Anatomie

Nouvel ajout dans ma galerie :

« Le titre de cette oeuvre s’inspire directement de ce qui a servi à sa réalisation. En effet, ce que l’on peut voir sur ce tableau est principalement des images en lien avec l’anatomie : squelettes, systèmes musculaires, nerveux, etc. L’idée, c’était d’en faire un tableau abstrait tout en gardant une subtile trace de représentation. Pour ce qui est des lignes bleu clair, c’est un accident qui s’est produit lors d’une manipulation que j’ai simplement amplifié et organisé, question d’ajouter du contraste à cette composition sombre. »

Anatomie C

Publié dans art | Laisser un commentaire

Territoires et tourbillons

Territoires et tourbillons CNouvelle oeuvre, ma plus récente d’ailleurs, ajoutée dans ma boutique :

https://www.etsy.com/…/territoires-et-tourbillons-sur-papier

Publié dans art | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Ma boutique d’art en ligne!

Voilà, c’est fait! Ma boutique d’art est en ligne!

Donc, je vous invite à aller reluquer les oeuvres, j’ai même rédigé de courts textes pour chaque tableau, et un texte de présentation, où je parle de ma démarche. Pour l’instant, il n’y en a que trois, mais je vais en ajouter assez régulièrement, j’en ai encore plein à ajouter, alors c’est à suivre!

https://www.etsy.com/ca-fr/shop/RenARTleveille

Publié dans art | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Mon point final sur Sugar Sammy

J’ai bien entendu ceux qui défendent Sugar Sammy. Je ne répondrai pas au relativisme, ni à ceux qui prêchent le silence pour ne pas lui donner de la pub, ni à ceux qui se foutent du fait français.

Je vais réserver mes mots pour ceux qui se plaisent à comparer ce qu’il fait avec d’autres humoristes, comme Yvon Deschamps ou Jean-Marc Parent, et à ceux qui traitent les défenseurs du fait français d’ayatollahs, comme Lise Ravary.

Yvon Deschamps

On comparait le sketch « Nigger Black » d’Yvon Deschamps à la dernière pub de Sugar Sammy. Ce à quoi je réponds que Deschamps voulait pointer le racisme et le dénoncer avec son numéro. Sugar Sammy nargue les défenseurs du fait français et dénonce la loi 101 avec sa pub. Le premier à un regard positif sur son sujet, le second, négatif.

Jean-Marc Parent

J’entendais Gilbert Rozon pérorer à propos des réactions négatives envers la pub de Sugar Sammy en disant que cela était du politiquement correct. Il la comparait au numéro de l’handicapé de Jean-Marc Parent, en ajoutant surtout qu’il y avait eu des plaintes.

Jean-Marc Parent a un regard tendre sur son sujet. Il ne riait pas de handicapés. En effet, ceux qui ont été outrés par ça étaient pris dans le politiquement correct. Est-ce que Sugar Sammy a un regard tendre sur la question du fait français? Non, il rit méchamment de ceux qui l’ont à coeur.

Les ayatollahs

Lise Ravary traite l’avocat François Côté, celui qui a fait une plaine à l’Office de la langue française, et tous les autres qui sont d’accord avec sa vision des choses d’ayatollahs.

Je me demande si les militants antiracistes ou les féministes qui dénoncent actuellement les agressions sexuelles sont des ayatollahs…

Comme disait Pierre Falardeau : « On va toujours trop loin pour les gens qui vont nulle part ».

Publié dans français, humour, opinions, Québec, société | Marqué avec | Laisser un commentaire

Le temps cimente l’amour

Le temps cimente l’amour. 

Donc, pour durer, il faut apprivoiser la solidité.

Parce que la passion du début n’est qu’étourdissements, craintes, déséquilibres, toutes ces instabilités qui nous donnent le vertige, même si on aime ça.

Le grand amour, c’est avoir la capacité de s’enivrer de la stabilité.

Publié dans humeur | Laisser un commentaire

La fierté

Après ces deux fêtes nationales où la fierté est grandement suscitée, j’aimerais la remettre en perspective :

-Plus la fierté concerne quelque chose qui nous concerne en propre, plus elle est légitime.

Donc, être fier d’être blanc, noir, jaune, mauve avec des pitons (!), c’est loin d’être légitime, t’es né comme ça.

Fier d’être Québécois ou Canadien, c’est aussi assez circonstanciel, ‘mettons.

Être fier de son peuple parce qu’il parle toujours français en Amérique, ça commence à ressembler à quelque chose.

Perso, j’ai tout plein de raisons d’être fier, mais je ne vais pas les déballer ici, je vais me garder une petite gêne…

Comme quoi!

Publié dans humeur, opinions, société | Laisser un commentaire

Journée sans maquillage : Philippe Couillard

Philippe Couillard sans maquillage

Publié dans humour, politique, Québec | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Let It Go!

frozen

Publié dans humour | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Séparés à la naissance : Poutine et Jean Guilda

poutine guilda

Publié dans humour, opinions, politique, société | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Julie Boulet

Julie boulet de cannon

Publié dans humour, politique, Québec | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Francophobes, accueillez votre nouvel héros, Steve Karmazenuk, qui suit les traces de Richard Bain…

En francais svp batman
On se souvient encore de la présumée tentative de Richard Bain de mettre le feu au Métropolis. Il semble que cela a fait des petits…

La police de Montréal a ouvert une enquête, alors que des individus ont affirmé sur Facebook vouloir mettre le feu à un rassemblement indépendantiste qui aura lieu vendredi.

Traduction libre des propos du dénommé Steve Karmazenuk : je commencerais par barrer les portes du Petit Medley de l’extérieur, puis je mettrais le feu à l’intérieur… mais je ne crois pas que cette option soit populaire.

Petite recherche sur Facebook (et sur le web). L’homme en question est un auteur qui a publié trois romans. Il a publié un statut sur sa page d’affaires hier :

As I said, the separacists and francosupremacists in Quebec feel they have the right to attack anyone who disagrees with them – including their personal business pages.

(Traduction libre : Comme je l’ai dit, les séparacistes et francosuprématistes au Québec croient qu’ils ont le droit d’attaquer quiconque n’est pas d’accord avec eux – incluant leur page personnelle d’affaires.)

Steve Karmazenuk

C’est un pur francophobe qui a même écrit en 2013 (traduction libre) : tant que le Québec continuera son apartheid contre la communauté anglophone et qu’il continuera de se présenter aux investisseurs états-uniens comme étant un endroit merveilleux et pluraliste tout en appliquant la politique du « EN FRANÇAIS TABARNAC! » à l’intérieur de ses frontières purulentes, j’espère que le fédéral continuera sa marche vers l’unilinguisme.

Le parallèle avec Richard Bain est trop facile à faire. C’est tout à fait le même genre de discours de victimisation de la communauté anglophone (bien que ce soit la minorité la plus choyée au Canada, s’il faut le rappeler…). Mais pour excuser Bain, on pointe les troubles psychologiques : est-ce qu’on peut donc déjà dire que Steve Karmazenuk est cinglé? Ça sera ça de réglé…

En tout cas, s’il n’est pas cinglé, il a été foutrement imprudent, en publiant son fantasme de destruction des souverainistes sur Facebook. Je lui souhaite donc au moins d’avoir une très bonne leçon. Et encore plus, j’espère que le rassemblement de vendredi se passera sans drame.

Publié dans français, opinions, Québec, société | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Huffington Post : un anniversaire que je ne fêterai pas…

Arianna Huffington

Il y a 9 ans, Arianna Huffington fondait son site qui regroupe aujourd’hui 50 000 blogueurs. Pour moi, il n’y a rien de tellement réjouissant là-dedans.

Pourquoi? Parce que mis à part 50 000 blogueurs qui ont une visibilité facile (à défaut d’une rétribution monétaire : c’est son modèle d’affaires que de ne pas payer les blogueurs), il y a tout le milieu de la rédaction web qui en paye le prix. J’irais même jusqu’au milieu de la rédaction tout court. Quelle est la valeur générale du travail de rédaction quand le bénévolat est une norme mise de l’avant par un média à succès comme le Huffington Post?

Sans parler du côté éthique assez douteux que tout cela sous-tend. 50 000 blogueurs, ça génère tout un paquet de fric. Nul doute que plusieurs de ces blogueurs ont dénoncé vertement les grandes compagnies qui s’installent quelque part pour exploiter les ressources sans payer de redevances ou des pinottes alors qu’ils sont eux-mêmes des ressources exploitées par le Huffington Post…

« Néolibéralisme », « capitalisme sauvage », « colonialisme » sont des termes qui me viennent à l’esprit quand je pense à ce média, alors il n’y a vraiment rien pour fêter. Mais s’il y a une personne à pointer du doigt, c’est Arianna Huffington, celle qui a eu la brillante idée d’engraisser sa fortune sur le dos de la générosité légendaire des blogueurs et de leur besoin de reconnaissance, ce qu’AOL a racheté plus tard parce que d’obtenir tout ça gratuitement c’est encore plus profitable, et à long terme.

Donc, je ne pointerai pas négativement ces 50 000 blogueurs, mais seulement le public, celui qui donne au Huffington Post l’occasion en or de leur faire miroiter une visibilité. Et même ce public, il est difficile de trop lui en vouloir, puisque la gratuité du contenu lui a déjà enlevé depuis longtemps le réflexe de réfléchir avant de cliquer…

(Crédit photo : C2-MTL)

Publié dans médias, Non classé, opinions, société | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La balloune des avis juridiques sur la charte

Depuis quelque temps, on a l’impression que le PQ est pris dans le vacuum de la théorie du complot avec l’histoire des avis juridiques sur la charte. Les libéraux ont crié au loup en répétant qu’il y avait pas d’avis. Ce qui s’est réverbéré avec plaisir chez les inclusifs et autres antichartes primaires. On pouvait mettre les derniers clous sur la charte…

Mais, finalement, c’était seulement une belle grosse balloune politique (du même genre que celle lancée par le porte-parole du DGEQ, qui annonçait la préparation du référendum dès l’élection du PQ). Des avis juridiques, il y en avait (pas sur le projet de loi 60 dans son ensemble, mais sur certains aspects).

Et Couillard, en bon inclusif, va exclure certains avis, rompant avec sa promesse de les rendre publics, parce qu’il n’y a pas d’avis sur le projet de loi dans son ensemble. Malheureusement pour lui, rien n’indique qu’il faisait une quelconque distinction entre un avis général et un avis sur un aspect du projet de loi. Mais d’un autre côté, briser des promesses et arranger la vérité n’est pas tellement grave dans notre démocratie d’un autre temps.

Et, qui peut bien douter que ce sont les avis en faveur de la neutralité représentative des employés de l’État qui resteront secrets? Et gageons que ceux qui ont embrassé cette balloune se contenteront de siffler maintenant…

La politique, c’est magique!

Publié dans opinions, politique, Québec, société | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le droit à l’avortement est sacré

pro choixBien qu’on la tienne pour acquise, la question de l’avortement est toujours sur la corde raide. La fermeture prochaine de la clinique Morgentaler de Fredericton en est une preuve, même si les raisons invoquées sont financières (« notamment le refus du gouvernement de couvrir les frais des interventions qu’elle pratique »). D’ailleurs, une manifestation de solidarité est prévue pour aujourd’hui, en espérant que la pluie ne découragera pas trop de gens.

Cette question est hautement politique et en l’absence de cette volonté qui la caractérise, cet acquis peut tomber dans la zone du combat à refaire. Voilà pourquoi il faut toujours être vigilant, même ici.

Mais le problème, c’est que l’avortement n’est pas un droit constitutionnalisé. Il se mesure toujours au droit à la vie (selon les pro-vie), dernier retranchement de la vision traditionnelle et religieuse de la société. Et pour que le droit à l’avortement demeure, je crois que l’arme la plus efficace est de mettre la réalité de l’avortement en contexte.

Je m’explique. L’argumentation anti-avortement tient dans la simple équation que la vie est sacrée. Mais il faut rappeler que le caractère sacré de quelque chose est toujours question de croyance, donc relatif. On croit ou on ne croit pas. Donc, le but des pro-vie est d’imposer leurs vues à celles qui ne croient pas que la vie dont elles sont la source est extérieure à leur pouvoir décisionnel.

Pourtant, la vie ne se résume pas à sa conception et sa gestation. Le contexte personnel, social et psychologique compte autant, sinon plus. Et c’est ce contexte que les pro-vie tentent de faire disparaitre en mettant le droit à la vie sur le piédestal du sacré.

Que celles qui pensent que la vie est absolument sacrée ne se fassent pas avorter et que celles qui pensent que le droit à l’avortement est sacré puissent s’en prémunir, au besoin. C’est une simple question de liberté.

Publié dans Canada, Non classé, opinions, société | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire