La CAQ et Jacques Duchesneau : un drôle de mariage

Il semblerait que Jacques Duchesneau sera candidat pour la CAQ. Solide rumeur, mais rien de confirmé. On va faire comme si c’est vrai.

Bon, je viens de ramasser mes bras qui sont tombés.

Pour le super héros de la corruption, il fallait se présenter pour un parti blanc comme neige ou en indépendant, me semble. Oui, je sais, j’induis que la CAQ a des choses à se reprocher. Mais l’ADQ qui fait partie de son ADN n’est pas hors de tout soupçon, et ce parti étant étrangement du même acabit que le PLQ au niveau de ses liens avec le corporatisme d’affaires, il est normal d’avoir un doute quant à l’avenir. Encore, comme le souligne Josée Legault :

La CAQ est-elle vraiment plus blanche que blanche? Du moins, sans être immaculée, l’est-elle tout au moins nettement plus qu’au PLQ et au PQ – ce que François Legault, comme le faisait Mario Dumont avant lui, appelle les «vieux partis»?

Plus tôt cette année, de nombreuses questions ont été posées sur le financement de la CAQ – avant et après sa métamorphose officielle en parti politique.

 

Pour ce qui est du choix de Duchesneau, il faut quand même comprendre que l’homme est fédéraliste… C’est que Josée Legault rapporte aussi dans sa chronique les dons personnels et substantiels de l’ancien chef de police, et pour le PLQ, et pour la CAQ. Pour faire oeuvre utile, il aurait plutôt dû se présenter pour l’Union Citoyenne du Québec (UCQ), un jeune parti fédéraliste. Mais bon, c’est sans doute trop à gauche pour lui. Il faut bien avoir une bonne dose de la droite dans le sang pour avoir quelconque sympathie pour la CAQ (et le PLQ).

Plusieurs trouvent que cette candidature fait remonter le degré de cynisme et ils ont bien raison. D’autant plus que Jacques Duchesneau représentait justement une brèche où s’accrocher pour reprendre confiance.

Quoi qu’il en soit, espérons que si le super héros réussit à faire mordre la poussière à Jean Charest avec son parti il ne participera pas du même coup à la continuité de ce qu’il dénonçait.

Ça serait bien le bout…

(Photo : weelakeo)

Ce contenu a été publié dans politique, Québec, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *