La légitimité de la pétition demandant la démission de Jean Charest

Il va sans dire que la pétition qui demande la démission de Jean Charest est le sujet chaud depuis hier. Et malgré l’enthousiasme général, il y en a pour ne pas voir cette initiative et ces gestes citoyens positivement. On argue que le gouvernement libéral actuel est là parce que justement les gens ne sont pas allés voter en masse aux dernières élections; alors, si je comprends bien, on devrait se la fermer jusqu’à la prochaine fois où on pourra cocher une case de notre choix, bien s’installer à quatre pattes et endurer les sévices…

Parce qu’il y a la question de la légitimité qui ressort de tout ça. Depuis quand ce n’est pas légitime de signer une pétition? Ça l’est toujours si je ne m’abuse. Ça le serait moins parce que c’est au sujet d’un Premier Ministre élu alors que le cynisme gangrénait profondément la société, le PLQ devenant ainsi une « maladie transmissible électoralement »? Pourquoi les citoyens ne pourraient-ils pas se prendre depuis hier (et depuis bien avant dans le fond) pour un système immunitaire?

Si la démocratie ne tient qu’à une suite de processus électoraux, elle est aussi malade que le reste. Quant au système parlementaire, il est en phase terminale… les élus ne sont alors pas la solution, mais du soluté.

Ajout :

Texte très intéressant à lire à ce sujet, le regard d’un spécialiste de la pub :

http://www.facteurpub.com/2010/11/le-visage-de-la-realite.html

Ce contenu a été publié dans opinions, politique, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

48 réponses à La légitimité de la pétition demandant la démission de Jean Charest

  1. Selon la même logique, une entreprise privée ne pourrait pas congédier un employé incompétent sous prétexte qu’elle l’a elle-même engagée. Un peu ridicule.

    Quant à l’impact de cette pétition, non, je ne crois pas que Charest va démissionner demain matin à cause d’elle. Et je ne crois pas qu’au sens légal cette pétition puisse réellement mettre le Premier ministre à la porte. Mais il y a un message clair qui se dégage de tout ça, un sentiment de grogne populaire qui s’installe. La balle est dans notre camp; soyons conséquents, sortons dans la rue pour une fois et maintenons la pression sur une instance qui, selon toute apparence, est minée par la corruption.

    On dit que le gouvernement Charest est le pire depuis celui de Duplessis. Ne comptons pas sur un Acte de Dieu cette fois-ci pour y mettre un terme si nous ne sommes plus satisfaits!

  2. reblochon dit :

    Des ignorants qui pensent que seules les élections permettent au peuple de se prononcer. Rien de surprenant.

    Tu as raison Renart. En écoutant ces gens, on devrait aussi laisser tomber les manifs, les lettres de protestations, … bref attendre dans deux ans pour donner notre avis.

  3. Y a pas 150 solutions, Le PQ doit mettre ses culottes et foutre la Marois dehors.

    Comme c’est là, avec Pauline à la tête du PQ, François Legault qui veut lancer son parti et le remaniemement à l’ADQ, je ne serais pas surpris de voir les Libéraux se faufiler et gagner encore une fois.

    Je ne crois pas qu’une pétition internet ait un impact quelconque. N’importe qui peut se faire passer pour n’importe qui, les jeunes peuvent voter etc.

  4. Patrick Charpentier,

    tout d’abord, bienvenue ici!

    « il y a un message clair qui se dégage de tout ça, un sentiment de grogne populaire qui s’installe »

    elle était déjà là, mais là elle est plus palpable. C’est ça la beauté de tout ça!

    « sortons dans la rue pour une fois et maintenons la pression sur une instance qui, selon toute apparence, est minée par la corruption. »

    bien d’accord! Il ne manque qu’un mouvement bien coordonné.

    Reblochon,

    il y a du mouvement dans tout ça, ça fait du bien! Et Charest n’a pas le choix de le prendre en considération… (Mais bon, comme je l’écrivais dans un tweet, il va sûrement le prendre comme une gifle donnée avec un mouchoir…)

    Le Grand Flanc Mou,

    « Y a pas 150 solutions, Le PQ doit mettre ses culottes et foutre la Marois dehors. »

    je suis d’accord, même si c’est peut-être pas pour les mêmes raisons…

    « Comme c’est là, avec Pauline à la tête du PQ, François Legault qui veut lancer son parti et le remaniemement à l’ADQ, je ne serais pas surpris de voir les Libéraux se faufiler et gagner encore une fois. »

    Très plausible comme scénario.

    « Je ne crois pas qu’une pétition internet ait un impact quelconque. N’importe qui peut se faire passer pour n’importe qui, les jeunes peuvent voter etc. »

    Pas du tout d’accord. L’impact se fait déjà sentir, c’est le sujet de l’heure et le principal intéressé comprend déjà le message, même si en effet rien ne l’oblige à démissionner… Et c’est rare qu’une pétition ait autant de succès, ça compte, à moins que le concept des pétitions ne soit pas légitime à la base. Tu connais déjà mon avis là-dessus, puisque c’est le sujet de mon billet… 😉

  5. Mickaël B dit :

    Je me demande combien de ces signataires seraient prêts à aller dans la rue demain matin pour demander la même chose.

    Ceci dit, la vitesse à laquelle le chiffrier monte en dit plus que le nombre lui-même. Mais à mon avis, demander la démission n’est pas la bonne chose. Elle vise trop large. Si elle était spécifiquement pour une demande d’enquête ou que sur les gaz de schiste, elle aurait eu plus d’impact, à mon avis. Là c’est tellement gros que Charest peut plus facilement balayer ça de la main.

  6. Mickaël B,

    « Si elle était spécifiquement pour une demande d’enquête ou que sur les gaz de schiste, elle aurait eu plus d’impact, à mon avis. Là c’est tellement gros que Charest peut plus facilement balayer ça de la main. »

    si tu lis le libellé de la pétition, c’est exactement de ça qu’il est question. La demande de démission est comme la cerise sur le sundae…

  7. @Renart

    « à moins que le concept des pétitions ne soit pas légitime à la base »

    Je ne suis pas certain qu’une pétition internet soit légitime. Il y a beaucoup trop de place à la supercherie. Rien ne m’empêche quiconque de voter 50 fois (en changeant de ip ou autre) rien n’empêche des gens d’ailleurs ou des enfants de voter.

    Ce n’est pas parce que les résultats d’une pétition font notre affaire qu’il faut mettre tous ces facteurs de côté 😉

    La plupart des gens que j’entend chialer contre Charest n’ont pas été voter lors des dernières élections. Le vrai sondage, il est dans l’isoloir.

  8. Mickaël B dit :

    Grand Flanc Mou

    Et une pétition papier n’est pas facile à manipuler? Facile d’écrire un faux nom sur une feuille. Internet prévoit même un peu plus de précaution qu’une pétition laissé sur le comptoir d’un commerce…

    Renart:
    Je le sais que la pétition parle de ces deux points, pour ça que je les mentionne. Mais mélanger les deux ET demander sa démission plutôt que son action, c’est trop gros. Au final, ça sonne plus « on t’aime pas, va-t-en » que « cette situation nous préoccupe, écoute nous! »

  9. Patate dit :

    J’accorde juste peu de valeur à ce genre de « manifestation » facile et sans véritable conséquence.

    Cliquer sur une pétition web, mettre un twibbon ou retweeter des clips accrocheurs, ça n’a rien d’éloquent.

    « Aller au batte », c’est autre chose, et c’est cet « autre chose » qu’il manque.

  10. reblochon dit :

    Je n’ai lu nul part qu’une pétition devait être interdite aux moins de 18 ans. Ce n’est pas un vote, c’est l’avis de la population et que je sache, les enfants font partie de cette population. La même chose quand des enfants participent à des manifs.

  11. Vincent dit :

    Même s’il démissionne, Nathalie Normandeau prendra la relève. La Reine de la langue de bois et de la cassette en loop!

    Effectivement, Charest a été élu pas une, mais TROIS fois. Donc, bien des gens ont à reviser leurs choix.

    Et puis Marois, elle a beau ne pas m’emballer tellement, elle a une équipe en arrière, et à ce que je sache le pq n’a jamais eu ne serait-ce que le quart des cas de corruption qui affligent les plq durant les périodes où ils étaient au pouvoir.

    Moi je trouve bien dommage que Quebec Solidaire divise le vote qui irait naturellement au pq. Combinez les verts, QS et le pq et vous vous retrouvez avec une majorité.

    Et avec ce vent de droite en provenance de Québec, avec l’enragé à Duhaime et le RLQ, il est temps qu’on arrête de tergiverser et qu’on se resaisisse.

    Comme le dit si bien Jean Fraçois Lisée, nous serions dûs pour une gauche efficace. Une gauche qui n’a pas peur de reconfigurer le système pour justement sauver le bon du modèle Québécois.

    La dette, c’est une chose, mais peut-être que si on se concentrait à créer la richesse, à stimuler les québécois à se lancer en affaire, même si c’est de la micro entreprise, ça pourrait non seulement nous aider à devenir plus prospère, mais aussi à trouver des pistes de solutions pour les régions. À se prendre en main positivement finalement. Je n’ai aucun problème à ce que nous ayons le plus haut taux de travailleurs syndiqués en Amérique du Nord, comme les dits « lucides » le répètent sans cesse. Mais je trouve que ce chiffre démontre qu’une très grande proportion de gens sont encore des employés si on calcule qu’une autre grande portion sont employés non-syndiqués.

    Au lieu de s’entredéchirer dans le sempiternel débat gauche-droite que je trouve tellement dépassé et stéril, pourquoi ne pas repenser à la dynamique entre les gouvernements et la population?

    On pourrait par exemple se faire expliquer le système de santé. Là où vont les budgets, démystifier l’organigramme du ministère et des structures. Oui c’est complexe, mais je pense qu’il est temps de regarder les choses ensemble et de prendre connaissance des faits noir sur blanc.

    Si nous voulons trouver des solutions et évoluer collectivement comme je sais que nous sommes capables, peut-être serait-il temps de faire l’effort de comprendre avant de crier notre opinion sur mille et un blogues et lignes ouvertes? La droite profite de cette rage mal canalisée de la population. Mais tout ce que je vois ce sont des gens qui répètent sans cesse les mêmes mantras à une population qui ne semble pas se demander si les faits évoqués sont nécessairement vrais.

    Ce moment que nous vivons en ce moment, serait-il le passage à l’âge adulte du peuple québécois?

  12. @Mickael : Je n’ai pas dit qu’une pétition papier n’était pas manipulable, j’ai dit qu’une pétition internet, à mes yeux, ça vaut rien. Ça doit être plutôt rare qu’une même personne fasse 150 commerces pour signer 150 fois. Sur internet, y a rien de plus facile.

    De toutes façons, pouvez-vous me nommer UNE pétition internet qui a déjà abouti à quelque chose? Pourquoi? Parce que ça vaut rien, c’est trop facilement manipulable.

    Moi aussi j’aimerais voir Charest partir mais je garde quand même un oeil critique sur le processus.

    @Reblochon : Alors on accorde le droit de vote aux enfants?

  13. DooM dit :

    @le grand flanc mou

    J’ai bien hâte qu’il soit accordé aux gens de moins de 18 ans, le 97% qui s’en fout n’irait simplement pas voter parce justement ça ne les intéresse pas la politique et le 3% que ça intéresse un peu (moi et certains de mes amis qui ont signés la pétition par exemple) voterait probablement mieux que les gens dont Noisette Sociale parle dans ce billet: http://www.noisettesociale.com/reflexion-post-budget/. Il faudrait arrêter de juger les gens par leur age et plutôt par ce qu’ils disent et la façon dont ils réfléchissent.

  14. Vincent dit :

    Qu’est-ce que ça change que ce soit falsifié ou pas? Les sondages démontrent clairement l’insatisfaction de la population à son égard, et puis, il ne démissionnera pas plus qu’il ne fera de commission d’enquête!

    Je ne comprends pas l’intérêt de débattre sur la validité de cette pétition!! Personne ne croit que ce sera suffisamment puissant pour le faire quitter! Voyons! On parle de John James Charest ici!

  15. Votre rage vous fait perdre toute logique.

    Supposons qu’il y a 100 000 signatures en ligne (supposons qu’elles sont toutes véridiques).

    Nombre d’électeurs inscrit en 2008 : 5 738 811 (100 000 = 1.74%)
    Ont été voté : 3 240 141 (100 000 = 3.09%)
    N’ont pas voté pour Charest en 2008 : 1 880 000 (100 000 = 5,32%)

    Dans le meilleur des cas, 100 000 représente seulement 5,32% de ceux qui n’avaient déjà pas voté pour lui en 2008

    100 000 représente même pas 2% des électeurs inscrits en 2008.

    Pour vous donner une idée, Québec Solitaire avait eu 122 000 votes.

    Comment pouvez-vous exiger qu’un premier ministre démissionne avec un nombre de signatures (plus ou moins vérifiables et valides) qui représente moins de 2% de l’électorat?

    C’est ben beau d’être en crisse, je le suis aussi mais la réalité et la logique restent là quand même.

    ALLEZ VOTER AUX PROCHAINES ÉLECTIONS. That’s it.

