Éradication de la carie par « Keep 32 » : les dentistes sont-ils sur les dents?

Une molécule capable de détruire la bactérie responsable de la formation des caries vient d’être découverte. Et mieux encore, si tout va bien, elle sera disponible dans 18 mois.

La molécule, nommée « Keep 32 », en lien avec le nombre de dents de la denture humaine, a été inventée par un dentiste chilien et elle tue toutes les bactéries qui causent la carie en 60 secondes, selon les tests.

Elle peut être ajoutée à n’importe quel produit pour les dents, et même la nourriture, et elle est testée depuis 7 ans, selon le Daily Mail UK.

Pour répondre à la question induite dans mon titre, un commentaire à la suite du billet de Science-Mag à ce sujet est très intéressant :

 

Outre le Streptocuccus mutans (avec un S), il y a aussi les lactobacilles.

Contrairement à ce que vous sous-entendez, les dentistes font tout pour faire que leurs patients n’aient pas de caries. L’arrivée de cette molécule est donc une excellente nouvelle. Cela fait bien longtemps que les dentistes ont compris que ce n’est plus la carie qui est le fond de commerce des cabinets dentaires. […]

La carie est selon l’OMS, une maladie des pays sous-développés et des couches sociales défavorisées. Et ce que cette molécule leur sera accessible ?

Enfin, à partir de 35-45 ans, la première cause d’extraction des dents n’est plus la carie, mais les maladies parodontales, le parodonte correspondant aux tissus de soutien des dents, schématiquement l’os et la gencive.

Et là, le problème est tout autre car plusieurs bactéries sont impliquées, environ une dizaine. Ces maladies parodontales touchent 90 à 95% de la population mondiale.

Il y a donc encore beaucoup à faire pour les dentistes et pour longtemps …

 

(Photo : wolkenkratzer)

Ce contenu a été publié dans science, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *