Opinion-minute : la sortie du ministre Pierre Moreau

La pétition internet de 247 379 signatures réclamant la démission de Jean Charest a été déposée ce matin à l’Assemblée nationale. Et à en croire Pierre Moreau, ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques, c’est la dernière fois qu’une telle pétition sera hébergée sur le site de l’Assemblée nationale.

Pierre Moreau aurait simplement dû ne pas commenter. Même si pour « être valide, une pétition doit traiter de sujets qui entrent dans la juridiction des parlementaires », cette sortie est un amplificateur efficace de l’impression générale comme quoi le PLQ se fout complètement de l’opinion publique.

On pourrait même appeler ça la cerise sur le sundae.

*

*

*

*

*

*

*

Ce contenu a été publié dans opinions, politique, Québec, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Opinion-minute : la sortie du ministre Pierre Moreau

  1. reblochon dit :

    « Pour être valide, une pétition doit traiter de sujets qui entrent dans la juridiction des parlementaires, »

    Les parlementaires ont le pouvoir de virer Charest … déjà en retirant leur confiance au gouvernement et donc en déclenchant des élections et l’obligeant donc de se représenter devant l’électorat.

    Pierre Moreau [auto-censure] raconte n’importe quoi.

  2. gillac dit :

    Il avait juste besoin de faire sentir sa présence comme un ado en manque d’attention. Mais le fait demeure que le geste de signer une pétition via internet manque disons…de vigueur et qu’il faudra bien un jour montrer plus d,engagement envers notre insatisfaction collective.

  3. Moi, je prie pour que le Québec voit, enfin, la raison et se dote du recall!!!

  4. « « être valide, une pétition doit traiter de sujets qui entrent dans la juridiction des parlementaires » »

    C’est faux, les parlementaires peuvent virer eux-mêmes Jean Charest s’ils le désirent. C’est donc un sujet qui entre dans la juridiction des parlementaires.

  5. reblochon dit :

    Il y a eu une mise à jour de l’article :

    « Pour être valide, une pétition doit traiter de sujets qui entrent dans la juridiction des parlementaires, soutient-il. « Il n’est pas dans la juridiction de l’Assemblée nationale d’obtenir la démission d’un ministre. Il y a une procédure pour cela, et elle nécessite que des élus soient impliqués. » »

    « Au Québec, un député peut être réprimandé, mis à l’amende, suspendu sans indemnité et même destitué par l’Assemblée nationale. Mais cette procédure doit être déclenchée par un grief déposé par un député, et non par une pétition. »

    Donc l’assemblée nationale peut très bien faire ce que demande cette pétition Moreau était dans le champ.

  6. Gillac,

    « Mais le fait demeure que le geste de signer une pétition via internet manque disons…de vigueur et qu’il faudra bien un jour montrer plus d,engagement envers notre insatisfaction collective. »

    on fait comme les Tunisiens et les Égyptiens alors?

    Reblochon et David,

    il semble que toute cette question concerne l’interprétation fautive d’un ministre qui devrait s’y connaître autrement mieux que nous…

    « Nous sommes prêts » qu’ils disaient…

  7. gillac dit :

    Je me suis davantage senti engagé lorsque j’ai marché sur René Lévesque contre la guerre en Iraq par une très froide journé d’hiver que par les quelques frappes sur mon clavier dordinateur…

  8. the Ubbergeek dit :

    Et aussi, pour être franc même si ca me fais suer, une iPétition ne vaut rien, méthodologiquement parlant;

    1. Échantilon petit et probableement biaisé, internautes et tout.

    2. Plus grave, c’est quelque chose qui pourrait être aisément truqué; bots de vote, altération par hacking de la boite de donnés, des trolls qui envahissent la pétition, etc…

    Je peus pas blamer Charest et ses fans de la dénigrer completement…

  9. Gillac.

    personnellement, je ne me suis jamais aussi senti engagé que depuis que je m’investis dans cet espace. Pour avoir parlé voilà pas si longtemps avec une femme qui s’occupait des fils de presse pour le gouvernement (qui m’a dit que la parole citoyenne avait un poids appréciable), je me dis que j’ai bien fait d’écrire et de publier ici au lieu de me les geler… 😉

    The Ubergeek,

    ce qui est quand même bien avec cette pétition, c’est que, malgré ses défauts, elle s’accompagne d’un ras-le-bol quasi général qui lui ne ment pas. Cette pétition n’est qu’une partie d’un tout.

    Dénigrer cette pétition devient alors un moyen facile pour les libéraux de faire comme s’ils ne perdaient pas la face…

    C’est bien ce que j’ai essayé de faire ressortir avec mon humble billet.

  10. Pierre Moreau sait très bien ce dont il est question, il fait semblant d’ignorer.

  11. the Ubbergeek dit :

    Oui, je ne dit pas non plus qu’un iPétition est mauvaise en soi complètement – si on pouvait avoir un systême plus blindé et sûr que le Pentagone, on serait en bateau, si on peut dire.
    ca reste un signe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *