Tout le monde en jase – 4 décembre

 

Cette édition de « Tout le monde en jase » sera différente puisque je n’ai pu écouter Tout le monde en parle en direct. Donc, pas de lien avec Twitter aujourd’hui.

Serge Chapleau

Qui n’aime pas Serge Chapleau?

J’ai bien aimé son discours vraiment pas langue de bois sur les sectes (en lien avec Raël) et l’interdiction de dessiner Mahomet. Il promet qu’il va dessiner le prophète s’il trouve une bonne blague. Je nous le souhaite!

Chantale Fontaine

Invitée pour présenter entre autres l’émission « Livraison d’artistes » à ARTV, qui présentera le travail d’artistes invités à créer une oeuvre pour souligner un événement important dans la vie de quelqu’un. Personnellement, je trouve très intéressant de ne pas avoir choisi de gâter des personnalités publiques, comme c’est souvent le cas à la télé. Ça fait changement.

Elle soulignait aussi qu’environ 475 000 emplois sont liés à l’agro-alimentaire au Québec. C’est énorme, et cela allait bien sûr dans le sens de faire la promotion des produits d’ici. Particulièrement dans les grandes chaînes de supermarchés. S’il faut en faire la promotion, c’est que ce n’est pas encore tout à fait dans les habitudes de tous, dans les moeurs. Personnellement, je crois que c’est positif d’aller dans ce sens. Et vous?

Jasmin Roy, Joey Crête, Noémie Lafrance et Nelka Pelletier

Ils étaient invités bien sûr pour discuter du sujet de l’heure, l’intimidation chez les jeunes, en lien avec le suicide de Marjorie Raymond. Jasmin Roy, qui travaille fort avec sa fondation pour aider à régler ce problème, à fait à mon avis une bonne comparaison : « On peut-tu protéger nos richesses? Parce que là on parle du Grand Nord, pis qu’on va investir dans le Grand Nord, mais ça c’est la richesse du Québec, c’est nos enfants! »

Ce qu’on a pu constater, c’est que ce problème est loin d’être réglé, avec entre autres le manque de ressources au niveau des écoles. Il va falloir plus qu’y penser monsieur Charest!!!

Bob Rae

Le chef intérimaire du PLC a coprésidé la mission du National Democratic Institute au Maroc pendant des élections là-bas. Je note ces sages paroles : « Il ne faut pas penser qu’on peut exporter la démocratie comme une voiture, comme un produit manufacturier ».

Mais malheureusement, à un autre sujet, les paroles qui suivent sont plus de l’angélisme : « Ce que j’aime avec mon pays, c’est qu’on peut se parler dans les deux langues officielles. » Bien qu’ensuite il a soulevé le problème de l’unilinguisme du vérificateur général…

En tout cas, ce fut une belle campagne de séduction pour lui, qui s’est soldée par un petit spectacle au piano.

Mononc’ Serge

Dans un tout autre registre, on accueillait ce joyeux luron du massacre de la chanson québécoise en l’honneur de son 10e album. J’ai bien apprécié son discours contre la rectitude « politique » dans la composition des paroles de chanson. Pour la majorité des auteurs qui sont trop proprets, il y a un Mononc’ Serge pour contrebalancer de son quasi seul poids.

David McMillan et Frédéric Morin

Le discours des deux chefs du restaurant Joe Beef sur l’importance de la paternité était très inspirant. Et ce discours s’entrecroisait de propos contre la course effrénée pour le travail et la richesse, que Frédéric Morin illustrait par ceci : « Ensemble on se partage la tâche pour pas être les poches en dessous des yeux, les trois maîtresses, la Ferrari ».

Nadja, Chloé Ste-Marie et Marc Hervieux

À un sujet concernant les chansons de Noël, je ne peux que m’abstenir de commenter.

 

Pour laisser un commentaire, suivre le lien suivant : http://leglobe.ca/blog/2011/12/tout-le-monde-en-jase-4-decembre/

Ce contenu a été publié dans Actualités, art, économie, monde, religion, société, télévision, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.