Opinion-minute : démission au PQ

 

Toujours surtout stratégiquement. Je voyais sérieusement Pierre Curzi comme un futur chef du PQ. S’il fallait absolument qu’une femme en soit la chef, je voyais d’un vraiment très meilleur oeil Louise Beaudoin…

Cette histoire, c’est en quelque sorte de la pornographie pour John James Charest.

 

(Image trouvée via le compte de jue_c)

Ce contenu a été publié dans opinions, politique, Québec, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Opinion-minute : démission au PQ

  1. Attention, la vague l’Égo s’en vient! 🙁

  2. Il n’y a aucun chef crédible au sein du PCul. Tout de même bravo aux démissionnaires qui ont compris que le PCul se tirait dans le pied!

  3. Je voterais encore pour Louise comme indépendante! Mais batince que ça va mal dans ce parti qui était supposé en être un d’idéologie…

  4. gillac dit :

    Je sais bien que la notion de sauveur, de leader charismatique donne des boutons à plusieurs. mais il reste que les grands changements dans l’histoire du monde, bons ou mauvais, ont été pilotéspar de grands meneurs qui savent être les porte-voix du peuple. Le fond du problème est que la politique est de plus en plus un jeu de pouvoirs mené par des professionnels en marketing d’images et où le plus retors gagne le plus souvent. Au Portugal, on vient de donner le pouvoir à la droite qui va assurément sacrifier le peuple au profit du financier…avec 42% d’abstention. Nous vivons sur la même planète qu’eux…

  5. gillac dit :

    Je suis sidéré d’entendre madame Marois reférer aux 93% d’appuis reçus au sein de son parti et aux agendas cachés des démissionnaires. Comme chef du PQ, je préfererais avoir 53% d’appuis au sein de la population, ce qui est loin d’être son cas.

  6. reblochon dit :

    Le problème n’a jamais été Marois, mais l’entourage d’apparatchiks qui la conseillent.

  7. L'ambidextre dit :

    Bonjour

    Je m’excuse à l’avance de spammer ainsi le site du Renart, mais je voulais simplement vous signaler la naissance d’un nouveau blogue politique.

    http://ambidextre.org/

    Il s’agit d’un espace qui publie des textes de droite et de gauche modérée.

    Vous êtes tous les bienvenus.

  8. En fait, le problème revient à tout relier à l’indépendance, peu importent les préoccupations idéologiques. Parfois, la coupe est pleine – j’imagine que Curzi, Beaudoin et Lapointe n’avaient pas envie de se prostituer pour PKP et Labeaume.

    Ce qui est au demeurant un choix idéologique tout à fait acceptable aussi. Si Marois n’est pas capable d’abandonner la ligne de parti lorsque ses choix moraux (voir, légaux) sont si discutables, elle mérite bien de se faire abandonner, député par député.

  9. David Gendron,

    « Attention, la vague l’Égo s’en vient! »

    la situation actuelle revient à lui mettre un tapis rouge sous les pieds…

    Le Détracteur,

    je ne crois pas que ça puisse plus mal aller… Mais bon, d’habitude, quand on est au fond du baril, il y a de bonnes chances que ça remonte!

    Gillac,

    « Je sais bien que la notion de sauveur, de leader charismatique donne des boutons à plusieurs »

    à qui? Je ne vois pas.

    « Au Portugal, on vient de donner le pouvoir à la droite qui va assurément sacrifier le peuple au profit du financier…avec 42% d’abstention. Nous vivons sur la même planète qu’eux… »

    En effet…

    Reblochon,

    « Le problème n’a jamais été Marois, mais l’entourage d’apparatchiks qui la conseillent. »

    il reste qu’elle a un problème d’image, entre autres…

    L’ambidextre,

    au contraire, merci pour l’info. Ce n’est pas pour vanter un site porno, quand même!

    😉

    Patrick Lévesque,

    je me demande, si elle avait choisi de faire le contraire, y aurait-il eu d’autres démissions?

  10. reblochon dit :

    C’est plus profond qu’un simple problème d’image.

    Pour te décrire ce qui se passe vu par un militant bien placé et bien au courant :

    « Je serais plus calme si je m’étais retiré, mais ça fait six ans que je vois, de l’intérieur, fonctionner les rouages du déni, du mépris et de l’autorité aveugle. Et on ose encore en conférence de presse dire cet après-midi que cette « méthode », que ce « leadership » nous apporte aux portes du pouvoir ! Combien de temps nous présentera-t-on encore les silences, les loyautés des uns et des autres envers le parti, comme autant de cautions ? C’est bien parce qu’on nous prend en otage, « à prendre ou à laisser », que plusieurs sont contraints d’accepter. Encore aujourd’hui: « C’est ma méthode, ou alors vous aider Jean Charest. » Non, la prise d’otage tire à sa fin. » F.L

    Et non Legault ne l’aura peut-être pas facile. Il y a plusieurs scénarios possibles :

    – charest voyant là une opportunité déclenche les élections trop rapidement pour que Legault crée son parti
    – les dissidents créent un nouveau parti et coupent l’herbe sous les pieds de Legault
    – les dissidents obtiennent ce qu’ils veulent et retournent au PQ.
    etc.

  11. gillac dit :

    En fin de semaine, le hasard m’a amené dans une soirée hommage réunissant plusieurs ténors du PQ. J’ai alors réalisé qu’il y avait 2 Parti québécois, fort distinct l’un de l,autre. Le premier est convaincu que l’indépendance est à portée de main, que les apuis à celle-ci sont en augmentation et que la prise de pouvoir au provincial ne doit pas être le but poursuivi. Le second a une pensée plus étapiste et voit la prise de pouvoir à Québec comme une figure imposée, que surtout on ne doit pas perdre un 3eme référendum. Le 93% était donc une illusion d’optique. Pour l’un, le fruit est mûr, pour l’autre il ne l’est pas encore. Quels sont les maraîchers les plus compétents et réalistes?

  12. Reblochon,

    tout ce que je dis, quand même, c’est qu’elle ne passe pas bien dans la population… Et ce qui se passe en ce moment n’aide pas du tout son cas!

  13. Pour mes archives :

    « La crise au PQ, c’est comme du démaquillant pour Pauline Marois. »

    http://twitter.com/renartleveille/statuses/78136657580277760

  14. the Ubbergeek dit :

    J’aimerais bien que un ou deux se joignent à Québec Solidaire, me semble qu’ils seraient pas trop en désaccord idéologiques. Sauf peut-être la femme de Parizeau.

  15. @Renart: ça dépend. Faire le contraire dans le sens de voter contre, certainement. Faire le contraire dans le sens de ne pas imposer la ligne de parti, probablement pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *