En 6 mots…

 

J’ai découvert sur Twitter voilà deux jours un nouveau site bien sympathique :

http://www.6mots.com

Le concept est simple et repose sur une anecdote concernant l’écrivain Ernest Hemingway :

 

Dans les années 1920, Hemingway fut mis au défi dans un bar par des amis d’écrire un roman en 6 mots.

Selon la légende, il jugea le résultat (“à vendre: chaussures bébé jamais portées”), comme la meilleure histoire qu’il ait jamais écrite.

Histoire vraie ou apocryphe ? Nul ne le sait, mais depuis cette date de nombreux auteurs et des dizaines de milliers d’internautes dans le monde se sont pliés a l’exercice.

A présent, le jeu est accessible en langue francaise. N’attendez pas : c’est maintenant votre tour !

 

Je me suis fait prendre au jeu et j’en ai pondu onze depuis :

 

Elle se promène et rend froid.

 

L’aveugle a vraiment vraiment tout vu.

 

Un couteau trop près de l’oeil.

 

Anticonstitutionnellement, le petit peuple s’en crise.

 

Défectuosité d’égo à gogo, solitude assurément grimpante.

 

Timides, ils s’observent par statuts interposés.

 

Une vedette n’est jamais assez à nu.

 

Le grain chavirant la balance.

 

La sagesse gangrénée par la fougue.

 

Dans le beurre, trépassé avant l’heure.

 

Dans ma gueule, construire son nid.

Ce contenu a été publié dans De choses et d'autres..., littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à En 6 mots…

  1. Drew dit :

    Preuve d’amour: La fellation après sodomie

  2. Si je me souviens bien, les «l’» et les «d’» comptent, aussi, pour des mots, n’est-ce pas??? Enfin, c’est que l’on m’a toujours dit!!!

  3. Tu as raison Jean-Luc, mais c’est le site qui est fait comme ça… Il faut un espace pour que le site compte un mot. Et pour inscrire une histoire, il faut que le site compte six mots de cette manière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *