Crise étudiante – Sondage – 60% des Québécois contre la hausse

Selon un sondage Harris-Decima fait entre le 10 mai et le 14 mai 2012, les Québécois seraient contre la hausse des frais de scolarité à 60%.

Et ce sondage-là, contrairement à la plupart des autres sondages sur cette question, n’a pas été fait par internet, mais bien par la voix traditionnelle, donc téléphonique. Il a une marge d’erreur de 3.1%, 19 fois sur 20.

Nous verrons bien si les grands médias relayeront ce sondage qui ne va vraiment pas dans le sens du gouvernement, alors qu’ils nous ont répété et répété que la population n’est pas derrière les étudiants.

Cela donne un tout autre portrait de la situation…

Màj :

J’ai dû changer le chiffre de mon titre pour 60% alors que j’avais indiqué 65% dès le départ. On m’a pointé que le texte de présentation du sondage a changé dans ce sens. C’est pour le moins bizarre…

Màj2 :

Paul Journet de La Presse pointe dans un article ce sondage :

Une faible majorité des Québécois pour le gel ou la baisse
http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/conflit-etudiant/201205/17/01-4526368-une-faible-majorite-des-quebecois-pour-le-gel-ou-la-baisse.php

Je lui ai demandé via Twitter :

 

@PaulJournet Pourquoi ne pas avoir inscrit « 60% favorable au gel » dans l’article et seulement « une faible majorité »? lapresse.ca/actualites/dos…

— Renart Léveillé (@renartleveille) May 18, 2012

 

Ce contenu a été publié dans divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à Crise étudiante – Sondage – 60% des Québécois contre la hausse

  1. C’est un sondage mené au Canada, donc la marge d’erreur pour le sous-groupe des répondants québécois dépasse 3,1%.

  2. Seb dit :

    Weird qu’on ne se pose pas ces questions quand c’est le JdeM ou un sondage Canoë

  3. Kamarad dit :

    VVous avez omis de mentionner que ce sondage a été commandé par la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.

  4. Marc-André dit :

    Si tu remontes à la source, tu verras que c’est un sondage pan-canadien (et non pas québécois) fais pour sur les frais de scolarité en général. On ne donne ni question posée ni la taille de l’échantillon au Québec…

  5. Eric dit :

    Rectification: l’article dit « près de 60% » des Québécois sont contre la hausse. Pas 65%. Aussi, trouvez-vous normal que le Québec soit 20 points en-dessous des Canadiens, qui ne veulent pas de hausse à 80%?

    À ce titre, il n’est pas pertinent de dire que « les Québécois » sont contre la hausse. Ces chiffres ne sont pas assez forts pour généraliser de la sorte.

  6. Serait-il possible d’avoir les modalités de cette recherche?
    – Question demandé
    – façon de choisir les personnes tester
    – nombre total de personnes appelé

  7. Une erreur de ma part, c’est corrigé.

  8. Mais je crois que le chiffre a été changé après que j’ai publié mon billet. C’est l’impression que j’avais, et quelqu’un est venu me le confirmer…

  9. Philippe dit :

    Vous deviez avoir hâte d’en trouver un sondage qui disait ça…
    S’il y avait eu un sondage suite aux hausses des frais d’électricité de Hydro-Québec, il y a plus que 65% des gens qui auraient été contre, mais on a pas commencé à tout virer à l’evers pour ça… Et pourquoi? Parce qu’on travaille et qu’il faut bien continuer à prendre nos responsabilités tant familales que sociales…

  10. Moi ma seule responsabilité c’est de payer mes impôts. C’est la responsabilité du gouvernement de bien s’occuper de gérer cet argent et surtout, de le faire dans une optique de progrès social. Et le progrès social passe surtout par l’éducation, selon les capacités et les talents de chacun.

  11. bob de massy dit :

    Tantôt l’article disait que 65% étaient contre la hausse, je l’ai lu ici même et j’ai encore cet article sur mon mur facebook, donc je suis sûr que c’était bien 65%, mais ça à changé ici pour 60%, comment ça se peut si le sondage était jusqu’au 14 mai?

  12. Jonathan dit :

    En fait, c’est bien vrai de dire que la population serait contre une hausse des tarif d’électricité qui toucherait tout le monde sans exception. Toutefois, une hausse des tarifs d’Hydro Québec ferait en sorte qu’on serait collectivement moins énergivores et donc qu’il y en aurait plus pour de l’expansion ou pour exportation ce qui permettrait d’augmenter le PIB du Québec. Contrairement à une hausse des frais de scolarité qui ne va que contribuer à l’essor des banques par l’entremise du programme de prêts ou des prêts privés. Comme il n’y a qu’une portion de la population qui poursuit des études post secondaires, c’est plus simple politiquement de tenir la ligne dure dans ce cas ci que dans le cas d’une hausse des tarifs d’électricité. Bref, c’est un autre débat. Enfin, selon plusieurs sondages, la vaste majorité du Québec se voit insatisfaite globalement du gouvernement, et effectivement on a pas commencé à tout virer à l’envers pour ça car on doit pour la plupart travailler et acquitter de nos responsabilités. Les jeunes quant à eux ont le temps et l’énergie pour se faire entendre.

  13. Yanick dit :

    Si 60% contre la hausse ou le gel est une faible majorité pour LaPresse. Qu’est-ce qu’on dit du 42% de Charest au élections de 2008? Une grande minorité ou une absence de majorité….?

  14. Jim dit :

    Discours de petit colonisé…

  15. Les Québécois sont, majoritairement, des peureux qui ont peur de la chicane!!! Alors, ils suffisent que les enfants-rois fassent une crise du bacon avec la violence, l’intimidation, la terreur et des actes terroristes en guise de cerise sur le gâteau, pour que ces mêmes Québécois décident finalement de donner leur bonbon à ces enfants-rois!!!

    Si c’est ça, la façon québécoise d’élever des kids, moi, je débarque!!!

  16. Jean-Simon dit :

    premièrement, Jean-Luc, je me demande comment tu fais pour considérer qu’un accès plus simple et moins coûteux à l’éducation (qui est une fin en soi) soit un bonbon à donner à ces «violents bacons».
    deuxièmement, s’istruire et ensuite rendre service à la société par l’etremise de sa formation et de son emploi n’est pas un privilège, mais un devoir. comment peut-on tarifier un devoir?
    ne souhaites-tu pas mieux à tes enfants et petits-enfants que ce que tu as recu?

    Pour terminer, un simple rappel sur cette hausse. en 7 ans, les droits de scolarités passeront de 2890$ à 4700$ par an. qui pourrait trouver normal une hausse aussi importante en si peu de temps?

  17. @ Jean-Simon.

    Si je comprends bien l’ensemble de vos revendications, votre fin en soi n’est pas vraiment un gel des frais de scolarité, mais bien la gratuité scolaire!!! Les pays qui ont la gratuité scolaire (comme la Norvège, la Finlande et la Suède) ont, en contrepartie, des impôts et des taxes plus élevés et le service militaire obligatoire, le privé n’est pas perçu comme un ennemi du bien commun mais bien comme un acteur important et normal de la société (notamment en santé), leurs syndicats refusent de marcher contre le libre-échange et la mondialisation, ils ont aboli leurs commissions scolaires, certaines de leurs écoles sont autonomes du gouvernement et le directeur la gère comme bon lui semble, ils exploitent leur pétrole et leurs richesses naturelles ou, alors, ce sont des pays communistes (comme l’est Gabriel Nadeau-Dubois et Jeanne Reynolds)!!!

    Quand les Québécois auront la maturité de penser comme les Suédois, les Finlandais et les Norvégiens et de repenser leurs vieux dogmes socialistes (ce faisant, ils peuvent se payer leurs programmes sociaux), peut-être que je serai prêt à écouter les arguments en faveur d’une gratuité!!! Et, encore, en Finlande, c’est gratuit tant que tu ne dépasses pas la période de temps normale de tes études!!! Autrement dit, tu te dépêches de finir dans le temps demandé (un Bacc. dure trois ans, donc tu t’arranges pour le finir en trois ans), sinon tu paies dès que tu dépasses cette période de temps normale pour compléter le diplôme!!!

    Il faut vraiment ne jamais avoir mis les pieds dans les pays que vous citez quotidiennement en exemple pour ne pas savoir que ces pays ont mis des conditions à cette gratuité et même des contreparties pour pouvoir la financer, des contreparties auxquelles vous vous opposez ici, comme on l’a vu le 22 avril dernier!!!

    En passant, la hausse prévue coûte 50¢ par année!!! Coupes deux bières, cesses de fumer, travailles et tu réussiras très facilement à la payer comme moi je fais!!!

    P.S.: Il n’y a pas plus violent que des actes terroristes (comme ceux du métro de Montréal) et des bagarres avec les policiers!!! Et, ces groupes anarchistes sont composés d’étudiants, même qu’ils veulent se faire appelés ainsi et non pas se faire appelés de simples casseurs!!!

    P.P.S.: Les étudiants en boycott sont, majoritairement, ceux qui étudient dans des domaines inutiles avec très peu de débouchés, donc avec de faibles revenus (ex: Sciences politiques, Philosophie, Sociologie, Études est-asiatiques, etc.)!!! Donc, je vois mal le service qu’ils pourraient rendre plus tard à la société, sinon livreurs de pizzas ou chauffeurs de taxis!!!

    P.P.P.S.: J’exclus, bien sûr, les leaders étudiants que l’on voit à tous les jours aux nouvelles!!! Eux, leur carrière de futurs syndicalistes à la CSN et de futurs candidats du PQ ou de QS est déjà toute tracée, avec la visibilité qu’ils ont acquis avec ce conflit!!!

  18. Je me corrige: la hausse prévue coûtera 50¢ par jour et non pas par année!!! J’aurais vraiment dû me relire!!! 🙂

  19. François P dit :

    Il y a un pays que vous aimeriez très certainement habiter, ça s’appelle la Corée du Nord…
    (à ne pas prendre au 1er degré)

    Des communistes? Castro doit être jaloux de ce qui se passe au Québec!

    Et vous avez raison, les programmes de philosophie, littérature, art etc. ce n’est pas important. On devrait tous les abolir, et garder les vrais programmes qui rapportent de l’argent! C’est ça qui est important dans notre société, l’argent! Penser, réfléchir, ça vaut rien! Y faut de l’argent, toujours plus d’argent! Une société de moutons enchaînés dans la spirale économique où tout ce qui compte c’est faire de l’argent! Faisons la guerre à l’intellectualisme, ce terroriste du capital! Les étudiants devraient aussi arrêter de s’acheter des bobettes, manger un repas par jour et ne plus mettre de beurre de peanut sur leurs toasts! Y serait capable de se la payer la hausse!!!

    Tant et aussi longtemps que des gens penseront comme vous, je descendrai très certainement dans la rue!!!

    Et si jamais le Québec arrive près de sombrer dans le communisme (faites-moi rire!), je descendrai très certainement aussi dans la rue!!!

    Oh! Et en passant, le 22 avril dernier, ce n’est pas une contestation absolu de tous ces projets de développement. Mais une contestation afin de dire qu’on veut s’assurer que ces développements soient fait dans un optique de développement durable. Vous savez, prendre en compte l’environnement, les populations locales, s’assurer une pérennité vivable pour les générations futures? (Oh mon dieu! Je parle de m’inquiéter pour les autres! Suppôt de Satan!)

  20. @ François P.

    Votre commentaire est tellement idéologique que je me demande bien par où commencer!!!

    Premièrement, étant détenteur d’un DEC en Sciences humaines, le soussigné n’a jamais prôné l’abolition des programmes auxquels vous faites référence!!! Tout ce que j’ai dit, c’est que ce sont des programmes qui offrent, à la clé, très peu de débouchés et donc de faibles revenus!!! Je vois mal comment je pourrais être désobligeant, car ces faits sont avoués par tout le monde!!!

    Lorsque j’ai fini le Cégep, il y en avait pas mal qui allaient en Sciences politiques ou en Philo (ou dans d’autres programmes du même genre) à l’université!!! Mais, moi, comme je souhaite également un avenir autre que livreur de pizzas ou chauffeur de taxis, j’ai choisi d’étudier dans un domaine qui utilise un peu ma formation en Sciences humaines, mais qui m’offre également de meilleurs débouchés: la Gestion des ressources humaines!!!

    Savoir penser, c’est bien et je suis le premier à le reconnaître, citant beaucoup d’intellectuels et de philosophes dans mes billets!!! Je suis également le premier à condamner l’anti-intellectualisme!!!

    Mais, ces programmes ne rapportent pas beaucoup de pain sur la table, il faut l’avouer, à moins d’avoir une chance inouïe de pouvoir enseigner dans son domaine comme le fait Mathieu Bock-Côté (Sociologie) ou encore Guy Millière en France!!! Et, encore, la formation académique de Millière dépasse largement celle de Bock-Côté (bien que je ne veuille rien lui enlever), puisqu’elle est multidisciplinaire: Économie, Histoire et Géopolitique (je crois)!!!

    Alors, vous n’avez pas à descendre péremptoirement dans la rue pour dénoncer des gens qui pensent soit-disant comme moi sur ce point et qui veulent l’abolition de ces programmes!!! Ce serait plutôt pour dénoncer des gens qui ne pensent pas comme moi sur ce point!!!

    Deuxièmement, concernant la Corée du Nord, c’est exactement ce que veulent instaurer au Québec Gabriel Nadeau-Dubois et Jeanne Reynolds, entre autres!!! Quoique, je crois qu’ils pourraient très bien vivre avec le modèle cubain au Québec!!! Et, j’ai la désagréable impression que vous-aussi!!!

    Finalement, pour ce qui est de votre prose écolo concernant le développement, je tiens à dire que toutes vos solutions coûtent trop chers à mettre en oeuvre, en plus d’être notoirement non-fiables, tels l’éolien et le solaire!!! D’ailleurs, l’Espagne, qui est proche du dépôt de bilan, a dû cesser de subventionner ce type d’énergie pour aller vers des sources d’énergie plus traditionnelles, afin de sauver de l’argent!!!

  21. Jean-Simon dit :

    Tout d’abord, vous n’avez pas du tout l’air de savoir qu’est-ce que le communisme. les exemples que vous citez relèvent d’un système dictatorial, c’est du «faux communisme». Le communisme est par exemple des services publics et la redistribution des richesse à la population (par exemple le Nord du Québec qu’on donne sur un plateu d’argent au premier investisseur privé). Hydro-Québec et le système de santé «gratuit» (on le paie en impôt) sont des projets à racine communiste et pourtant, ils fonctionnent très bien. ce sont même les sociétés d’états et nos services publiques (SAQ, Loto-Québec, etc.) qui nous ont permis de réduire considérablement l’ampleur de la crise précédente crise économique.
    en passant, aucune fois je n’ai cité un pays de l’union européenne précédement… restons en aux faits.
    et puis la hausse prévue ne sera pas de 50c par jour, faites le calcul, 365×0.50=182,50$, et non pas 325.

    P.S. les étudiants en médecine de l’UQAC (entre autre) étaient durant plusieurs semaines en boycott. et ce n’est que pour citer les médecins. il y a aussi des étudiants en enseignements et même en fiscalité.

    P.P.S suivant votre logique, vou devriez avoir honte de vous faire soigner gratuitement et d’utiliser cet électricité d’hydro-québec. Je vous relance donc «l’insulte» du communisme (dans tout le respect que je vous dois)

    Le conseil que je peux vous donner mon cher Jean-Luc, c’est de vous informer ailleurs qu’à la télé ou du moins ailleurs qu’à TVA où vous n’aurez jamais d’informations concrètes et utiles afin de bâtir une opinion. tout ce qu’on vous sert, ce sont des opinions déjà faites de journalistes non mitigés.

  22. François P dit :

    Je crois que vous n’avez pas de leçon à me faire sur mes commentaires « tellement idéologiques »!!! Je suis content de voir que vous êtes pour l’intellectualisme,
    vous avez probablement raison en mentionnant que des programmes de science politique et de philosophie ne sont pas très rentables. Encore faut-il que l’on se base que sur la rentabilité économique! (Faut-il vous rappeler que les étudiants en sciences sociales paient, en bout de ligne, 40% de la valeur réelle de leurs études)

    À travers ce commentaire, vous cernez directement le problème, je crois, . Tout n’a de valeur que s’il relève d’une question économique. C’est le dogme dans lequel nous sommes ancrés. Et il faudrait l’accepter dans l’absolu, si résigner systématiquement?
    Je ne suis pas du genre à accepter une supposée fatalité. Et quoique les intellectuels de droite en pense, le capitalisme n’est pas naturel.

    Et j’ai quelques précisions: par rapport au développement durable, je n’ai jamais remis en question les projets dans leur entièreté. Mais il y a une différence entre bien préparer un projet dans un but de pérennité pour le bien du futur et avoir le sentiment qu’on bâcle le tout. Et à travers vos propos concernant les coûts trop élevés de mesures pro-environnement, ça revient encore au dogme de l’argent avant-tout! Faut-il utiliser le modèle qui nous coûte le moins cher à tout prix, sans égards aux dommages ambiants que son application engendrera, ou bien peut-on utiliser un modèle, peut-être plus cher en application, mais qui assurera une durabilité pour tous les acteurs et éléments touchés?

    Nadeau-Dubois et Reynolds tentent d’instaurer un régime nord-coréen? Je vous remercie de m’avoir fait rire! Elle est excellente! J’imagine donc que Charest est un héros politique, qui protège le bon peuple contre les « méchants étudiants terroristes ».

    Oh, et pour avoir mis les pieds à Cuba, avoir pu m’imprégner de leur culture, avoir discuter avec plusieurs Cubains (non, je n’étais pas, et n’ai jamais été dans un tout inclut)… Malgré certains bons côtés, jamais je ne voudrais vivre dans un tel régime!

    Mais d’ici à ce retrouver avec l’équivalent cubain, il y a une maudite bonne marge!

    Bonne journée et soyez prudent, d’un coup que vous croisiez un étudiant portant le carré rouge!

  23. @ François P.

    Tout d’abord, je tiens à vous rassurer qu’aucun étudiant au carré rouge ne pourrait venir m’apostropher, car je ne montre pas mon visage sur Internet et que je ne porte aucun carré de quelque couleur que ce soit, dans le cadre de ce conflit!!! Quoique, idéologiquement parlant, dans ce débat, je me situe entre les Verts et les Jaunes!!! Et, j’ai fini ma session, moi!!! C’est pour les autres que je me bats, aujourd’hui!!!

    Ensuite, je ne crois pas avoir abordé la rentabilité économique des programmes auxquels vous faites référence versus les autres programmes qui offrent davantage de débouchés et de meilleurs revenus!!! Parler de la rentabilité économique de quelque chose a plus un lien avec le fait si elle coûte cher ou non, si elle est déficitsire ou non et ainsi de suite!!!

    Pouvoir se placer sur le marché du travail et trouver sa place n’a pas qu’une connotation économique, il y a également une connotation sociale!!!

    Concernant vos propos sur l’argent, je crois que vous êtes assez représentatif de ces Québécois qui considèrent que quelqu’un qui a fait de l’argent est automatiquement un crosseur et que l’argent est la racine de tout mal!!! Je crois que vous devriez aller lire le discours de Francisco d’Anconia dans le livre Atlas Shrugged de Ayn Rand!!! Je pourrais même le mettre ici pour que vous puissiez le lire, si vous le voulez!!!

    Je suis bien content de constater que vous ne prônez pas le modèle cubain au Québec!!! Mais, attention, Reynolds et GND sont communistes et la Corée du Nord est une monarchie communiste!!! Ils ne prônent probablement pas le côté monarchique de la Corée du Nord, mais le côté communiste, oui, ça ne fait aucun doute là-dessus, si j’en juge par le désormais célèbre discours de GND au début du mois d’avril!!!

    Pour le reste, je crois que vous gagneriez à faire des calculs coûts-bénéfices ou des calculs de VAN au moins une fois dans votre vie!!! Il n’y a pas une entreprise (ou un travailleur autonome et même, parfois, un individu quelconque dans la vie de tous les jours) qui ne fait pas de tels calculs avant de se lancer dans un projet quelconque pour mesurer la rentabilité du dit projet, car une entreprise ne veut pas perdre de l’argent dans des éléphants blancs!!!

    Pourquoi est-ce que le gouvernement, qui gère, lui, de l’argent public (donc notre argent à tous et à toutes que l’on lui donne avec nos taxes et avec nos impôts) et non pas de l’argent privé qui lui appartient (comme c’est le cas d’une entreprise), ne devrait pas faire de tels calculs avant de se lancer tête première dans des projets de fous (Colisée de Québec, Gaspésia, CHUM, F-35, etc.)???

    P.S.: Je déteste Charest!!! Mais, ce qu’il fait est ce que ferait n’importe quel premier ministre démocratiquement élu pour mâter n’importe quelle insurrection!!!

  24. Jean-Luc, tu devrais retourner lire ce projet de loi. Il y a plusieurs articles qui y sont tout simplement inacceptables pour quiconque défend la liberté!

  25. @ David.

    Bien qu’ayant quelques problèmes avec les articles de la loi qui concernent le port du carré rouge, les écrits sur Twitter et le droit de manifester seulement dans une zone bien précise (ça ne me dérange pas vraiment qu’il y ait des manifestations PACIFIQUES sur le terrain des campus, en fait), j’appuies les autres articles de la loi qui concernent le fait de donner l’itinéraire des manifestations aux policiers et le fait de laisser entrer les gens dans les établissements scolaires (le respect des injonctions, quoi)!!!

    La loi aurait pu également interdire le port de masques dans les manifestations que ça ne m’aurait pas empêché de dormir!!! Le gouvernement cherche à limiter la violence estudiantine et c’est tout à fait normal dans une société civilisée!!!

  26. @ David.

    J’appuies les autres articles de la loi qui concernent le fait de donner l’itinéraire des manifestations aux policiers et le fait de laisser entrer les gens dans les établissements scolaires (le respect des injonctions, quoi), disais-je!!! Notes également que j’appuies les amendes encourues, dans l’éventualité du non-respect de ces articles!!!

    Pour ce qui est des cotisations aux associations étudiantes (qui ne sont pas des syndicats qui sont assujetis au Code du travail, mais bien des associations de consommateurs qui sont assujeties à la Loi sur les compagnies), je m’en fiche, étant déjà contre la Formule Rand (ou, du moins, pas dans sa forme actuelle) quand nous parlons de vrais syndicats, alors!!! Ça fait juste plus d’argent dans mes poches au bout de la ligne!!! Quant à moi, il aurait pu abolir complètement ces cotisations que ça ne m’aurait pas empêché de dormir!!!

  27. « pour quiconque défend la liberté! »
    Depuis quand un béret-blanc duplessiste défend-t-il la liberté??? 😯 😯

    Stie que j’souffre!

  28. BF Luc dit :

    Et ça demanderait combien d’effort financier par contribuables. Un cent, peut-être deux par jour?

  29. BF Luc dit :

    Et le Barreau du Québec en pensait quoi pendant qu’il pouvait commenter c.-à-d. avant l’adoption de cette loi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *