Le Québec pris au piège

Ça ne s’invente pas. Un parti qui se paye de la publicité électorale (trompeuse en plus) à même nos poches. Des partis de l’opposition qui se la jouent partisans alors que le contexte commande Lire le billet sur Le Globe…

Ce contenu a été publié dans Actualités, opinions, politique, Québec, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.