Les libéraux ont une peur bleue…

liberaux Couillard referendum

Montage photo : Guillaume Martin

Visiblement, les tirs nourris des derniers jours en direction de l’intégrité de Philippe Couillard ont porté leurs fruits et les libéraux ont maintenant une peur bleue…

Ce matin, à 5h, Le Soleil (Gesca – La Presse) a fait paraitre une information complètement ridicule concernant la préparation d’un référendum par le DGEQ dès l’élection majoritaire du PQ. C’est un coup du porte-parole du DGEQ, Denis Dion, que Jacques Drouin a démenti beaucoup plus tard (un autre article est paru à ce sujet sur le même journal à 10h31).

Dans l’optique où je pense, pas juste à la blague, que La Presse devrait compter comme une dépense électorale, cette histoire rentre carrément dans le moule. À partir du moment où on « lance une balloune » comme celle-là, on a beau remettre les pendules à l’heure ensuite, le mal est fait, l’information se promène et va toucher là où ça compte. D’ailleurs, on remarque que l’article n’a pas été mis à jour pour faire mention du démenti du DGE…

Pour le moins, voilà qui donne des munitions à Philippe Couillard qui se cache derrière l’épouvantail référendaire pour faire oublier ses histoires d’argent déposé dans un paradis fiscal.

Quelle chance, comme le hasard fait bien les choses!

Ajout :

Au sujet de la déclaration du porte-parole du DGE, Richard LeHir va jusqu’à dire que cela pourrait justifier l’annulation du scrutin :

http://www.vigile.net/Le-DGEQ-doit-demissionner

Ce contenu a été publié dans opinions, politique, Québec, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.