    Note à Renart : Tu peux enlever mes 3 commentaires précédents 😉

  16. Morgane dit :

    Lisa Frulla tenait justement ce discours aujourd’hui, a la bande des 5, comme quoi cette petition serait illegitime
    Lisa, meme quand elle n’a aucun argument recevable, elle se demene tout de meme pour defendre Charest…

  17. Future Prof dit :

    Même si les pétitions internets ne sont pas crédible en général, celle-ci me semble bien. Elle est sur le site officiel de l’Assemblé National, ce qui est déjà plus fiable et sécuritaire qu’une pétition hotmail 😉

    Et puis, même si des jeunes de 18 ans signent cette pétition, je ne vois pas le mal. Ils ne pouvaient pas voter auparavant, pourquoi ne pourraient-ils pas exprimer leur mécontentement maintenant qu’ils y ont le droit ?
    Certes, le problème de cette pétiton est qu’avec un autre IP et un faux nom, on peut y voter plusieurs fois, comme avec les pétitions papiers.

    L’important, je crois, c’est le message, 100 000 signatures (j’arrondis, la dernière fois que j’ai regardé, on était à 98 456 signatures) en à peine deux jours, cela montre une vague de grogne général. Espérons juste qu’aux prochaines élections, personne n’oubliera le travail de M.Charest.

  18. Morgane dit :

    A Vincent : je vote pour QS surtout parce que c’est la parti qui represente le mieux mes valeurs. S’ils n’avaient pas mon vote, il n’irait pas plus au PQ…

  19. Vincent dit :

    Eh bin on va se retrouver avec les libéraux encore! À vouloir de la gauche pure, on se retrouve avec de la droite camoufflée.

  20. Citoyen ordinaire dit :

    Avant de continuer le débat, on respire par le nez et on va lire l’article «Pétition : Comment s’assurer de l’authenticité des signatures.»
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/surLeWeb/index.shtml#anchor131436

  21. @Vincent : C’est ce qui risque d’arriver. Les personnes agées et les minorités vont majoritairement voter Libéral et les autres vont se partager les votes du PQ, de l’ADQ, du parti à François Legault, de QS…

    Bref, on est dans marde.

    La bonne nouvelle c’est que ça pourrait être pire ; la population pourrait être vieillissante et le nombre d’immigrants pourrait augmenter… Oups…

    J’vais repasser pour les bonnes nouvelles…

  22. Vincent dit :

    Pour ma part je vois qu’au PQ les gens peuvent discuter, remettre en question, et j’ai ce virus qui consiste à être indépendantiste. Donc personnellement, pour moi, diviser le vote n’est pas seulement le salut de la droite, mais des fédéralistes aussi.

  23. Donc personnellement, pour moi, diviser le vote n’est pas seulement le salut de la droite, mais des fédéralistes aussi.

    Tu voulais probablement dire la gauche? 😉

  24. Vincent dit :

    non non c’est le salut de la droite de Charest qui a été réélu trois fois!

    Et là watch out, Éric Duhaime rallie beaucoup de monde avec sa démagogie…

  25. Darwin dit :

    @ Vincent et d’autres

    «Moi je trouve bien dommage que Quebec Solidaire divise le vote qui irait naturellement au pq.»

    Naturellement !!! Vous ne manquez pas d’air ! Jamais je n’aurais voté PQ à la dernière élection et surtout pas à celle d’avant. C’est bizarre, on nous dit de viser l’excellence et on nous demande de nous contenter du moins pire…

    De toute façon, ce billet et cette discussion n’aurait même pas lieu sans le seul député de QS… Nos «naturels» du PQ ont tous eu trop la chienne pour parrainer cette pétition.

    Vive le parrain .. de cette pétition ! Et vivement qu’on ait plus de député de ce calibre !

  26. je signe et je veut un quebec libre auplus vite possibe

  27. Vincent dit :

    C’est votre choix Darwin. Vous préférez vous bercer dans l’illusion que cette pétition changera quelque chose et que votre unique député fera un quelconque changement quand la droite est en train de gagner de plus en plus de terrain.

    Bravo!

    Votre raisonnement consiste à dire « tant qu’à me couper un doigt, coupez-moi donc le bras en entier »!

    Le PQ est si terrible que vous préférer donner une passe pour les libéraux? Wow. Quelle raisonnement!

    Personnellement, je pense que le PQ laisse pas mal plus de place à la contestation, à l’interne.

    De toute manière, je n’entrerai pas dans ce débat. On en aurait pour des heures. Disons seulement que personnellement, je vois énormément de points communs dans l’attitude de la gauche « pure » et la droite « pure » québécoise.

    Le compromis est la seule issue pour faire avancer les choses, pas l’idéologie obstinée et érigée en dogmes.

    L’annonce de l’apocalypse est aussi un point commun des deux côtés.

    Ras-le-pompon de l’idéologie rigide et du mur à mur.

    La preuve à vous écouter le PQ ne fait rien en chambre pour dénoncer la corruption et le refus de mettre sur pied un commission! Démagogie totale que de suggérer cela.

    Ok. Fin du débat pour moi, c’est rendu hors sujet de toute manière.é

  28. Darwin dit :

    @ Vincent

    Mais vous délirez !

    «La preuve à vous écouter le PQ ne fait rien en chambre pour dénoncer la corruption et le refus de mettre sur pied un commission! Démagogie totale que de suggérer cela.»

    Vous dénoncez ma démagogie sur quelque chose que je n’ai ni dite, ni écrite, ni pensée ! Wow, un médium qui pense lire dans les esprits ! J’ai seulement dit qu’aucun de vos députés n’a accepté de parrainer cette pétition et que ce billet n’existerait pas sans QS. Qu’y a-t-il d’inexact dans ça ?

    «De toute manière, je n’entrerai pas dans ce débat.»
    «Ok. Fin du débat pour moi»

    Évidemment, maintenant que vous avez dit ce que vous vouliez dire, le débat est terminé !

    «c’est rendu hors sujet de toute manière»

    Je me demande qui a sorti du sujet en premier…

    «Vous préférez vous bercer dans l’illusion que cette pétition changera quelque chose»

    Encore le medium en action ! Je ne me berce de rien ! Cette pétition met du baume au coeur de bien du monde, c’est déjà ça ! Et, dans mon esprit, elle représente une pression supplémentaire pour que Charest décide enfin de convoquer une enquête publique. Est-ce que cela marchera ? peut-être pas. Mais, ne pas l’avoir fait aiderait encore moins !

    «quand la droite est en train de gagner de plus en plus de terrain.»

    Ça, je suis d’accord. Le PQ vante la richesse, dit qu’il faut la créer avant de la redistribuer (voir http://jeanneemard.wordpress.com/2010/09/18/le-partage-des-richesses/ si le sujet vous intéresse…) courtise Éric Caire et tasse son aile gauche… Cela m’inquiète drôlement plus que Éric Duhaime…

    «Disons seulement que personnellement, je vois énormément de points communs dans l’attitude de la gauche « pure » et la droite « pure » québécoise.»

    Tout à fait d’accord ! Pour moi, les propositions de QS sont loin d’être «pures» et plus il y aura des modérés comme moi qui militerons pour ce parti, mais la gauche pure y prendra de place, déjà qu’elle y est nettement minoritaire.

    «Le PQ est si terrible que vous préférer donner une passe pour les libéraux?»

    Si le PQ avait respecté son programme du temps où je l’appuyais, nous aurions un système de scrutin avec une forte composante proportionnelle et ce problème ne se poserait pas.

    Oui, je sais, ce n’est pas le cas. Mais vous voudriez que j’appuie un parti qui renie ses engagements par opportunisme et par désir du pouvoir ? Je vous le laisse !

    Et de toute façon, le PQ est aussi pour la hausse des tarifs … S’il avait présenté le dernier budget, la seule différence aurait été sur la contribution santé. Ce n’est pas rien, pas pas grand chose.

  29. Ce qui me vient à l’esprit quand je pense à la dernière élection, c’est que je me disais « c’est qui le moins pire de la gang? »

    Pauline Marois? PAS CAPABLE… L’ADQ? Un parti jadis intéressant mais le gâteau ne lève pas… Qu’est-ce qu’il y a d’autre?

    …ma difficulté à trouver une alternative m’inquiète beaucoup.

  30. Je soutiens DooM. Les mineur-e-s sans droit de vote peuvent signer la pétition et selon moi, ça renforce la nécessité démocratique de posséder un tel outil.

    Même si d’une manière générale, je suis contre le parlementarisme.

  31. MartinPM dit :

    Haha! Je ne sais pas si c’était l’effet recherché, mais je vois un paradoxe rigolo dans ton dessin: «Il vol», alors qu’il semble plutôt en chute libre. J’aime bien. Mais ne te gêne pas pour lui gonfler un peu la bédaine la prochaine fois.

  32. Laurent dit :

    @Le Grand Flanc Mou
    Moi non plus, comme d’autres ici, je ne vois aucunement le lien avec le fait que les jeunes peuvent signer la pétition…

    @Renard
    « Il ne manque qu’un mouvement bien coordonné »
    Il y a tout de même http://www.nonauxhausses.org/ qui existe depuis un certain temps… ainsi que cette manif à venir : http://www.nonauxhausses.org/wp-content/uploads/Nouvelle-image3.bmp

    @Vincent et Darwin
    « « quand la droite est en train de gagner de plus en plus de terrain. »
    Ça, je suis d’accord »
    À lire (même si ça ne tient pas compte du fait que le PQ glisse vers la droite, il reste tout de même le NPD qui monte beaucoup)
    http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/la-droite-quebecoise-monte-et-si-cetait-le-contraire/6096/

    @Tous
    Wow, encore l’argument de la division des votes… Et toujours avec le postulat que si les partis de gauche n’existaient pas, tous les votes seraient simplement transférés au PQ, le seul parti « de gauche » (!?) considéré légitime par ceux qui brandissent le spectre de la division des votes.

  33. @ Laurent : Le dernier paragraphe de ton dernier commentaire, c’est en plein ce que j’avais envie de venir répondre. De blâmer l’arrivée de nouveaux partis qui veulent faire les choses autrement, je la comprendrai jamais. Blâmez plutôt notre système électoral merdique! C’est ça, le problème de fond. Et je ne serais pas surprise que ce système mal fait fasse maintenant partie des causes qui font en sorte que les gens votent de moins en moins.

    @ Renart : Pour revenir au sujet principal, je suis contente de voir que le nombre de signataires ne cesse d’augmenter mais je suis un peu de l’avis de Patate dans la mesure où ça serait bien que ça se reflète autant sur le terrain. De l’autre côté, ça n’a jamais autant parlé de politique autour de moi et ce n’est pas étranger à la pétition. Si ça peut contribuer ne serait-ce qu’un peu à sortir les gens de cette torpeur et de cet immobilisme qui dure depuis trop longtemps, ça sera un début.

    Et en attendant, je continue de me demander comment ce Premier ministre fait pour se regarder dans un miroir le matin…

  34. Vincent dit :

    « Wow, encore l’argument de la division des votes »

    « De blâmer l’arrivée de nouveaux partis qui veulent faire les choses autrement, je la comprendrai jamais. »

    J’aime ce genre de commentaires totalement subjectifs qui ne mènent nul part. Si je suis tellement dans le champs, étayez un peu.

    Oui ou non: les communautés ethniques, allophones et anglophones votent MASSIVEMENT pour les libéraux, élection après élection. Oui ou non?

    Des fédéralistes francophones de la tranche d’âge des babyboomers sont d’irréductibles libéraux. Oui ou non?

    Ça ce sont des faits, pas des impressions et des opinions.

    Charest a été élu trois fois. On s’entend là-dessus aussi?

    Québec Solidaire n’est pas à veille d’être au pouvoir. On s’entend là-dessus aussi?

    Donc votre argument, est qu’il faut suivre ses convictions profondes. Pas de compromis possible, non non non. Le PQ a osé évoquer des augmentations de tarifs, ou courtiser Éric Caire? Ça y est! C’est un parti de centre droit! Terminé, impossible de collaborer avec Satan!

    Pourtant vous voulez un changement de système pour aller vers les proportionnelles, eldorado de la démocratie, à vous lire! Eh bien, observez un peu les pays où ce système est en place. Le mot clé est : COMPROMIS!

    Je n’ai jamais écrit que le PQ est LE parti de gauche naturel. Je pense que le PQ est un parti où les débats sont possible et où, encore, malgré vos propos, le centre gauche et le centre droit se côtoie. Je ne suis pas du tout un fan de Marois, mais elle n’est pas LE parti. Si il y a un parti où le chef ne peut pas faire ce qu’il veut, c’est bien le PQ.

    Mais bien sûr, vous me direz que QS avec ses deux non-chefs sont encore plus démocratiques…

    Proportionnellement ou pas, Québec Solidaire se berce dans l’illusion qu’ils ont la moindre chance d’être au pouvoir, ou même de sortir de Montréal. Amir Khadir est peut-être apprécié par la population, mais les intentions de votes pour QS n’ont pas bougés.

    Je ne serais même pas étonné que les Libéraux rentrent encore aux prochaines élections.

    Totalement décourageant.

  35. Khaled dit :

    Je suis de ceux qui doutent de l’efficacité de la pétition pour obtenir une démission. Cependant, je ne conteste nullement sa légitimité ni ne dénigre ceux qui la signent. Elle est au mieux un autre moyen d’exprimer au gouvernement Charest l’insatifaction de la population à son égard et j’en suis.

    Beaucoup pensent cela dit, qu’une pétition peut se substituer (ou annuler) toutes les règles d’administration de la démocratie. Sur ça, je ne suis pas d’accord…

  36. Martin PM,

    c’était en plein l’effet recherché, évidemment!

    À tous,

    je vous suggère fortement la lecture d’un billet qui analyse l’impact (du point de vue d’un spécialiste de la pub) de cette pétition :

    http://www.facteurpub.com/2010/11/le-visage-de-la-realite.html

  37. @ Vincent : Est-ce que j’ai dit quoi que ce soit contre le PQ?

    Tu as énoncé plusieurs points avec lesquels je suis tout à fait d’accord, entre autre en ce qui concerne l’électorat solide du PLQ.

    Sauf que je crois que c’est une erreur d’accuser les plus petits partis de diviser le vote et par le fait même, de remettre en question leur légitimité. Il ne faut pas commencer à pointer du doigt des gens qui ont décidé de s’unir pour essayer de faire les choses autrement, surtout pas dans un contexte d’apathie politique généralisé!

    Je le maintiens. Il faut pointer du doigt ce système qui nous oblige à tout voir de façon binaire. Parce que non, le PQ ne devrait pas être la seule alternative que nous avons pour renverser ce gouvernement.

    J’ai été longtemps au sein du PQ, avec ma carte de membre, à avoir des postes sur des exécutifs et à militer à tous les niveaux dans plusieurs instances. Puis un jour, je ne me suis plus sentie à ma place et ça a été aidé par le fait qu’on m’a expulsée d’un congrès sous de fausses accusations.

    Quoiqu’il en soit, je continue de respecter le travail de plusieurs députés et militants péquistes et je rêve du jour où le PQ et QS pourront travailler ensemble à l’Assemblée nationale pour faire bouger les choses car il y a plusieurs éléments qui me permettent de croire qu’ils pourraient faire front commun dans plusieurs dossiers.

    Le compromis, pour moi, ce n’est pas de se boucher le nez et de voter pour un parti dans lequel on s’identifie plus ou moins pour faire un vote stratégique. Pour moi, un compromis véritable, c’est de pouvoir voter pour le parti qui nous représente le plus et de voir ce parti travailler main dans la main avec d’autres pour arriver avec une proposition raisonnable qui rejoindra une majorité de personnes.

    Une question de point de vue, j’imagine. 😉

  38. Salut,

    J’aime bien la façon dont tu soulèves la légitimité de cette pétition.

    Je ne répèterai pas le commentaire que j’ai laissé sur facteurpub.com qui résume bien ce que j’perçois de ce mouvement de masse, mais je le tempèrerais ici en disant simplement que, malgré ma désillusion face à nous, public (oui je critique mais ne me place pas au-dessus de personne), qui ne savons trop comment prendre part à la politique de notre pays exception faites de ces moments viraux magiques, j’ai espoir d’être surpris, un jour, par ce type d’initiative qui me laisse froid.

    Ça me laisse froid et cynique mais j’y participe tout de même… Je ne suis pas d’accord, mais je ne suis pas con non plus, lol.

    À limite, ça crée un débat et, pour la première fois de l’année, des gens sont capable de me dire autre chose que « Pff… C’est plate la politique ».

    T’as toujours un angle de vue unique mon cher Renart qui, en bout de ligne, ne me fait pas changer d’idée mais qui me permet de simplement voir autrement.

    Voyons ce qui va arriver!

  39. MartinPM dit :

    Renart, chapeau alors! Hâte de voir d’autres caricatures issues de ton imagination.

  40. D’abord Bravo pour cette caricature ! Y’a un fumet de TeleTubbies.

    Certains pays ont une clause enchâssée dans leur constitution. Il s’agit d’un référendum révocatoire qui permet de virer le gouvernement à mi-mandat. Si 25 % des électeurs se prononcent en faveur de la destitution du gouvernement, crac, élections !

    Cette pétition perd déjà hélas de son momentum à peine 4 jours après son lancement, je doute qu’on atteigne plus d’un million de signataires au mois de février, mais j’ai fait ma petite part, et je suis fier d’avoir participé a cet exercice sans précédent.

  41. Jordan,

    je pense que prendre quelques minutes pour signer cette pétition, quoi qu’on en dise, c’est déjà mieux que de ne rien faire du tout.

    Martin PM,

    merci!

    Et en attendant, il y en a des masses si tu cliques sur l’onglet « Visuel ». 😉

  42. PiLuc dit :

    Je ne suis pas libéral, et pourtant je ne signerai pas la pétition. Pour une raison simple: j’ai peur que, si ce genre d’initiatives devait se répéter et que les dirigeants devaient y succomber chaque fois, il devienne à peu près impossible de gouverner le Québec, et de trouver des gens qualifiés pour le faire. On me répondra que la pétition n’a qu’une portée symbolique, et qu’elle ne convaincra pas le premier ministre de partir. Soit. Alors, elle n’est d’aucune utilité.

  43. En effet! Anyway, comme avec les élections, pour avoir droit de chialer, il faut au moins voter. 😛

    J’me permet donc la critique depuis que j’y ai apposé mon nom à cette pétition.

    C’est tout même moins insultant que de donner mon code postal à n’importe quel magasin. lol!

  44. lutopium dit :

    Je crois que cette pétition est populaire parce que TOUS les médias en ont parlé. Il y a toujours entre 5 et 10 pétitions sur le site de l’Assemblée Nationale et elles n’obtiennent jamais ce genre d’appui.. Est-ce que la pétition et les signatures sont légitimes ? Pas vraiment important selon moi. L’important, c’est que ça jette un peu plus d’huile sur le feu et que ça ébranle (malgré l’image sereine qu’il peut projeter) notre Premier Ministre. Si les libéraux n’exigent pas un vote de confiance envers leur chef au prochain Congrès et qu’ils ne prennent pas au sérieux toutes ces histoires de corruption, c’est que c’est un parti de moutons contrôlé par les chambres de commerce (plus ou moins légitimes).

    Et voilà qu’on en profite encore pour remettre en question l’existence même de Québec solidaire… Oui, aux prochaines élections, cette jeune formation politique risque de diviser le vote dans certaines circonscriptions. Il est donc temps, 40 ans après le voeu de René Lévesque, de quitter le modèle parlementaire britannique qui privilégie le bipartisme. Jamais je n’accepterai de me faire clouer le bec par les péquistes sous le prétexte qu’il faut faire l’indépendance avant tout. Comme le mentionne Noisette, on peut travailler ensemble.

    Comme le disait le sociologue Henri Lamoureux, « un gouvernement minoritaire est celui qui se rapproche le plus de la démocratie ». Alors, vivement les gouvernements de coalition et au plus sacrant la réforme du mode de scrutin.

  45. Frankie dit :

    Inutile de vous stresser, gang. LES LIBERTARIENS VONT VENIR NOUS SAUVER. Le tout commence à prendre forme, avec l’arrivé des relquistes dans le débat (y a-t-il un débat au Qc?), aussi avec le très prestigieux IEDM, le blogue et webzine du Québécois lié (le labo de pensée de tout le mouvement), le remodelage de l’ADQ par les acteurs des trois groupes précédents, sans oublier le cadre idéologique dominant de ce courant : l’école économique autrichienne.. Une philosophie économique qui était pertinente avec son principe d’étalon-or à l’époque où il y avait seulement un milliard de personnes sur le globe, mais qui aujourd’hui, avec les réserves limitées d’or qui s’épuisent et se concentrent en plus de l’utilisation du métal à des fins industrielles, chaque citoyen ne pourrait qu’échanger, après 35-40 années de dur labeur, tout le salaire accumulé de leur travail pour une contrepartie de seulement 20 grammes d’or ! Et ça, c’est dans le meilleur des scénarios. Mais, pas grave ! Ce n’est qu’un tout petit détail, et dites-vous que le bel avenir est libertarien ! Seulement libertarien !

    Sinon, dans le pire des cas, avec la pyramide démographique inversée et les flux migratoires, qui représentent des clientèles vendues d’avance au PLQ, bien, nous serons pour l’éternité sous des gouvernements libéraux successifs, où les changements de chefs et de ministres se feront lorsque ces derniers seront trop vieux ou lorsqu’ils commenceront à porter des couches.

    FT

  46. Michel dit :

    Bottom line, tous les signataires savaient que le premier ministre ne quitterait pas sous l’impulsion d’une pétition… Et Jean Charest est d’ailleurs, à ce jour, toujours bien en selle… 250 000 personnes devant l’Assemblée Nationale… là peut-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *