La Presse est un instrument de propagande […] sioniste.

    Ce Gébé Tremblay aussi semble un canular.

  9. Et j’ajouterais que son profil Blogger est beaucoup trop cliché du « péteux de broue snob » (comme sa photo).

  10. Enkidu dit :

    En passant, j’ai lu ton billet, Vincent, et j’ai été sidéré par la petitesse de ce Pataklow. Canular ou pas, quel minable que ce Pataklow, en voilà qui ne finira pas dans mon agrégateur!

  11. Martin dit :

    « Je l’ai envoyé à deux reprises, mais sans succès. J’ai constaté plus tard que d’autres commentaires passaient, ce n’était pas un problème d’absence de modérateurs alors. Les deux premières fois, j’avais ajouté l’adresse de mon blogue comme signature, alors je l’ai envoyé une fois sans, pour voir. Pas plus, et j’ai constaté la présence de nouveaux commentaires… Ça faisait très longtemps qu’on ne m’avait pas censuré chez lui. Pourquoi? C’est rendu une question absurde à mon avis. »

    Je crois pouvoir comprendre cette émotion!

  12. Gébé Tremblay dit :

    Toi t’es un abonné, c’est sûr ! 🙂

  13. Cette utilisation d’un supposé faux journaliste pigiste me met en colère. Encore une fois, on mise sur la crédibilité des journalistes pigistes, on joue avec notre professionnalisme. Bien hâte de savoir le fond de cette histoire avant d’en dire plus et de me mettre vraiment en colère. Bravo Renard pour ton enquête, ta curiosité et ton éthique.

  14. Yano dit :

    Hypothèse intéressante, Renart. Voyons la suite…

  15. je connais même pas Foglia

  16. voyous dit :

    1) Ne le prenez pas personnel, PATRICK LAGACÉ, censure selon ses humeurs.
    2) De toute façon il est bien plus un blogueur plogueur, qu’un journaliste.

  17. Alexandre,

    premièrement, bienvenue ici!

    « Tu aurais dû le publier sur Pataklow ton commentaire »

    Ah! c’était fait, tout se trouve au bout de l’hyperlien se trouvant sous les mots : « Juste le confronter directement chez lui »

    Mon commentaire pour le blogue de Lagacé était un condensé.

    Nicolas,

    « Si Lagacé est bel et bien derrière ce blogue, comme auteur ou comme contributeur, sa… hum… crédibilité… va en prendre pour son rhume. »

    je soulève sa participation (directe ou indirecte) sans vraiment y croire… Mais les faits sont les faits. Je rapporte seulement ce que j’ai vécu.

    Martin Comeau,

    à date, tu es pas mal le seul à ne pas avoir compris que j’hypothétise…

    Je reviens de lire ton billet. On a visiblement deux définitions de la rigueur.

    « Tout ça pour vous dire que Renart il mord dans le jarret de Pat Lagacé depuis un certain temps, il se trouve une prise assez régulièrement »

    Je ne comprends pas comment tu peux écrire ça. La dernière fois que j’ai été « sur le dos » de Pat Lagacé remonte à presque un an. Nous sommes très loin de ton « régulièrement ». N’importe quel lecteur de ton blogue qui ne me connaît pas pourrait croire que je ne lâche pas Patrick Lagacé, comme certains. Ce qui est faux. Parlons rigueur, j’aimerais donc vraiment que tu corriges le tir.

    « Retweeté un certain nombre de fois, le message a même perdu son point d’interrogation. »

    Je n’ai pas le contrôle là-dessus.

    « J’avais laissé un commentaire chez Renart pour lui demander pourquoi il avait pas pris quelques minutes pour tout simplement envoyer un courriel à Pat, ou même l’appeler. Mon commentaire est mort-né. »

    Si tu avais lu le texte en lien avec l’avertissement en haut à droite où on peut lire « À lire attentivement avant de laisser un commentaire ici. », tu saurais que je modère le premier commentaire de quiconque.

    Pour terminer, je n’accuse pas formellement Patrick Lagacé. Je ne suis pas un journaliste, je suis un blogueur, ça se passe dans la blogosphère.

    Pour l’instant, ce que je constate, c’est qu’il n’y a pas de réaction de Patrick Lagacé ni de Pascal-Pierre Bradette. À suivre.

    Lutopium, Gébé Tremblay, Enkidu,

    je ne vois pas lien avec La Presse, enfin, avec mon billet.

    Vincent et Violaine,

    le but de tout ça est de faire ressortir qu’on se fait peut-être niaiser.

    Cecile,

    mais de rien!

  18. Jean Vitchier dit :

    « les journalistes je les ai de travers dans l’cul »

    -Angèle Coutu (Le Party, 1990)

  19. lutopium dit :

    Patrick Lagacé = blogueur professionnel de cyberpresse = La Presse = Gesca = Power Corporation.

    On passe à autre chose?

  20. Martin dit :

    Renard, si alors tu ne crois pas que c’est Pat, pourquoi prétendre avoir « démasqué » dans Twitter… même en te laissant le bénéfice du doute sur l’importance du point d’interrogation que tu as mis, celui d’exclamation après « démasqué » laisse à penser que tu as levé le voile… sur quoi alors?

  21. Mon billet n’est pas au sujet de ça. Je ne fais pas du Patrick-Lagacé-bashing.

  22. Tu interprètes dans le sens que tu veux.

    « Démasqué » est avant le questionnement sur Patrick Lagacé. Pas le contraire. C’est PP Bradette que je démasque, mais on ne voit pas encore son vrai visage. Et c’est ce que j’aimerais savoir. C’est tout.

    Pointer Patrick Lagacé permet surtout d’avoir l’attention des gens. Mais je n’ai pas inventé le fait que mon commentaire ne passe pas.

    Tu devrais enlever ton costume de superhéros sauveur de Patrick Lagacé, il ne te va pas bien…

    J’ai juste hâte de savoir la vérité, et je ne souhaite pas du tout que ce soit Patrick Lagacé derrière tout ça, au contraire. Je l’aime bien, contrairement à d’autres commentateurs.

  23. Martin dit :

    La question n’est pas de sauver Pat, la question est d’aimer un peu de rigueur, de pas tripper fort sur la polémique pour la polémique, et je sais que c’est triste de s’abstenir de publier quand on manque de fait, que c’est plate de pas pouvoir en créer, en supposer, mais c’est là la rigueur. C’est moins payant en visiteurs mais c’est mieux pour la vérité. Si tu avais démasqué, tu saurais ce qui se trouve derrière, dans le cas actuel, tu n’as même pas l’ombre d’une preuve que Bradette est ou n’est pas ce qu’il prétend. Acceptes ce bout-là et sois au moins bon joueur.

    C’est inutile de continuer de prétendre que tu as une histoire que visiblement, tu ne peux compléter ni même prouver devoir commencer.

    Relis ton titre… sans fondement. Relis ton Tweet, sans fondement, regarde tes suppositions, sans fondement.

    Tout le reste que tu me prêtes est comme chaque fois où tu te sens heurté. J’y peux franchement rien.

  24. Enkidu dit :

    @ Renart

    En fait, je ne mentionnais La Presse qu’en réponse à Gébé. Son commentaire m’a fait penser au slogan pompeux de la Presse, j’en ai simplement profité pour faire de l’esprit là-dessus.

    Il reste qu’avec ceci

    Ce qu’il y a de sûr, c’est que ce présent billet où je soulève un foutu gros doute sur la connivence ou la participation de Patrick Lagacé au blogue Pataklow! fera beaucoup moins de vague que si mon commentaire était apparu.

    Tu mets pas mal en cause Pat L’agaçant (désolé, peux pas m’empêcher) dans cette histoire, d’où qu’on peut faire l’association avec La Presse…

    Je me demande d’ailleurs pourquoi tu fais ce genre d’insinuation, pour tout de suite nous dire que

    je soulève sa participation (directe ou indirecte) sans vraiment y croire… Mais les faits sont les faits. Je rapporte seulement ce que j’ai vécu.

    .

    C’est un peu comme si tu partais une rumeur, pour ensuite en nier le fondement. Il me semble qu’il aurait suffi de remarquer, comme tu l’as aussi fait, que le blogueur en question est un canular…

  25. Voilà bien résumé l’essentiel de mon propos… Heureusement que je te connais Renart, parce que venant d’un autre, j’aurais pensé que c’était fait pour la viralité, ou une provocation dans l’espoir d’être relayé. Comme on dit dans le milieu de la presse, c’est une non-histoire.

  26. la chèvre dit :

    Et si c’était une expérimentation qui pourrait mener à quelque chose d’intéressant?

    Le mensonge n’est pas toujours malsain, suffit de le manipuler avec soin, non?

  27. un gars dit :

    J’aime bien les questions.
    Il y en a des intéressantes ici, inédites pour moi.
    Quel est l’intéret d’un Lagacé d’écrire sous une fausse identité, il me semble bien occupé et bien gagner sa vie.
    L’inédit serait là pour moi. Je ne gaspillerais mes mots gratuitement lorsque je peux les facturer.
    Une recherche? L’inédit encore, serait-ce une nouvelle méthode d’enquete journalistique du genre caméra cachée?
    Un genre de JE virtuel, mais la quete d’enquete devrait etre brève, pour passer à un autre sujet, non?

    Je ne sais pas, reste que l’identité des gens sur internet importe. À la recherche de IP, à la recherche de tel indicateur. Se cacher, chercher. Curieusement, ca m’importe peu, je lis les mots et je me contente de ce que je devine derrière ces mots, de me tromper ou pas m’importe peu. Un canular? Je ne me sentirais pas trompé, ce que j’y aurai vu me semblait vrai et était ressenti comme dans un film.

    L’imposteur il est partout, pas juste dans le virtuel. La motivation derrière les mots, ca se devine je trouve meme en reflet sur un écran.

  28. Johny Cash dit :

    Pourquoi pas Jean-François Provençal des Appendices qui a fait ton Papa me Fourre? Ne nous avait-il pas averti qu’il était sur un « gros coup » lorsqu’on l’a démasqué? Sinon Franco Fiori en manque d’attention, ça serait cocasse.

    Bref, plus aucun doute du canular, reste à trouver qui est derrière.

  29. Enkidu,

    le nom de Patrick Lagacé est lié au « fait qu’il se soit retrouvé dans [sa] blogoliste au tout début de la création de son blogue, ce qui ne semble pas être dans [ses] habitudes… » et au fait que je me suis vu refusé le droit de publier mon commentaire compte-rendu de mes recherches et impressions à propos de Pascal-Pierre Bradette sur son blogue.

    « Tu ne ferais pas une petite expérience blogosphérique Pat? »

    Cette partie-là, c’est un clin d’oeil. Même Douce, quand je lui ai raconté la suite de l’histoire ce midi, m’a dit qu’elle avait eu le flash dernièrement que Patrick Lagacé pourrait être derrière ça… Est-ce que c’est une accusation pour autant? Non.

    Le Journal de Montréal est champion pour infiltrer des milieux dans le but de faire des reportages, quoi de plus facile que de se faire un blogue pour en faire un sur la blogosphère? J’ai la forte impression que Pataklow! sert à ça. C’est tout. Et je ne peux pas aller plus loin dans mon investigation, alors j’expose ce que j’ai trouvé, et mon opinion là-dessus. Et le déclencheur de tout ça, c’est bien sûr le fait de me faire censurer chez Pat Lagacé.

    « je soulève un foutu gros doute sur la connivence ou la participation de Patrick Lagacé au blogue Pataklow! »

    Il y a une grosse différence entre insinuation et doute. Je n’insinue pas, je dis directement que j’ai un doute.

    Ce que je pense vraiment, concernant Patrick Lagacé, c’est qu’il donne un coup de main à la personne derrière Pataklow! pour mousser sa popularité, question de lui donner du jus pour son reportage. Et ce qui est en train de se passer ici en est peut-être.

    La chèvre,

    « Et si c’était une expérimentation qui pourrait mener à quelque chose d’intéressant?

    Le mensonge n’est pas toujours malsain, suffit de le manipuler avec soin, non? »

    Sauf que là beaucoup des manipulés semblent le voir…

    Un gars,

    « Quel est l’intéret d’un Lagacé d’écrire sous une fausse identité, il me semble bien occupé et bien gagner sa vie. »

    si c’était lui, pour faire un reportage, pourquoi pas?

    « L’imposteur il est partout, pas juste dans le virtuel. La motivation derrière les mots, ca se devine je trouve meme en reflet sur un écran. »

    Tu as connu « Ton père me fourre »?

    Johny Cash,

    Franco Fiori, ça me surprendrait beaucoup!

  30. Enkidu dit :

    C’est vrai que c’est bizarre que Lagacé met un blogue aussi nul dans sa liste (car le blogue de Pataklow me semble effectivement plutôt mauvais)…

    Enfin, on finira bien par connaître la fin de l’histoire.

  31. un gars dit :

    Je n’avais pas lu ce truc.
    J’en reviens à l’impression d’inédit pour moi, le journalisme fouille des zones nouvelles, une nouvelle plate-forme, un nouveau monde.
    Je n’oeuvre pas là-dedans mais je voyais des liens qui me menaient à ces préoccupations sans trop saisir. Je comprends mieux les enjeux maintenant. Mais ca fait six pieds sous-terre ou six pieds devant. Comme un underground qui ne le sera plus encore bien bien longtemps. La transformation quoi!

  32. Tym Machine dit :

    Sortez le Febreeze, ça pue.

  33. Martin dit :

    Bon Renart j’arrête là… ma conclusion, pas demain la veille que les (certains) blogues vont pouvoir prétendre faire de l’information factuelle…

    Je te partageais il y a quelques temps que je sens les procès arriver pour la blogosphère, bon Dieu que ce genre de billet aura ouvert la voie.

  34. un gars dit :

    @Martin,
    Pourquoi poster en disant qu’on arrete là tout en continuant. Il suffisait d’arreter sans le dire. Si je quitte ce sujet ou meme ce blogue je le fais sans rien dire.
    Mon silence parlera.

  35. C’est très intéressant cette histoire.

    Ce journaliste pigiste est tellement professionnel que l’on est incapable de savoir où il publie et il a donné son appui à un chef cuisinier dans une course à la chefferie d’un parti politique.

    C’est difficile de ne pas prendre ça en riant.

    Patrick Lagacé, grand maître dans les accusations de fausses identité, ne revient pas sur le sujet. Il est surement allé fêté la St-Jean en Floride !!!

    Pour dire que c’est lui qui a révélé l’histoire du faux blog de Bixi.

    La blogosphère attend la suite avec appréhension.

  36. Mais la suite est impossible à prédire, malheureusement. En espérant que ce doute généralisé fasse ressortir le secret.

  37. Ah! lui, je le reconnaitrais d’entre mille!

  38. Aussi, en parcourant mon agrégateur, je suis retombé sur un billet récent de PP Bradette où il rentre dedans Patrice Lagacé, comme il l’appelle… Et ce n’est même pas une coquille, il répète la faute.

    Même pas besoin d’expliquer, c’est d’un humour… surtout qu’il termine son billet par : « Les plus allumés d’entre nous ne sont pas dupes. »

  39. Et je veux ajouter ici ma première mise à jour (pour ceux qui n’ont pas encore compris) :

    Je n’accuse pas formellement Patrick Lagacé d’être derrière Pataklow! comme certains semblent le penser. Ce ne sont que des questions!

  40. Mistral dit :

    Come on, guys. Renart, voyons donc. PatLag n’a rien à voir avec ça. J’ai pas vérifié, lui ai pas demandé, pas besoin de l’achaler ek des niaiseries. C’est pas lui, pour trois ou quatre bonnes raisons, et comme une seule suffit…

    Primo, il a pas le temps. Deuzio, il est contre l’anonymat sur le Web, il l’a écrit et il l’a dit et réitéré en masse, et c’est un honnête homme, un homme de principes très soucieux de l’exemple qu’il donne à son petit garçon, et jamais il ne ferait ce qui est suggéré ici. Tertio il n’écrit pas ainsi, si ça s’appelle écrire. Quatro ce blog attaque des blogs et des gens que PatLag aime bien.

    Come on, guys. Même Martineau ferait pas ça!

  41. Martin dit :

    Et voilà, je crois que la conclusion de toute cette histoire tient dans cette phrase d’un commentaire de Renart un peu plus haut:
    « Pointer Patrick Lagacé permet surtout d’avoir l’attention des gens. Mais je n’ai pas inventé le fait que mon commentaire ne passe pas. »

    Une question de hits quoi. Pas certain que j’aime la forme ni le fond sachant comment Google gère .

  42. Mistral,

    je ne veux pas y croire non plus. Je me demande juste pourquoi mon commentaire ne pouvait pas passer par trois fois sur son blogue et pourquoi il participe à faire connaître Pataklow!, comme je l’explique plus haut.

    Sinon, pour avoir fait le tour, je constate encore qu’il ne se passe rien de leur côté.

  43. Je viens d’enlever l’opportunité de répondre directement aux commentaires. C’est trop mélangeant à mon goût. Ce n’est pas clair quand tu veux répondre à quelqu’un qui a déjà reçu une réponse, tu apparais en deuxième, ce qui donne l’impression que tu réponds à la réponse et non au commentaire de base. Et puis ce n’est pas tout le monde qui l’utilise, d’autant plus mélangeant…

    Dorénavant, il faut indiquer à qui on s’adresse et surtout citer les bouts de commentaires auxquels on se réfère. Merci.

  44. un gars dit :

    renartleveille juin 25, 2009 à 13:45

    Je viens d’enlever l’opportunité de répondre directement aux commentaires. C’est trop mélangeant à mon goût. Ce n’est pas clair quand tu veux répondre à quelqu’un qui a déjà reçu une réponse, tu apparais en deuxième, ce qui donne l’impression que tu réponds à la réponse et non au commentaire de base. Et puis ce n’est pas tout le monde qui l’utilise, d’autant plus mélangeant…

    Dorénavant, il faut indiquer à qui on s’adresse et surtout citer les bouts de commentaires auxquels on se réfère. Merci.

    ****************************************

    Est ce bien cité? À qui est destiné ton message? La facon de citer n’est pas évidente. Je ne sais pas comment faire.

  45. Un gars,

    mettre le passage entre guillemet est suffisant. Et le mettre devant son commentaire pour qu’on sache de quoi on parle.

    En passant, est-ce que tu es le blogueur derrière Chronique d’un gars?

  46. Excellent commentaire Lutopium!

  47. En fait, deux excellents commentaires!

  48. un gars dit :

    @ Renart,
    Oui j’écris mes aneries sous ce nom dans cette chronique là.
    Mais si je comprends bien il n’y a pas de facon technologique de citer .

  49. Bravo Renart d’avoir déterré le Timisoara des scoops. Personnellement, je n’ai rien contre les canulars, le probleme est de dire « je vous ai eu » au bon moment. La vitesse de réaction n’étant pas la même sur les blogues comme le vôtre ou les « 7 du Québec que sur les blogues cyberpresse, attention m toutefois de ne pas gâter les attrapes en riant trop vite… Attendons de voir la réaction de PL avant de juger.

    Pierre JC Allard

  50. Patrick Lagacé relaie un message de Pascal-Pierre sur son blogue sans faire de vérification alors qu’il accuse Renart de ne pas vérifier ce qu’il dit :

    «Ajout : Message de « Pascal-Pierre Fradette » : ce billet qui égratignait un cancéreux de 13 ans ? Le jeune n’existe pas…»

    Ça sent mauvais pour vrai. Gros canular… Nous prennent pour des cons.

  51. Et P. Lagacé n’a pas vérifié son affirmation en indiquant sur son blogue «un collègue qui blogue couvre de honte la profession […]». Il a gobé tout rond qu’il était journaliste, contrairement au premier blogueur venu. Ou il est de connivence, ce qui est plus probable, vu que habituellement P. Lagacé fait mieux son travail et vu les arguments soulevés par Renart. Sinon, il n’est pas placé pour donner des leçons. Je ne suis pas complotiste, mais ça sent mauvais chez P. Lagacé…

    http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/?p=70723098

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *