Coeur de pirate et sa fierté canadienne de pacotille

Coeur de pirate Canada

On m’a souvent insulté en me disant que mon opinion ne valait rien parce que je suis un artiste et non un spécialiste du sujet du débat. Ma mère m’a toujours dit de ne pas faire aux autres ce que je ne veux pas qu’on me fasse. Mais désolé, je vais aller dans ce sens-là avec l’artiste Coeur de pirate.

Sa déclaration :

Maintenant, je suis fière d’être Canadienne. Pendant un bout, je ne savais pas trop ce qu’il se passait. On ne savait pas trop si nos valeurs étaient représentées adéquatement. Maintenant, c’est le cas. Il n’y a pas un meilleur moment pour être Canadien

Justin Trudeau interieur exterieurPour ce qui est de l’analyse, il faut un manque flagrant de profondeur pour arriver à la conclusion qu’« Il n’y a pas un meilleur moment pour être Canadien », simplement parce que Justin Trudeau est au pouvoir. C’est un cadeau que les Canadiens se sont offert parce qu’il avait un emballage progressiste. Mais le cadeau est surtout vide et inconséquent.

Justin trudeau pride

Devrait-on être impressionné par un premier ministre qui d’un côté se montre solidaire de la cause LGBT alors que de l’autre il joue le jeu des islamistes, homophobes et sexistes? Devrait-on être fier d’un pays qui se drape régulièrement de vertu en se proclamant pour les droits de la personne alors qu’il vend ses armes à des pays comme l’Arabie saoudite, qui est loin d’être un exemple de pays respectueux de cesdits droits? D’autant plus que ça se poursuit aujourd’hui sous son règne, alors qu’il est bien au courant des critiques.

Canada islamismeEst-ce que Coeur de pirate est au courant du dossier Raif Badawi? Sait-elle que son nouveau pays chouchou se traîne les pieds pour mettre de la pression sur l’Arabie saoudite afin de faire libérer ce blogueur libre-penseur, emprisonné et torturé parce qu’il a osé critiquer sa société enfermée dans l’obscurantisme religieux? N’est-elle pas capable de faire un lien entre ce laxisme et les intérêts économiques qui sont en jeu entre le Canada et l’Arabie saoudite?

Et sait-elle que son nouveau « plusse meilleur pays du monde » s’apprête à commémorer en grande pompe, dans le cadre des 150 ans de la confédération, la mémoire du premier premier ministre John A. Macdonald? Sait-elle que cet homme, que sa nouvelle amie Mélanie Joly glorifie comme si c’était le plus saint des hommes, était un sale raciste (envers les autochtones, les métis, les noirs et les Asiatiques), un corrompu et un anti-démocrate? Si le gouvernement canadien s’apprêtait à s’excuser pour ce début peu glorieux, je pourrais un peu comprendre Coeur de pirate. Mais non, la bande à Justin Trudeau fait de la propagande pour magnifier ce supposément grand moment de notre histoire…

Justement, est-elle au parfum que notre entrée dans la confédération s’est produite sur la base d’une fraude électorale, menée par le clergé, qui avait été instrumentalisé par les Anglais? Et, sait-elle que toute la symbolique canadienne (feuille d’érable, castor, hymne national) provient des « canayens », de nos ancêtres Français venus s’établir ici, alors que sa nouvelle contrée qui lui donne tant de fierté refuse de reconnaître officiellement le Québec comme une société distincte? Et tout cela, après avoir noyé notre position de peuple fondateur dans le multiculturalisme, grâce au père du beau Justin…

Canada vol identitaireIl est clair que Coeur de pirate ne sait pas. Elle disait qu’elle ne savait « pas trop ce qu’il se passait ». Il lui a suffi qu’on lui montre que ses « valeurs étaient représentées » d’une manière assez éloquente pour qu’elle trouve que c’est « adéquatement ». Il faut bien ne pas savoir pour se laisser aussi bien prendre au piège.

J’écrivais au début de ce texte que j’allais être insultant. Mais je me rétracte. Il aurait été vraiment plus insultant pour elle de faire miroiter que sa nouvelle fierté s’est construite sur autre chose que du vent et de belles paroles. Donc de dire que cette fière nouvelle Canadienne s’est convertie en connaissance de cause, avec un regard historique, en acceptant tout ce qui est exposé ici, ainsi que tout le reste.

Coeur de pirate, en plus d’être une victime du pouvoir des apparences, est une victime du déni de réalité (historique) que mettent en oeuvre les fédéralistes. Elle est l’illustration parfaite de ce qui a fait dire à l’historien Marcel Tessier :

Si les Québécois connaissaient leur histoire, le Québec serait indépendant depuis longtemps.

Ce contenu a été publié dans Canada, opinions, politique, Québec, société, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.