Niqab

À ce sujet :

Le Détracteur Constructif – Tolérance et acceptations

Mathieu Bock-Côté – Tolérer l’intolérable

Le TViste – Niqab non, Hijab oui: l’insoutenable contradiction.

Martin Petit – Le Niqab…il y a des calisses de limites

Josée Legault – Qui est derrière ce niqab?

Daniel Lalonde – Une enfant à qui l’on permet de prendre un biscuit de plus et qui veut la boite en entier…

Patrick Lagacé – Niqab, accommodement : pousse, mais pousse égal !

Ce contenu a été publié dans art, Caricature, religion, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Niqab

  1. Savignac dit :

    Je l’aime cette illustration. Tant de lumière sur le sujet … un zoom sur presque rien. Malheureusement l’exception s’impose en règle quand la place médiatique se libère. Point de Niqab durant les Olympiques, durant H1N1, durant Haïti… on peut pas être partout… malheureusement les médias ont horreur du vide.

    À l’échelle d’une nation, 1 c’est 0. Il s’agit là, encore, d’un non-événement.

    J’avais écrit quelques lignes il y a plusieurs mois, une autre perspective sur ce fichu fichu…
    http://savignac.wordpress.com/2009/10/27/le-cul-de-julie-le-foulard-de-djamila/

  2. gillac dit :

    Je ne comprend toujours pas pourquoi les gouvernements acceptent de jouer sur le terrain des religions qui est un champs de mines. Il n’a qu’à s’en tenir à une règle fort simple: pour recevoir un service de l’état il faut que le demandeur soit aisément identifiable, ce qui exclut de facto le port d’une cagoule de voleur de banque, d’un masque d’Halloween et de tout autre artifice cachant le visage de l’usager d’un service public. Si j’étais banquier, j’aurais le même règlement et je ne mentionnerais pas les mots nigab ou burqa car c’est faire le jeu des intégristes.

  3. le TViste dit :

    Ton talent de caricaturiste est toujours apprécié !

    Je sais que ça va sonner égocentrique mais malheureusement je n’ai pas le talent pour faire le dessin, alors je lance l’idée si jamais tu veux le faire: moi j’aurais dessiné une énorme Niqab dans laquelle on pourrait voir à l’intérieur et on verrait 5 intégristes musulmans qui contrôleraient les yeux et les mains comme une marionnette et qui discuteraient entre eux à savoir si oui ou non ils porteraient plainte à la commission des droits de la personne.

  4. Superbe dessin, comme toujours. J’adore! Merci pour la plogue 😉

  5. renartleveille dit :

    Merci pour vos bons mots!

    Savignac,

    tu penses donc que l’histoire aurait pu sortir pendant les olympiques, mais qu’on a attendu pour la diffuser?

    Ça me rend perplexe…

    Gillac,

    en effet, il y a encore un trop grand flou qui a nécessité que le gouvernement s’en mêle, parce que c’était une patate trop chaude… Comme on dit : vaut mieux prévenir que guérir…

    Le TViste ,

    c’est une bonne idée, mais ça me semble assez difficile à réaliser, même impossible, étant donné qu’il faudrait plusieurs points de vue : de l’extérieur pour comprendre que c’est un niqab et de l’intérieur. Mais, on ne sait jamais, je pourrais m’en influencer pour pondre quelque chose d’un peu différent.

    Le Détracteur,

    mais de rien mon cher!

  6. le TViste dit :

    @renart

    Ouais, ça c’est la job de l’artiste que je ne saurais faire, mais jme disais qu’avec des yeux robotiques on aurait peut-être même pas besoin de voir l’intérieur, on comprendrait que c’est une machine, et des bulles de dialogues viendraient de sous la robe ou d’une petite craque dans la robe on pourrait voir une ou 2 têtes sortir… sinon 2 encadrés, l’un montrant l’extérieur, l’autre montrant exactement la même image mais avec la robe seulement en contour et background, en voyant la machine à l’intérieur.

  7. Savignac dit :

    @Renart

    Je ne sais pas s’il y a eu de la rétention, non je pense juste que si la nouvelle était sortie en plein Haïti ou en pleine Joanystérie, elle aurait eu un poids tout autre à coup sûr. C’est ce vide d’information qui laisse la place à toute cette histoire, et je trouve cela malsain parce qu’il ne s’agit que d’un fait ordinaire, représentatif de rien.

    L’étranger, érigé en monstre (au sens latin, celui que l’on montre du doigt) et en menace, c’est malheureusement le réflexe animal de notre société.

  8. renartleveille dit :

    Le TViste,

    ah! oui, des yeux robotiques, pas fou!

    Je garde ça en tête. Hé hé!

    Mon emploi du temps va être assez chargé dans la prochaine semaine, mais on ne sait jamais… Et puis c’est un sujet qui risque de revenir souvent…

    Savignac,

    si la problématique résidait seulement en un problème de perception, je serais d’accord. Mais il y a une grande différence par exemple entre quelqu’un qui met un masque parce qu’il est défiguré et une femme qui s’accoutre d’une burqa… Sans parler des problèmes au niveau éducatif, puisque c’est surtout de ça qu’il s’agit.

  9. Savignac dit :

    @Renart

    Ça ne devrait relever que du règlement intérieur et pas faire le chiard qu’on en fait. Anecdotique et toxique.

  10. renartleveille dit :

    Savignac,

    « règlement intérieur »

    tu parles d’un règlement dans le cégep en tant que tel?

    Si oui, le chiard vient justement du fait que ça ait demandé une décision du gouvernement, ce qui démontre bien que cette question sociétale n’est pas réglée. Et avec la plainte de la dame, ça en rajoute…

    Donc, peut-être toxique (pour ce qui est du débat que ça provoque), mais sûrement pas anecdotique. En tout cas, on n’a pas la même définition de l’anecdotique alors!

  11. Savignac dit :

    Je maintiens que c’est anecdotique, ou en tout cas que ça devrait l’être. Si nous ne vivions pas avec des peurs infondées (le monstre), nous réaliserions que ce n’est qu’un événement isolé, comme plein d’autres surviennent chaque jour, sans conséquence. Oui le règlement intérieur de l’établissement doit être suffisant, comme il l’est quand au gym on exige le soulier de sport, sans appeler un ministre. Nous observons clairement un manque de maturité et une frilosité de notre société, qui ne nous rend guère honneur..

  12. renartleveille dit :

    « Oui le règlement intérieur de l’établissement doit être suffisant »

    visiblement, il ne l’est pas encore suffisamment et c’est ça le fond de la nouvelle!

    Il ne faut pas confondre cette histoire avec celle de la cabane à sucre…

  13. martine_h dit :

    Oui ce dessin est superbe mais je croirais que dans certains cas c’est vraiment la femme qui décide de son sort.

    Ici, au Québec, nous avons encore quelques soeurs cloîtrées qui vivent, selon moi, dans une forme d’ignorance, quand même temps, si je me mets à leur place, elles doivent chercher à s’abstraire de la société. Elles sont, d’une certaine manière et pour certaines raisons, en marge et elles virent de cette manière.
    Il se peut que cela soit le même phénomène qui se reproduit sur la musulmane qui ressent le besoin de se refermer face aux autres, dérivant ainsi vers un Dieu tout puissant qui la transforme en ces genres d’épouventails.

  14. renartleveille dit :

    Martine,

    je pense qu’on peut laisser les gens à leurs problèmes personnels, surtout s’ils ne demandent pas d’aide… La problématique réside dans le rapport aux autres.

    Le TViste,

    comme tu pourras le voir, j’ai commis une nouvelle caricature. J’ai eu ce flash plus tôt et ça ne me demandait pas beaucoup de temps pour la réaliser. Donc, si tu peux comprendre, le plus gros défi de ton idée est surtout que ça me prendrait des heures et des heures de travail…

  15. Martine dit :

    C’est vrai que cela implique le rapport avec les autres en société mais je me sens toujours concernée par l’ignorance (et plus dans les cas mentionnés auparavant, peut-être à cause que je suis une fille), et ce, même si les personnes en question ne demandent jamais d’aide. Selon moi, ces problèmes personnels renvoyent justement à des problèmes d’ordre socials, tel que l’emprise de la religion chez certains pays du tiers monde. C’est ainsi que je le vois mais je peux très bien être hors sujet.

  16. Bertrand dit :

    Pour l’image : Wow! De multiples sens; les bras d’homme, l’oeil amoureux de la caméra, l’emprisonnement des mains, la bouche muselée, être au centre de l’attention médiatique… en se cachant. Re-Wow!

    Pour le fonds : j’ai commis une analyse qui assimile le niqab à une dépendance, dans le cas spécifique de l’étudiante du cégep St-Laurent. Le problème étant moins de porter le niqab que ne plus arriver à s’en passer lorsqu’il est nuisible à la personne qui le porte, comme un malade cardiaque n »arrive pas à se priver de sa cigarette.

    Quand le «rapport aux autres» (pour reprendre les mots de Renard) exige le retrait du niqab, ce qui est manifestement le cas, la niqabo-dépendance rend la personne dysfonctionnelle en société.

    http://fondantsmentaux.blogspot.com/2010/03/niqabo-dependance.html

    Je n’ai pas encore trouvé un point de vue près du mien. Si vous en trouvez un, j’aimerais bien en être informé.

  17. martine dit :

    @Bertrand

    Comme je n’ai pas été capable de vous envoyer une message sur votre blogue:

    Une dépendance cache un problème. Combien de personnes au Québec, qui vivent en marge, qui ressentent un grand besoin de se refermer face aux autres, porteraient le Niq ou la Burq si cette province était de culture musulmane?
    Comme je l’ai mentionné, ici aussi, nous avons nos « cloîtrées ». Voilà pourquoi que j’hésite à dire que le port d’une Burqua en 2010, spécialement en Occident, relève constamment d’un problème culturel ou religieux.

  18. renartleveille dit :

    Martine,

    il faudrait que nos contrées soient un havre de paix pour ceux qui en ont assez de l’emprise de la religion dans leurs pays. C’est pour ça, je crois, que le port du niqab et de la burqa est si incroyable ici…

    Bertrand,

    toute religion me semble une dépendance… mais je sais que mon opinion est fortement dirigée par mon athéisme.

    Merci pour les bons mots par rapport à mon dessin!

  19. martine_h dit :

    @Renart
    Si incroyable, mais en même temps (et par chance) si rare.

    Il faudrait faire le procès de toutes les religions dans ce bas monde. Peser le pour et le contre. En 2010, c’est déplorable et surprenant comme les dogmes religieux demeurent encore intouchables…Et pourtant je ne suis pas athée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *