Retour sur les Patriotes

Je viens de publier ma dernière contribution à L’événement sur le web, et au sujet de la fête des Patriotes, enfin, moins de la fête que de ceux qu’on serait censé fêter. En faisant ma recherche, j’ai bien remarqué le vide du côté des souverainistes blogueurs. Ce sont plutôt quelques droitistes (qui sont beaucoup en même temps antisouverainiste) qui ont souligné la chose, répliquant à quelque chose qui ne s’est comme pas passé…

J’ai lu avec attention leurs accusations envers ceux qui réécriraient l’histoire afin de mousser la cause souverainiste. Oui, j’ai compris que les Patriotes n’étaient vraiment pas des Québécois voulant se libérer du Canada, mais bien des Canadiens-Français et de Canadiens-Anglais voulant se libérer de l’Empire britannique. Je dis « compris », mais c’est plutôt que j’y ai porté attention pour une fois, car j’ai cette tendance à trop vouer ma fidélité au présent. Cette fête aura au moins servi à ça de mon côté.

Pour dire vrai, malgré ce constat, mon désir de nous voir dans un pays à nous ne fléchit pas d’un micron, au contraire. Ce désir de liberté ancestral ne se tarit pas parce que le contexte est différent, au contraire. De toute façon, je ne suis pas de ce côté parce que je me suis fait manipuler, par des biais ou par la peur.

Et c’est bien ce que tentent de faire ressortir ces chers statu-quo-istes. C’est un peu ridicule d’essayer de faire endosser le costume du fanatique patriote à pas loin de la moitié de la population du Québec alors qu’ils ne sont qu’une poignée. Et je ne dis pas qu’ils n’ont pas le droit de s’énerver le poil des jambes en public. À chacun ses fantasmes.

Ce contenu a été publié dans blogosphère, Canada, opinions, Québec, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Retour sur les Patriotes

  1. Sans être droitiste, ni nécessairement antisouverainiste (mais farouchement antinationaliste et antipatriotique), je vais me permettre une plogue d’une réflexionnette que j’avais écrite aujourd’hui à ce sujet :

    http://philo.vincentsremed.com/pretextes-pour-un-jour-ferie/

    Bref, se « libérer » de l’Empire britannique, d’accord (quoique le joug de la reine aujourd’hui ne fait pas très mal aux poignets et que j’aime bien Londres pour ses jolies étudiantes en jupes et décolletés). Obtenir plus d’indépendance politico-économique par la souveraineté, d’accord. Mais pas pour s’enfermer dans un pays aveuglé par un nationalisme-patriotique qui est à coup sûr source de violences, d’ethnocentrisme, de racisme et de xénophobie.

  2. Je recopie ici mon commentaire laissé chez toi :

    « Je suis d’accord. Le plus que je suis patriote-nationaliste, c’est administrativement, et je n’ai rien contre le sentiment d’appartenance, comme celui positif qui fait que j’ai confiance en moi. »

  3. Frankie dit :

    L’important avec nos ancêtres Patriotes, c’est de comprendre l’héritage qu’ils nous ont laissé, et le combat qu’ils ont initialisé et qu’il est à la veille d’être gagné. L’HÉRITAGE. L’HÉRITAGE.

  4. Reblochon dit :

    Vouloir un pays (car c’est bien la base de l’independance politico-economique), etre patriote, ca n’a strictement rien à voir avec un nationalisme pejoratif ou une envie de violences, d’ethnocentrisme, de racisme et de xénophobie.

    A moins qu’on fasse partie des gens qui aiment generaliser, amalgamer, desinformer, c’est encore un coup à prendre une minorité pour decrier une majorité de gens.

    Je suis patriote et pourtant pas du tout raciste, xenophobe, ethnocentriste, bien au contraire je suis pour l’ouverture au reste du monde, inclusif, pluraliste… encore faut-il un pays pour se donner ces moyens !

    Un Quebec libre pour un monde meilleur et etre un exemple pour les autres peuples soumis à une nation etrangere. Un Quebec libre pour rayonner dans le monde sans passer 10 minutes à expliquer que nous sommes une nation distincte pas vraiment reconnue au sein du canada. Un Quebec libre pour permettre aux amerindiens vivant chez nous à atteindre une autonomie reelle et peut-etre à leur tout une souveraineté effective. Un Quebec libre pour etre un pays ambassadeur de la diversité, de la paix, de la capacité des peuples de vivres en harmonie et dans le respect de chacun. Ce n’est pas en restant une sous-nation dans le canada qu’on pourra arriver à cela.

    Aucun rapport avec la vision d’un Vincent Sremed qui cautionne un nationalisme fanatique canadien empechant tout peuple de s’epanouir en son sein, par seul pretexte que le mouvement nationaliste d’un peuple en voie de se liberer est forcement un nationalisme mauvais et nauseabond. Bientot le point godwin ?

  5. Manx dit :

    Je pense que les anti-souverainistes, en chiâlant, viennent de démontrer la pertinence de la journée des Patriotes.

    Selon ce qui est dit, les Patriotes seraient un groupe qui a voulu son indépendance de la Couronne Britannique. Alors pendant que le Canada fête la Reine, nous, le même jour, fêtons les rebels qui ont voulu que le Canada se débarasse de la Reine.

    C’est-y pas beau, tout ça? J’aime cette vision de la fête des Patriotes. Il serait temps qu’on l’étende aux autres provinces.

  6. «Aucun rapport avec la vision d’un Vincent Sremed qui cautionne un nationalisme fanatique canadien»

    ???

    C’est drôle, pour avoir vécu à Toronto, je peux dire que le Québécois est perçu très distinctement des autres minorités là-bas.

    «un peuple en voie de se liberer»

    Un grand mythe. Combien d’ethnies ou de nouveaux pays empirent leur situation de liberté pour l’idée d’indépendance… La liberté n’est pas une question de drapeau ou de peuple, c’est une question d’expression et d’action individuelle. Je ne vois pas en quoi je serais plus libre dans un Québec souverain que maintenant. C’est se battre pour une idée beaucoup plus que pour un fait. C’est dommage, mais le seul argument qui pourra me convaincre en est un administratif, de coût.

  7. raymondviger dit :

    Merci pour cette clarification entre les « Anglais » britannique et les Canadiens-Anglais.

  8. Reblochon dit :

    « C’est dommage, mais le seul argument qui pourra me convaincre en est un administratif, de coût. »

    Bien sur, on sait tous que beaucoup de gens sont achetables.

    Combien d’ethnies ou de nouveaux pays empirent leur situation de liberté pour l’idée d’indépendance ? Beaucoup moins par rapport à ceux qui ont vu leur condition de peuple s’ameliorer. Tu peux relire l’histoire des peuples, tu verras peu d’exemple d’un peuple qui aurait envie de redevenir colonisé pour avoir une vie meilleure ! De la belle propagande de type incapable de se depasser et basant leur existence autour de leur petite personne. En tout cas, ce n’est pas 60 ans de statu quo qui nous prouve que nous avons quelque chose à gagner (tant nous que les canadiens) en acceptant plus longtemps cette situation.

    Vas-y rappelle-moi ce que le canada nous a apporté qu’on aurait pas pu avoir de nous meme ? Par rapport à tous ce qu’on a pas en tant que peuple libre… tout en sachant qu’indirectement ca pourrait nous apporter beaucoup meme financierement.

  9. Frankie,

    l’héritage, c’est une pâte à modeler. Si c’est figé, ça casse.

    « C’est-y pas beau, tout ça? J’aime cette vision de la fête des Patriotes. Il serait temps qu’on l’étende aux autres provinces. »

    Quand même! Et un jour, on pourra commémorer un autre moment historique important directement lié au souverainisme québécois, pas avant!

    Raymond,

    mais de rien mon cher!

  10. Enkidu dit :

    @ Renart

    l’héritage, c’est une pâte à modeler. Si c’est figé, ça casse.

    Superbe image! 😉 Elle est de toi?

    @ Reblochon

    Encore une fois, tu accuses quelqu’un (Vincent) de fanatisme canadien parce qu’il n’est pas indépendantiste absolutiste…

    Je sais bien que tu n’es pas xénophobe, Rebloche, mais des indépendantistes qui le sont, ça existe, et c’est de ceux-là dont parlait Vincent.

    Pour le reste, la discussion ne peut être que stérile, parce que tout comme Frankie, tu considères que réfléchir pour un québécois avant de se prononcer pour ton option correspond à une trahison…

  11. Oui, c’est de moi! 🙂

  12. Reblochon dit :

    Je n’accuse pas vincent d’etre un fanatique canadien… relis !

    Et parce qu’une minorité d’independantistes sont xenophobes, ca lui permet de depeindre tous les patriotes comme ca ? C’est ca dont je parlais.

    Je me fais dire facilement 3 fois par an de « reprendre l’avion si je ne suis pas content », le point commun avec ces gens, ils sont quebecois pure-laine comme on dit, pas forcement independantiste hein, y en a plus meme qui sont federalistes… si on se fit aux derniers sondages ! Et je ne leur en veux meme pas, je comprends leur frustration et leur instinct de protection, passant par une attitude xenophobe, du à une situation facile à comprendre, ce n’est toujours pas un peuple libre et fier de lui. Alors c’est de la faute des autres, les neo-quebecois ne sont pas les bienvenus, on cherche par tous les moyens de se preserver ; classique pour une fin de race en fin de vie. Comme disait falardeau, ca fait mal un peuple qui meurt, tres mal.

    Personnellement, j’essayais d’expliquer à Vincent que la protection de la diversité passe par les gens qui s’affirment fierement et protege leur heritage, les patriotes font partie de ces gens. Ce n’est pas une honte d’etre patriote, ce n’est pas sale, c’est une valeur tout à fait noble et ca n’empeche nullement de s’ouvrir au reste du monde et de promouvoir la paix.

    Vincent a l’image des patriotes quebecois transmis par la propagande federaliste, il serait temps qu’il se renseigne ailleurs.

    Et pour finir, la grande majorité des souverainistes revent de vivre dans le canada au sein d’une CONfederation… tu sais, une union d’etat SOUVERAIN ! C’est le ROC et les canadiens-francais nés pour un petit pain qui refusent, pas nous !

  13. Frankie dit :

    Pascal, si tu connaissais la vraie signification du mot «héritage», tu ne dirais pas ça.

    Pour les autres, surtout pour « 2000 Demers », une nation sans nationalisme réel est appelée à mourir, c’est systématique. Si ça vous écœure qu’il y’ait des nationalistes, des patriotes qui sont fiers de leurs origines et de leur héritage, personne ne vous empêche de sacrer le camp d’ici pour aller vous installer dans un pays du Tiers-Monde, où entre autres, les gens ne sont même pas libre d’affirmer leur fierté (peut-être parce qu’ils en n’ont plus ?) et où l’accès à l’eau courante est encore dans les dossiers classés «utopiques» par l’État.

    Ouais, quand j’analyse ce qu’il y a ailleurs, je me dois de remercier grandement mes ancêtres Patriotes, pour ce qu’ils ont bâti et pour ne pas avoir fait du Québec une nation broche-à-foin.

  14. Frankie,

    Héritage (selon Antidote) : Ce qui est transmis par les parents ou par la génération précédente.

    Où c’est indiqué que l’héritage doit demeurer inchangé? Ou comment le changer?

  15. Frankie dit :

    Pascal,

    L’héritage, ça nous est transmis et on bâti par-dessus pour améliorer le sort de nos enfants. C’est la logique du mot «héritage». Par contre, un gogauchiste ne pense pas comme ça ; il croit plutôt que l’héritage est un panier de fruits où lui n’en met pas un maudit dedans mais bouffe ceux qui y sont déjà. Je connais vos devises et votre façon de penser …

  16. Reblochon dit :

    Tu es demasqué Renart, lache ce camembert !

  17. Enkidu dit :

    Je n’accuse pas vincent d’etre un fanatique canadien… relis !

    Je relis et je relève ceci:

    Aucun rapport avec la vision d’un Vincent Sremed qui cautionne un nationalisme fanatique canadien empechant tout peuple de s’epanouir en son sein…

    Ok, tu ne l’accuses pas d’être un nationaliste canadien , mais tu prétends qu’il cautionne un tel nationalisme, ce qui est aussi inexact.

    Et parce qu’une minorité d’independantistes sont xenophobes, ca lui permet de depeindre tous les patriotes comme ca ? C’est ca dont je parlais.

    Je ne pense pas que Vincent fait ce genre de généralisation hâtive. Il parlait simplement des extrême auquel le patriotisme peut mener…

    Remarque qu’avec certains propos qu’on entend et q’on lit venant de « patriotes », cela suggère de telles conclusions, parfois.

    Et je ne leur en veux meme pas, je comprends leur frustration et leur instinct de protection, passant par une attitude xenophobe, du à une situation facile à comprendre, ce n’est toujours pas un peuple libre et fier de lui. Alors c’est de la faute des autres, les neo-quebecois ne sont pas les bienvenus, on cherche par tous les moyens de se preserver ; classique pour une fin de race en fin de vie. Comme disait falardeau, ca fait mal un peuple qui meurt, tres mal.

    Bof, une belle théorie, sans plus. Maintenant, la xénophobie viendrait d’un manque de fierté parce que nous n’avons pas de pays,parce que nous serions une « race » qui se meurt? C’est drôle, j’ai des voisins anglos qui sont xénophobes…

    Non, la xénophobie et le racisme sont surtout les signes d’un manque d’éducation. L’insécurité identitaire peut entrer là-dedans, mais jusqu’à maintenant, tes « patriotes » m’ont l’air bien plus insécures de ce côté-là que biens des québécois que vous traitez de traîtres parce que ouverts à l’idée du Canada.

  18. Frankie,

    quand tu tombes dans le « gogauchiste » par ci, tu me perds complètement…

    J’espère juste que tu n’iras pas plus loin dans cette voie. Je te trouve encore un peu amusant.

  19. deprenyl dit :

    Canadiens-Français et Canadiens-Anglais en 1837?

    Et les loyalistes étaient armés en douce par Colborne en Haut-Canada itou ?

    Et Colborne a aussi déplacé des troupes entières du Bas-Canada pour contenir la rébellion du Haut-Canada ?

    Je vais aller relire le livre d’Elinor Kyte Senior.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *