La tyrannophobie

 

À la suite de mon billet de la semaine dernière au sujet (entre autres) du registre des armes à feu, certaines personnes ont argumenté en défaveur de ce registre avec l’idée de la possible menace d’un gouvernement tyrannique. Comme quoi le registre est une manière pour le gouvernement d’avoir le contrôle sur les armes à feu sur le territoire. Comme quoi s’il lui prend le goût de se radicaliser au point de provoquer le peuple à prendre les armes, le gouvernement aurait les moyens de l’empêcher. Ce qui est une autre manière d’expliquer ce qui sous-tend le deuxième amendement de la Constitution de États-Unis :

La codification du droit de porter des armes dans le Bill of Rights fut influencé par la peur que le gouvernement fédéral pourrait désarmer le peuple afin d’imposer des règles par l’intermédiaire d’une armée de métier ou d’une milice, puisque l’histoire avait montré la façon dont les tyrans éliminaient la résistance en retirant les armes au peuple et en rendant illégal le fait d’en conserver afin de supprimer les opposants politiques.

Force est de constater que, comme beaucoup de lois, cela a mal vieilli. Ou plutôt, mal évolué. Nous ne sommes plus, au Canada ni aux États-Unis, dans des sociétés où le risque de se retrouver avec un dictateur dans le sens propre du terme est très élevé. Je vois peut-être la vie trop en couleur, mais notre vie est douce, comparée à certains pays où la démocratie n’est pas loin d’être utopique. Et puis, si nous pouvons sans trop de mal comparer nos dirigeants à des dictateurs, les armes qu’ils utilisent sont légères comme des cauchemars… Avec bien sûr quelques fiers-à-bras pour empêcher des journalistes de poser des questions embarrassantes.

Mais pour revenir en soi au registre des armes à feu, même dans l’optique d’une hypothétique tyrannie du gouvernement, je me demande s’il empêcherait quoi que ce soit : c’est à dire empêcher un soulèvement armé du peuple s’il fallait légitimement que cela se rende jusque-là. À ce que je sache, il est toujours possible de se procurer des armes sur le marché noir et j’ose espérer qu’un gouvernement tyrannique n’irait pas jusqu’à enlever tout l’argent disponible des citoyens pour les empêcher de s’en acheter… Encore, le registre des armes à feu n’empêche aucunement quiconque de se procurer une arme, s’il est dans son droit d’en posséder une, selon les lois et règlements (et, personnellement, je vois plus de dangers à ce que tous puissent se procurer une arme facilement qu’à continuer de tenir un registre avec le supposé risque de tyrannie gouvernementale). Encore plus, même si le registre permet de savoir où toutes les armes se trouvent, il faudra quand même aller les confisquer, ce qui n’est pas une mince affaire… Où est le problème alors?

À mon sens, cet argumentaire tyrannophobique ne tient pas la route parce qu’il réduit une problématique technique à un point philosophique pour le peu archaïque. Quand on entendra parler de cas de désarmement de citoyens sans fondements, ou que les lois changeront dans ce sens, je regarderai cet argumentaire avec un peu plus de sérieux.

Et puis, c’est quand même Stephen Harper qui veut couper le registre, et ce n’est sûrement pas pour empêcher la tyrannie du gouvernement, et ni pour cette raison que les états-uniens pro armes à feu militent…

La tyrannophobie est dans le fin fond une forme d’hypocrisie. Peut-être inconsciente.

Bang! Bang!

(Photo : upicks)

Ce contenu a été publié dans Canada, Histoire, opinions, politique, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à La tyrannophobie

  1. reblochon dit :

    Han, t’as pas pris la plus drôle pour commenter ton blogue. Attends, je dois avoir ça dans mes archives …

    http://uppix.net/9/1/5/bcd3c9d9af5dd43f35f74f8bd899e.jpg

    (j’ai toute une collection sur le sujet)

  2. reblochon dit :

    Sinon tu me fais penser à un argument que j’entends souvent contre la peine de mort :

    – si vous remettez la peine de mort et qu’un gouvernement totalitaire prend le pouvoir, qui vous dit qu’ils ne vont pas se servir de cela pour éliminer des opposants politiques et ce sera même peut-être toi !

    Et aussi pour le débat sur l’euthanasie… même propos. Comme quoi y a des discours qu’on peut recycler. Les tyrans ont le dos large.

  3. Machiavel disait, dans le Prince, qu’armer le peuple était la meilleure manière de le manipuler. Quand tu lèves une arme en direction du tyran, tu auras toujours dix crétins qui en pointeront une vers toi pour le défendre.

    Les armes doivent disparaître, pas être contrôlées.

  4. Je suis contre la peine de mort simplement parce qu’il s’agit d’un crime crapuleux, peu importe que ce soit contre un crotté criminel, un innocent déclaré coupable ou un opposant politique.

    Et en effet, les armes doivent disparaître, je suis d’accord avec le Mouton Marron là-dessus. Mais la gau-gauche étatiste souhaite que les armes soient sous le contrôle total de la police, des militaro-terroristes et des criminels, ce qui n’a aucun sens!

  5. Par contre, là où je n’approuve pas le discours des autres anti-registre (i.e. les CONservateurs), c’est que ce sont justement ces crisses de drouatistes étatistes pseudo-défenseurs de la liberté individuelle qui souhaitent le plus que le gouvernemaman soit encore plus tyrannique que présentement!

  6. the Ubbergeek dit :

    Ca l’a du sens que les armes appartienent seulement aux poulets et à l’appareil étarmé. Vaut mieux des gens sous l’oeuil du peuple et de l’état…

    Armer le peuple, c’est aussi armer des fanatiques radicaux sans controle aussi, possiblement…

    @David
    Vous oubliez la droite qui est hardcore fan de l’AUTRE opresseur, bien plus dangereux en théorie; le Marché.

  7. Vous devriez dire « capitalisme », plutôt.

  8. Le gouvernement va toujours avoir des tanks, des avions, des canons, des navires et sous-marins qui tirent des missiles… c’est drôle, les drettistes et libertariens n’y pensent jamais.

    À part les vrais collectionneurs, les gens qui pratiquent le tir et les chasseurs, pourquoi avoir une arme?

    Le coût et le temps nécessaire sont dérisoires. On enregistre bien son chien…

    Soixante pour cent des gens qui sont tués dans un cambriolage le sont avec leur propre arme.

    Utiliser le Deuxième Amendement pour justifier la possession d’armes par les citoyens est vraiment ridicule.

    Il n’y a qu’à voir ce qui se passait en Libye. Même en pillant les casernes, les rebelles étaient encore de force inférieure contre les vieux Migs de Khadafi.

  9. Reblochon,

    ton image, c’est tellement une démonstration de « catastrophisme »…

    Le monde étant un gros piège où on passe sa vie à s’en sauver. En tout cas, c’est plus vrai aux États-Unis, et ça tombe qu’il y a plus d’armes qu’ici… Causalité?

    Mouton Marron,

    on a tout à fait une preuve de ça avec les incidents du côté des pays arabes et africains.

    David Gendron,

    bien d’accord aussi pour la disparition des armes, mais il faut quand même un ordre là-dedans : une police qui va interpeller avec un gourdin un bandit qui a une arme de poing, ça serait plutôt ridicule. Faudrait alors réussir à anéantir le marché noir… Gros contrat!

    femme_et_Verte,

    je suis pas mal d’accord, bien sûr.

    « Il n’y a qu’à voir ce qui se passait en Libye. Même en pillant les casernes, les rebelles étaient encore de force inférieure contre les vieux Migs de Khadafi. »

    Il faut quand même admettre que ça, c’est un argument en faveur du droit des citoyens de posséder des armes…

  10. « bien d’accord aussi pour la disparition des armes, mais il faut quand même un ordre là-dedans : une police qui va interpeller avec un gourdin un bandit qui a une arme de poing, ça serait plutôt ridicule. Faudrait alors réussir à anéantir le marché noir… Gros contrat! »

    C’est pour cette raison, entre autres, que je suis contre le registre présentement.

  11. Mouammar Kadhafi, Adolf Hitler, Joseph Staline, Mao Tsé-Toung, Pol-Pot, Idi Amin Dada, etc. ont tous, je dis bien TOUS, mis en place un contrôle des armes à feu, dans leur pays, peu de temps après leur arrivée au pouvoir, afin de mieux contrôler leur propre peuple, car ils savaient qu’un peuple qui est armé offre plus de résistance, contre la tyrannie, qu’un peuple qui est désarmé!!!

    Plusieurs victimes de génocides n’ont pas pu se défendre, adéquatement, avec les moyens qui étaient nécessaires, pour se défendre eux-mêmes, que ce soit:

    1) les 1,5 million d’Arméniens qui ont été exterminés, de 1915 à 1917, à cause du contrôle des armes à feu que la Turquie avait mis en place, en 1911 ;

    2) les 20 millions de dissidents soviétiques qui ont été exterminés, de 1929 à 1953, à cause du contrôle des armes à feu qui avait été mis en place, par l’URSS, en 1929 ;

    3) les 20 millions de dissidents chinois qui ont été exterminés, de 1948 à 1952, à cause du contrôle des armes à feu qui avait été mis en place, par la Chine, en 1935 ;

    4) les millions de Juifs allemands qui ont été exterminés, de 1939 à 1945, à cause du contrôle des armes à feu qui avait été mis en place, par l’Allemagne, en 1938 ;

    5) le million de personnes qui étaient «éduqués» qui ont été exterminés, de 1975 à 1977, à cause du contrôle des armes à feu qui avait été mis en place, par le Cambodge, en 1956 ;

    6) les 100 000 Indiens qui ont été exterminés, de 1964 à 1981, à cause du contrôle des armes à feu qui avait été mis en place, par le Guatemala, en 1964 ;

    7) les 300 000 chrétiens qui ont été exterminés, de 1971 à 1979, à cause du contrôle des armes à feu qui avait été mis en place, par l’Ouganda, en 1970!!!

    Le nombre de personnes qui furent interceptées et qui furent exterminées, durant le XXe siècle, à cause des lois sur le contrôle des armes à feu, s’élève à, environ, 56 millions!!!

    http://www.chuckhawks.com/downside_gun_control.htm

    L’enregistrement des armes à feu est le prélude à leur confiscation pure et simple, ce qui est, exactement, la même recette que les pires dictateurs de ce monde ont utilisé, pour asservir leur peuple et pour exterminer leurs opposants politiques ou, encore, ceux qui n’était pas du «bon» groupe ethnique ou de la «bonne» religion, comme nous l’avons vu, plus haut!!!

  12. En fait, la tyrannophobie est une réaction qui est, tout à fait, normale, chez n’importe quelle personne qui est, normalement, constituée!!! Je ne connais personne qui souhaite vivre dans une tyrannie à la Kadhafi!!!

    Ce que je ne comprends pas, c’est comment des démocrates (je prends pour acquis, jusqu’à la preuve du contraire, que la majorité des pro-Registre des armes à feu sont des démocrates) peuvent appuyer un élément qui a été fondamental, dans la mise en place de toutes les dictatures et dans le déclenchement de la majorité des génocides, durant le XXe siècle, soit le contrôle des armes à feu!!!

    Il me semble que, quand on est un vrai amoureux de la démocratie, la moindre des choses serait de ne pas vouloir retirer un droit fondamental, aux gens ordinaires, surtout quand ce dit droit fondamental, qui fait partie de notre héritage anglo-saxon, est inscrit, dans la Common Law, de même que dans le Bill of Rights, et pas seulement dans la Constitution américaine!!!

  13. Le lobby du contrôle des armes à feu est un très puissant lobby qui se fiche, éperdument, du tort que ses idées font subir aux peuples qui se retrouvent à être, complètement, désarmés, pendant que les criminels, l’armée et la police ont toutes les armes dont ils ont besoin, pour asservir la population!!! Ces idées ont fait du chemin, jusqu’à l’ONU, grâce à Allan Rock, le tout appuyé par nos médias biaisés!!!

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/09/from-my-cold-dead-hands.html

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/09/registre-des-armes-feu-la-guerre-se.html

    Je crois que c’est légitime, pour moi, de le qualifier d’anti-humains!!!

    FROM MY COLD, DEAD HANDS!!!

  14. Stephane.G dit :

    @Jean Cule Prout

    T’as même pas de gun… arrête de capoter avec ca

  15. @ stéphane g.

    «Jean Cule Prout»

    Édifiant!!! On voit que le dénommé stéphane g a été élevé à la bonne école hétutistano-papitibienne!!! Ce genre de vulgarité est peut-être bien vu, là-bas, mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas, ici!!!

    «T’as même pas de gun»

    En fait, je dis partout que je conserve, précieusement, chez-moi, l’arme à feu que mon ancêtre Patriote a utilisé, lors des Rébellions de 1837-1838!!! Jamais le gouvernement ne viendra me l’enlever et surtout pas un marxiste, comme Gilles Duceppe, ou un fasciste, comme Paul Desmarais qui pousse pour le Nouvel Ordre mondial, car cette arme m’appartient, à moi et à ma famille!!!

    JAMAIS!!!!

    Et là, je ne parle même pas de mes fusils de chasse!!!

    Jamais la dictature ne passera ici!!! Pas tant qu’il me restera un souffle de vie!!!

  16. Terez L. dit :

    Complètement d’accord avec femme_et_Verte.

    @Jean-Luc Proulx

    Pouvez-vous me dire quel impact vous auriez avec votre petite arme de chasse devant un thank ou un missile? Tant qu’à ça, on devrait tous avoir le droit à sa petite ogive nucléaire personnelle au cas où. Les fusils, c’est vraiment dépassé! Pourquoi pas aussi une petite bombe bactériologique ou de l’agent orange pour tous! Faut se moderniser, merde!

    La dictature, on y est déjà. Elle est économique! Allez, tirez-moi ça, ce maudit marché!

  17. the Ubbergeek dit :

    @Jean-Luc
    Je suis un fan du hobby intellectuel assez particulier qu’on appelle ‘alternate history’ en anglais, et je me rappelle que dans un fameux thread, l’argument classique des libertariens de ton genre sur l’efficacité du peuple armé a été mise en pièce – entre autres, par d’autres américains.

    La police ou la ‘state militia’ peut-être utile en guérilla style, oui, mais comme Terez dit, faut vraiment pas charier. ‘Your country ain’t special and unique’ indeed.

    Tu met des armes dans les mains de n’importe qui, tu risque des choses comme des crimes passionels pire en violence, et tu arme possiblement aussi de dangereux fanatiques. (J’exagère? Je regarde le Tea Party aux States, et j’ai peur d’un autre Timothy macVeigh…)

  18. stephane.g dit :

    ayoye…y’as un fuckin mousquet…probablement qu’il fonctionne même pas…pis il gueule comme si il avais une armurerie dans son sous sol

    T’sé des fois tu fais exprès pour avoir l’air cave

  19. the Ubbergeek dit :

    Qui cà?

  20. Le vigilant dit :

    Moi! 😯

  21. Renart, non ce n’est pas un argument pro-fusils parce que MÊME AVEC DES FUSILS ils sont encore inférieurs en force. (Dans un cas très hypothétique; alors les armes ne servent à RIEN!) L’État a des tanks etc. … et des espions sur Facebook!

  22. the Ubbergeek dit :

    @femme
    C’est de ce quoi j’ai parlé – la théorie du ‘peuple armé contre un tyrant’ démonté sur Alternate History.com.

  23. the Ubbergeek dit :

    @Jean-Luc

    Pas vraiment intéressé à un délire parano, si c’est cà.

    Jean-Luc, faut arreter de voir l’État en grand vilain, alors que le Marché-Capitalisme nous fourre ouvertement, nous manipule et nous ordonne autour…

    Détruit l’État, et c’est la victoire du Marché et Corporations, comme dans les oeuvres cyberpunk.

  24. Y faut être charitable, sa mère lui a laissé l’ordi ce soir.

  25. the Ubbergeek dit :

    Et merde, je suis de centre moi, je veus pas de communisme/victoire totale de l’état, juste un équilibre plus raisonable dans ce monde!

  26. Renart, tu as dit: « Faudrait alors réussir à anéantir le marché noir… Gros contrat! »

    Vaut mieux anéantir la production. Le contrôle, je connais pas ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *